2Dark Test sur PS4

Le test du jeu 2Dark, édité par Bigben Interactive et développé par Gloomywood, a été réalisé sur PS4.

2Dark Test sur PS4

2Dark

2Dark Test sur PS4

2Dark est un jeu d’aventure créé par le papa d’Alone in The Dark, Frédérick Raynal, un français (cocorico), qui a posé les jalons du survival horror dans les années 90. Entre le polar et le film d’horreur, Gloomywood qui développe et édite ce jeu, compte bien vous rappeler pourquoi vous aviez peur du noir. Voici le test de 2Dark sur PlayStation 4.

2Dark, 50% obscurité, 50% noirceur, 100% glauque !

 

  • 2Dark

    2Dark

  • 2Dark

    2Dark

  • 2Dark

    2Dark

Lire aussi Cyberbike par Benjamin Levy

L'histoire de 2Dark

14/20

Lors d’un pique-nique en famille, alors que nous sommes occupés à veiller sur le feu, femme et enfants s’éloignent un temps, une seconde… Mais cela suffit à faire basculer votre vie dans un cauchemar, et le cri déchirant de votre femme vous conduira vers elle pour être témoin de son dernier souffle, et de voir vos deux enfants se faire kidnapper.

Obscurité, sang, cris, psychopathes et mort

Ça pose les bases de l’ambiance : sombre, violent, atténué ou renforcé en fonction de la sensibilité de chacun par les graphismes un peu cartoonesque.
Une fois chez lui, cette vision de ses enfants le hante. Il abandonne sa plaque de flic pour travailler selon ses méthodes et enquêter lui-même sur une série d’enlèvements qui vont le rapprocher de ses enfants…. S’ils sont toujours en vie !
Votre enquête va vous conduire à travers différents environnements malsain, jonché d’indices et de cadavres (dont beaucoup laissé par vos soins !), composés de parc d'attractions abandonnés, d'hospice ou de manoir. Vous allez tenter de donner un sens à votre vie en sauvant celles des autres.
Obscurité, sang, cris, psychopathes et mort seront vos principaux compagnons durant vos parties.

2Dark
2Dark

 

La mort n’est jamais loin

Game System

16/20

L’obscurité est au cœur du gameplay. D’abord, pour son ambiance ténébreuse à soi bien sûr. Le meurtre et les enfants sont des thématiques qui, une fois rapprochées, ne laissent jamais indifférentes !
Pour son gameplay ensuite, car la lumière sera votre meilleure alliée ou votre pire ennemi. Dans les levels que vous traverserez, vous devrez trouver des indices et sauver des enfants tout en évitant les pièges et les créatures humaines ou non, qui veulent vous faire passer de vie à trépas. Le noir sera un des meilleurs moyens de vous dissimuler, mais sera également la cause de nombreuses morts car les pièges sont nombreux !
Comme tous les survivals horror, la mort n’est jamais loin. Elle vous épie et vous murmure à l’oreille de la rejoindre. C’est si facile : un pas trop rapide et vous attirerez l’attention du garde, un parcours mal choisi, et vous tomberez dans un piège… la patience, l’observation seront deux qualités qui ne vous auront jamais été autant utile que lorsque vous jouerez à 2Dark.

2Dark
2Dark

Vue du dessus, vous devrez parcourir les levels à la recherche d’indices. Ces deniers vous seront signalés par des interjections de la part de votre protagoniste. Je note d’ailleurs ici deux bonnes idées : la première c’est de faire réagir votre personnage pour marquer la présence d’un objet, ce qui est appréciable dans un jeu si sombre. Et la deuxième c’est le fait que votre personnage dit quand il n’y a plus d’objets à récupérer dans un pièce, ce qui vous empêchera de tourner en rond pour rien.
Niveau maniabilité, c’est tout à fait maitrisé .Votre personnage répond bien, vous serez accompagné pour découvrir le gameplay par des petites fenêtres explicatives très bien structurées. Une part importante du gameplay vient de l’équipement et la combinaison des différents objets à trouver. Là par contre, la gestion de l’inventaire est assez laborieuse, un peu trop basé sur des gameplay originaux de vieux jeux, comme par exemple, faire défiler tous les objets un par un, auquel les développeurs ont trouvés de bien meilleures gestions depuis. Mais bon, rien d’insurmontable, et rien qui ne pourrait éventuellement être réglé dans un patch (hop, petit appel du pied aux développeurs qui me liront).
Les deux autres points très intéressants du jeu sont, comme je l’ai dit la gestion de l’obscurité. Comme vos balles, les piles de vos lampes torches seront des denrées précieuses, et leur rareté rajoutera au stress ambiant. D’autant que si la lumière vous aide à vous déplacer et à vous battre, rester dans l’ombre pour ne pas avoir à affronter vos ennemis est bien souvent un choix judicieux. Vous avez bien un briquer illimité, mais sa portée si réduite fait que vous ne l’utiliserez qu’en dernier recours, et serez obligé de marcher au ralenti pour ne pas faire de faux mouvements.
La deuxième est un mécanisme basé sur des bonbons que vous ramasserez un peu partout. Ces derniers vous serviront à plein de choses, comme attirer des gens ou enclencher des interrupteurs.
Enfin, dans chaque mission vous pourrez sauver les enfants retenus prisonniers des psychopathes alentours. C’est un défi de tous les ramener en vie, autant qu’un déchirement de voir un des bambins sombrer sous les coups des méchants par votre faute. Cela m’a beaucoup fait pensé à Dead Rising avec la gestion des survivants qui représente un mécanisme de gameplay à part entière, avec leurs peurs, leurs bêtises, leurs espoirs.

Graphisme

17/20

Vue du dessus en utilisant la technologie voxel qui permet une impression de 3D sur un jeu en 2D, le parti pris esthétique est celui des années 90 : les jeux PlayStation qui ont bercé mon enfance / ma jeune adolescence : Final Fantasy 7, Legacy of Kain. Je suis sûr que 1.000 jeux PC ont utilisé ce style, mais étant un joueur console à l’époque je ne les connais pas. En tout cas le style graphique est très personnel et très impressionnant.

2Dark
2Dark

Les cutscene en pixels art sont magnifiques. L’obscurité est parfaitement rendue, et je trouve que le style des personnages un peu caricaturaux, renforce la gravité des thématiques développées.
Les vieux téléviseurs, les lieux très slasher des années 90, la veste en cuir marron… tout cela suinte le film noir à la 8mm, Seven ou le Silence des Agneaux.

2Dark
2Dark

Vous aurez du mal à vous en remettre !

Bande son

18/20

L’ambiance est superbement mise en valeur par la musique, les bruitages mais aussi le silence. Aucune fausse note à ce niveau. Vous sursauterez bien sûr… Comment faire autrement ? Bien sûr vous serez sur vos gardes, mais vous sursauterez quand même ! Bercé par la musique sinistre, vous enfonçant doucement vers l’inconnu, vous allez souvent être avalé par le noir. C’est alors par vos oreilles que votre environnement vous sera révélé : les bruits de pas, les cris des enfants, le rire des psychopathes…Vous aurez du mal à vous en remettre !
Mention spéciale à la musique de l’écran titre, avec ses voix d’enfants. Glaçants !!!

ConclusionMon avis concernant 2Dark sur Sony Playstation 4

16/20

2Dark est un excellent titre, qui emprunte les codes des jeux typés 90’s (point'n'click, jeux vue du dessus, graphisme très 32 bits, etc.) et finalement 2Dark est un véritable hommage de cette époque. Le jeu développe une ambiance très sombre, très malsaine, mais tellement jouissive !! Amis de l’horreur, l’horreur vous appelle !

Bande annonce du jeu 2Dark

Les points faibles Ajouter votre commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire. Votre adresse e-mail ne sera jamais dévoilée.


À propos de Consollection

Consollection.com est un site créé en 1999 par Benjamin, qui parle aujourd'hui de jeux vidéo, de cinéma et tout ce qui tourne autour de la culture geek.


Si cet article vous a plu, la rédaction vous recommande de lire également

Test de Yakuza : Like a Dragon. La renaissance d'une saga iconiqueTest de Yakuza : Like a Dragon. La renaissance d'une saga iconique

Découvrez le test du jeu Yakuza: Like a Dragon disponible sur PS4, PS5, Xbox One, Xbox Series X|S, PC, Linux et Mac OS

Test Morbid: The Seven Acolytes. Un Dark Souls dans l'univers lovecraftienTest Morbid: The Seven Acolytes. Un Dark Souls dans l'univers lovecraftien

Découvrez le test du jeu Morbid: The Seven Acolytes développé par Still Running et édité par Merge Game sur PC

Test de Eldfjall Island. Le premier DLC de Lonely Mountains: DownhillTest de Eldfjall Island. Le premier DLC de Lonely Mountains: Downhill

Découvrez le test de Eldfjall Island, le premier contenu additionnel de Lonely Mountains: Downhill

Test Lonely Mountains: Downhill. Un jeu simple et dépaysantTest Lonely Mountains: Downhill. Un jeu simple et dépaysant

Découvrez le test du jeu Lonely Mountains: Downhill développé par Megagon Industries, disponible sur consoles et ordinateurs

Test Arkanoid vs Space Invaders sur Nintendo Switch. Un crossover old schoolTest Arkanoid vs Space Invaders sur Nintendo Switch. Un crossover old school

Découvrez le test du jeu Arkanoid vs Space Invaders disponible dans la compilation Space Invaders Forever

Test Chronos: Before the Ashes. Un lien direct avec Remnant From the AshesTest Chronos: Before the Ashes. Un lien direct avec Remnant From the Ashes

Découvrez le test du jeu Chronos: Before the Ashes développé par Gunfire Games. Un jeu qui fait office de préquelle à Remnant

Test de Playlink : Knowledge is PowerTest de Playlink : Knowledge is Power

Découvrez le test Playlink : Knowledge is Power, un quiz de culture générale très amusant

Mount and Blade: WarbandMount and Blade: Warband

Découvrez le test du jeu Mount and Blade: Warband sur console Xbox One. Un jeu développé par TaleWorlds

Test de Lego Marvel Super Heroes 2 sur SwitchTest de Lego Marvel Super Heroes 2 sur Switch

Découvrez le test de Lego Marvel Super Heroes 2 sur Nintendo Switch

Test de Hell is Other Demons : L'enfer est pavé de bulletsTest de Hell is Other Demons : L'enfer est pavé de bullets

Découvrez le test du jeu Hell is Other Demons, un excellent manic shooter développé par Cuddle Monster Games

Test du jeu Nidhogg 2 sur PS4Test du jeu Nidhogg 2 sur PS4

Découvrer le test du jeu Nidhogg 2 sur PS4 : une version améliorée de Nidhogg ?

Blacknut