Test de Death Road To Canada sur PS4

Par Publié le 28 Avril 2018 à 22:22. Dernière modification le 7 Mai 2018 à 21:08
Temps estimé pour la lecture de ce test : 7 min. 0 commentaire

Test de Death Road To Canada : Un rogue-like dans une apocalypse zombie

Death Road To Canada

Test de Death Road To Canada : Un rogue-like dans une apocalypse zombie

Après avoir connu un succès critique et populaire sur Steam et IOS, Death Road to Canada essaye de se frayer un chemin à travers la route jusqu'à votre salon sur console PlayStation 4 et Switch, essayant d'écraser sans vergogne, les trillions d'autres jeux de zombies de ce style qui pullulent sur tous les supports. En quoi ce jeu se démarque-t-il de ses homologues ? Voici le test de Death Road To Canada sur PS4, un jeu développé par Rocketcat Games et édité par UKIYO Publishing. Initialement prévu le 25 avril, le jeu a été reporté de 15 jours, suite à l’attaque survenue à Toronto.

  • Consollection

    Death Road To Canada

  • Consollection

    Death Road To Canada

  • Consollection

    Death Road To Canada

L'histoire de Death Road To Canada

16/20

Il ne fait clairement pas bon vivre aux USA dans les réalités alternatives ses derniers temps. Que cela soit dans Double Kick Heroes ou dans Death Road to Canada, le pays de l'oncle Sam est envahit de zombie. Qu'a cela ne tienne, il paraît qu'au Canada, les terres sont encore habitables. Vous montez à bord de votre véhicule et préparez vous à rejoindre le Canada, terre des caribous en partant depuis la Floride, terre des.... des... des retraités et des femmes siliconées ? Je ne connais pas trop la faune locale en dehors de celle-ci.

Au fil de votre avancée sur le ruban de macadam, vous allez faire des rencontres, bonnes, mauvaises, surprenantes, prévisibles, utiles, pénibles... Mais toujours teinté d'humour.
Le plus souvent, vous croiserez d'autres quidam qui, comme vous, tentent de survivre dans cet océan de cadavres mobiles, mais il vous arrivera également de croiser des célébrités. Link de la série Zelda, Gordon Freeman de Half Life, Logan des X-men, ou plus surprenant encore un mini Godzilla, le conte Dracula, ou même Garfield !

Car oui, en plus des humains, des animaux seront de la partie. Et ne croyez pas que ce sont de simples animaux de compagnie qui avanceront en vous aidant dans votre quête comme dans la plupart des jeux, ici votre chien pourra apprendre à conduire, ou même à utiliser un shotgun !

La grosse partie scénario s'écrira selon votre partie, car Death Road to Canada est un RPG rogue like, ce qui implique bien sûr, que chaque partie sera différente de la précédente (je le développerai dans la partie gamedesign).

Embarking on the Death Road
Embarking on the Death Road

En plus de votre personnage principal généré aléatoirement, vous serez accompagné en début de partie d'un compagnon de route, ou plutôt un compagnon d'infortune, vous partagez uniquement la destination et les ressources... Pour ce qui est de l'amitié ou de la confiance, ça attendra. Car Death Road to Canada vous réserve bien des surprises.

Chacun de vos choix aura une incidence sur le déroulement de votre histoire.

Game System

13/20

Le jeu disais-je, est un RPG Rogue Like, et cette particularité va donner toute sa personnalité à ce jeu. Chaque partie bien sûr sera différente, car vos persos et vos rencontres seront différentes.
Le jeu se décompose en deux parties : Une partie action, et une partie « gestion ».

Dans cette dernière, vous gérerez vos précieuses ressources (nourriture, carburant, médicaments...) que vous glanerez lors de vos multiples haltes. Concernant le carburant, rien de très compliqué, vous le brûlez en permanence quand vous roulez (attention à la panne sèche!!!). Pour le reste, les soirs seront l'occasion de se nourrir et de se soigner.

L'originalité du titre tient dans le fait que vous devrez régulièrement choisir la suite de votre parcours, dormir ou vous raconter des histoires, la première vous permettra d'être en forme, la seconde d'augmenter votre moral. Je ne vais pas vous révéler toutes les subtilités du titre, mais de très nombreux paramètres sont à prendre en compte. Vérifier l'indice de loyauté de vos comparses... j'dis ça j'dis rien... Et ce qui va finir de vous mettre le trouillomètre en ébullition, c'est que ces caractéristiques sont cachées, et que vous devrez jouer longtemps avec vos persos pour découvrir ce qu'ils ont dans le ventre, ou dans la tête.

En plus de cette gestion des statistiques (fatigue, moral, loyauté, faim...), vous devrez faire des choix dans vos actions : est-ce que vous allez chercher de l'essence dans le centre commercial infesté de zombies ? Où est-ce que vous allez siphonner le réservoir d'une voiture abandonnée ? Qui allez-vous envoyer pour ce faire ? En fonction de vos choix, vous aurez de bonnes ou de mauvaises surprises. Par exemple, un personnage avec un bon score en mécanique pourra sans problème siphonner l'essence, un avec un mauvais score risque d'avaler un peu de carburant et donc de diminuer sa santé.

Death Road To Canada
Death Road To Canada

Vous comprenez le principe, chacun de vos choix aura une incidence sur le déroulement de votre histoire, sur les personnages que vous allez rencontrer, recruter (tous ne vous suivront pas), sur votre relation avec les vendeurs ambulants...

Concernant la partie action, il s'agira d'un très classique jeu d'action vue du dessus. Déplacez votre perso avec un pad, visez avec l’autre, tirer ou frapper avec le bouton. Chaque arme se détériore à chacun de vos coups, à vous de gérer votre inventaire et de gérer l'inventaire de vos compagnons (comme les munitions par exemple). Car attention, Death Road to Canada, s'il paraît simple de premier abord, peut vite devenir infernal si vous vous retrouvez entourer de 500 zombies et que vous tombez à court de munitions. Le stress lors des départs dans lesquels vous devrez démarrer la voiture avant de démarrer risque de vous donner une paire de fois des sueurs froides !

Loot in the car
Loot in the car

Les levels dans lesquels vous vous déplacez ne sont pas trop vastes, mais on peut quand même s'y perdre, prenez le temps de tout fouiller pour ne pas passer à côté d'une bonne arme, car comme avec les persos, les armes aussi peuvent être extravagante !

Ces moments sont malheureusement très pauvres en gameplay, vous avez très peu d'optimisation (pas de craft, pas de sort, pas de combos... c'est un jeu extrêmement simpliste, un banal dongeon crawler sans vraie particularité dans ses possibilités. Si tout le jeu se montre original et plein de subtilités, c'est dommage que ces phases soient si simplistes, et entièrement pensé comme un jeu IOS (Iphone, Ipad...), car sur PS4, l'ennui se fera très vite ressentir.

Heureusement que le jeu est pensé comme un jeu coop à deux en local, les soutiens comme les vols de loot vont mettre un peu de piquant dans vos parties.

De même le fait de pouvoir créer vous-mêmes vos persos (libre à vous de mettre en scène les membres de votre famille, ou des personnages célèbres, comme l'équipe de Friend au complet) relancera l'intérêt du titre.

Death Road To Canada
Death Road To Canada

Graphisme

6/20

Je suis très sensible au pixel art, comme au retro gaming, mais je n'arrive pas à voir dans Death Road To Canada, autre chose qu'une bouillie de pixel. Les couleurs sont moches, le design des zombies comme des lieux grossiers. N'y allons pas par 4 chemins : c’est très laid. Mais pire encore que le design, c'est l'animation ! Comme dans un South Park, les persos sautillent sans vraiment bouger, ça fait vraiment jeu flash non finalisé. Il suffit de le comparer à la classe d'un Zombie Night Terror pour voir ce qu'il est possible de faire en matière de mariage de pixel art et de zombies.

Death Road To Canada
Death Road To Canada

Seuls les looks de certains persos jouables ainsi que celui des véhicules sont corrects.

Bande son

14/20

Autant les graphismes font plus magma de pixel qui essaye de ressembler à du retro gaming, autant le sound design est des sons 8 bits très réussis ! Plusieurs fois dans le jeu, j'ai eu l'effet madeleine de Proust en ayant la sensation de jouer à un jeu PC Engine (Nec pour les intimes).
La musique très boogie, les bruitages des coups ou des interactions entre les persos, tout est dans le même ton.

Conclusion

13/20

Death Road to Canada a été pensé comme un jeu IOS comme en témoigne la simplicité de son gameplay. Malheureusement manette PS4 en main, on attend un peu plus en terme de profondeur de jeu. Si le titre regorge de bonnes idées et que vous allez avoir envie de pousser toujours plus loin votre petite automobile pour découvrir persos et armes nouvelles, c'est l'ennui, ou plutôt la possibilité de jouer à des rogue like plus abouti sur console qui freinera vos ascensions vers le pays du sirop d'érable.

En résumé

  • - Le déroulement aléatoire de vos parties
  • - La variété des armes et des persos
  • - La subtilité des interactions entre vos personnages et leurs caractéristiques
  • - Les graphismes très brouillons
  • - Les phases actions très molles et redondantes.

Bande annonce de Death Road To Canada

Ajouter votre commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en mode non connecté. Pour vous identifier, veuillez vous connecter ou créer un compte.
Votre adresse e-mail ne sera jamais dévoilée.

Lire la suite de l'article
A propos de Consollection

Consollection.com est un site créé en 1999 par Benjamin, qui parle aujourd'hui de jeux vidéo, de cinéma et tout ce qui tourne autour de la culture geek.

Si cet article vous a plu, la rédaction vous recommande de lire également

Mon avis sur Fluffy Horde Test Fluffy Horde : résistez face à la horde de lapins mutants

Découvrez le test de Fluffy Horde, un tower defense / RTS développé par Turtle Juice

Mon avis sur Party Hard 2Test Party Hard 2 : Que la fête commence avec le slasher rétro

Découvrez le test de Party Hard 2, un slasher rétro au gameplay cool et à l'ambiance stylé

Mon avis sur Call of Duty: Black Ops IIIITest Call of Duty: Black Ops 4 : un contenu étoffé en multijoueur

Découvrez le test de Call of Duty: Black Ops IIII qui propose une expérience de jeu différente avec plus de contenu en ligne

Mon avis sur V-Rally 4Test V-Rally 4, la légende est de retour sur PS4, Xbox One et Switch

Découvrez le test de V-Rally 4, un jeu de courses disponible sur PlayStation 4, Xbox One et Nintendo Switch

Mon avis sur Zone of the Enders : The 2nd Runner M∀RSTest Zone of the Enders : The 2nd Runner MARS en 4K et en VR

Découvrez le test de Zone of the Enders: The 2nd Runner M∀RS désormais disponible en 4K et en réalité virtuelle sur PS4

Mon avis sur Mega Man 11Test Mega Man 11 PS4, Xbox One, Switch : un must have, du grand Capcom

Découvrez le test de Mega Man 11 disponible sur PS4, Xbox One, Switch. Un must have pour les connaisseurs, du grand Capcom

Spider-Man Homecoming VRSpider-Man Homecoming VR

Spider-Man Homecoming VR le test de l'expérience SpiderMan sur PlayStation VR

Le test de Fortnite sur Xbox OneLe test de Fortnite sur Xbox One

Découvrez le test de Fortnite sur Xbox One, le jeu développé par Epic Games

The Witcher 3: Wild HuntThe Witcher 3: Wild Hunt

Découvrez le test du jeu The Witcher 3: Wild Hunt sur PlayStation 4

Le test de Tekken 7 en mode VR - Le verdictLe test de Tekken 7 en mode VR - Le verdict

Le test de Tekken 7 en VR - Le verdict

Beholder : L'incroyable jeu sur écouteBeholder : L'incroyable jeu sur écoute

Test du jeu Beholder sur PC

Theseus, le jeu VR qui revisite le mythe de Thésée et le MinotaureTheseus, le jeu VR qui revisite le mythe de Thésée et le Minotaure

Theseus, le jeu VR qui revisite le mythe de Thésée et le Minotaure

  • XLan

    XLan

    57 articles.

  • Le blogueur : Né de l'amour incestueux d'une Megadrive et d'une Super Nintendo
Fiche technique Death Road To Canada :
  • Editeur : UKIYO Publishing
  • Type : Action
  • Machine : Sony Playstation 4
  • Support : Dématérialisé
  • Prix constaté à sa sortie : 14.99
  • Classification PEGI : Déconseillé aux - de 12 ans
  • Date de sortie
    en France : 08 Mai 2018