Test Ticket to Ride PlayLink : partez à la conquête du chemin de fer

Par Publié le 16 Décembre 2018 à 09:49. Dernière modification le 17 Décembre 2018 à 21:16
Temps estimé pour la lecture de ce test : 6 min. 0 commentaire

Test Ticket to Ride PlayLink : partez à la conquête du chemin de fer

Ticket to Ride PlayLink

Test Ticket to Ride PlayLink : partez à la conquête du chemin de fer

"Les Aventuriers du Rail" est un jeu de société créé par l'auteur britannique Alan R. Moon, disponible depuis 2004 chez Days of Wonder. Ce grand classique du jeu de société, a déjà été adapté en jeu vidéo par Asmodee Digital sur Xbox 360 en 2008, et sur PC, iOS et Android en 2011. Mais ce qui nous intéresse ici, c'est son adaptation vidéoludique via PlayLink sur PlayStation 4. Explication, avec le test de Ticket to Ride PlayLink sur PS4.

Bienvenu voyageur !

  • Consollection

    Ticket to Ride PlayLink

  • Consollection

    Ticket to Ride PlayLink

  • Consollection

    Ticket to Ride PlayLink

L'histoire de Ticket to Ride PlayLink

Le joueur représente une compagnie de chemins de fer voulant s’approprier le rail dans diverses régions du globe. La version de base du jeu se déroule en Amérique du Nord aux débuts des années 1900. Le joueur doit obtenir le maximum de points pour remporter la partie. C'est-à-dire, en reliant des villes sur des lignes encore inexistantes en déposant des wagons, tout en essayant d'atteindre ses objectifs.

Ticket to Ride PlayLink
Ticket to Ride PlayLink

Game System

Votre but est donc de relier des villes entre elles. Chaque joueur reçoit la même quantité de wagons ainsi que des tickets qu'il faudra garder secrètement, qui sont en fait, des objectifs à suivre, associés à différents points. Plus les points sont importants, plus la distance est difficile à atteindre. Je reviendrais plus bas sur l'attribution des points lors de la phase finale. Alors évidemment, il existe rarement des chemins directs. Il faudra relier d'abord plusieurs villes avant d'attendre son but. Par exemple, pour relier Duluth dans le Minnesota à Dallas dans le Texas, vous devrez relier Duluth à Chicago, puis Chicago à Kansas City et enfin Kansas City à Dallas. Ça, c'est le chemin le plus court, mais rien ne vous empêche de passer par Montréal pour rejoindre Dallas, en passant par Washington. Là où le jeu se complique et que la stratégie commence à prendre le pas sur le déroulement de la partie, c'est que les routes possèdent une couleur matérialisée sur la carte par un segment composé d'une à plusieurs barres. Il peut en avoir qu'une comme par exemple entre les villes de Vancouver et Seattle, mais aussi plusieurs comme entre Washington et Miami. Tout dépend de la distance.

Ticket to Ride PlayLink
Ticket to Ride PlayLink

Pour s'approprier une voie ferrée, il faut donc déposer autant de cartes d'une même couleur que de petites barres, ce qui diminue alors le nombre de wagons de votre main. Vous pouvez aussi piocher d'autres cartes lorsque vous ne pouvez plus rien poser sur le plateau ou lorsque vous souhaitez compléter votre main : deux cartes au hasard (les cartes bleues) ou parmi les 5 cartes placées face visible, ou alors, une locomotive qui a la particularité de pouvoir tracter toutes les autres couleurs, ou bien, un nouvel objectif afin de tenter de relier d'autres villes (les cartes marrons), si vous avez validé tous vos objectifs ou si vous souhaitez corser un peu votre jeu. Le dernier tour se déclenche lorsqu'il reste 2 wagons ou moins, à l'un des joueurs.
Vient ensuite le calcul final des points. On gagne des points avec le nombre de wagons déposés sur la carte. On gagne aussi des points sur le trajet le plus long et selon la valeur de vos objectifs validés. Mais on perd aussi des points lorsque les objectifs ne sont pas validés. Par exemple, un joueur qui a relié de nombreuses ville et qui est resté premier tout au long du jeu, peut très bien se retrouver dernier s'il n'a rempli aucun de ses objectifs.

Ticket to Ride PlayLink
Ticket to Ride PlayLink

La durée de la partie, dépend de la grandeur de la carte et du nombre de joueurs. Plus vous êtes nombreux, plus la partie est exponentiellement plus longue. En jouant à deux, les tours s'enchaînent plus rapidement.
Il existe d'autres variantes du jeu lorsque par exemple, il faut d'abord attribuer une couleur à un trajet avant de déposer ses wagons. La stratégie du jeu change tout au tout, puisque les autres joueurs sont vite au courant des cartes que vous possédez. Dans tous les cas, soit vous jouez pour vous en choisissant d'avancer par petit projet ou par grande envergure, soit vous pouvez contrecarrer les plans de vos adversaires.
D'autres régions du globe sont également disponibles avec d'autres variantes de jeu. Dommage que ces modes de jeu soient disponibles uniquement dans des packs d'extensions vendues séparément. 10 DLC vendus entre 3,99 à 29,99 €. Si vous décidez de toute prendre, le prix du jeu approche rapidement des 100 €, ce qui, je trouve, est un peu cher pour une adaptation d'un jeu de plateau.

Ticket to Ride PlayLink vue Smartphone
Ticket to Ride PlayLink vue Smartphone

C'est à qui de jouer ?

Ticket to Ride se joue donc sur deux écrans : l'écran de télévision qui affiche le plateau du jeu avec le nombre de cartes, d'objectifs et de wagons restant pour l'ensemble des joueurs, et l'application playlink qui affiche votre main avec la couleur de vos cartes et la nature de vos objectifs. L'application est téléchargeable sur iOS et Android, exactement comme le jeu de cartes Uno ou le très bon Qui es-tu ?. Il n'existe pas de partie en ligne pour jouer avec le reste de la communauté PlayStation, mais un jeu en local pour jouer soit contre l'IA directement sur l’application, soit entre amis dans la même pièce, avec chacun son smartphone ou sa tablette à porté de main. Si vous n'avez pas joué comme moi à Ticket to Ride, je vous conseille de suivre le tutoriel qui est très complet et qui aborde dans une courte partie, tous les cas de figure.

Ticket to Ride PlayLink vue Smartphone
Ticket to Ride PlayLink vue Smartphone

PlayLink oblige, on s'amuse en attendant son tour à se prendre en photo dans des positions marrantes pour faire marrer ses petits camarades de jeu. Mais l'envie de faire autre chose en attendant son tour (réseau sociaux, message, etc.) est grande, au risque de vous faire sortir du jeu. Heureusement, qu'il est possible d'être reconnu si vous relancez l'application et ainsi rejoindre la partie en cours. Le soft fait une pause le temps que tous les joueurs soient présent... sauf lorsque le serveur met fin abruptement à la partie, c'est d'autant plus rageant, lorsque cela intervient à quelques tours de la fin de la partie ! Enfin, j'aurai préféré avoir un système de validation de ses choix car l'application ne fait pas de cadeaux en cas d'erreur malencontreuse.

Ticket to Ride PlayLink vue Smartphone
En attendant son tour, l'application PlayLink nous affiche notre main et nos objectifs que nous sommes seuls à voir

Conclusion

14/20

"Les Aventuriers du Rail" est un jeu de société que je n'aurai jamais acheté. Le plateau est trop grand, il y a beaucoup de pions à mettre en place contrairement au jeu vidéo où c'est très rapide à mettre en place. Si chacun joue sur son smartphone, la convivialité reste présente et on n'arrête pas de se charrier ou de bluffer. Ticket to Ride PlayLink est un grand oui... Dommage maintenant que les contenus additionnels soient aussi chers et que le jeu plante.

En résumé

  • - Un jeu fidèle aux jeu de plateau
  • - Des règles claires et précises
  • - L'adaptation du jeu permet de ne pas mettre en place la partie et de ranger les pions
  • - Très plaisant à jouer avec PlayLink
  • - Des plantages du jeu ou de l'application
  • - Des DLC hors de prix
  • - Il n'y a qu'une musique d'ambiance ?

Bande annonce de Ticket to Ride PlayLink

Ajouter votre commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en mode non connecté. Pour vous identifier, veuillez vous connecter ou créer un compte.
Votre adresse e-mail ne sera jamais dévoilée.

Lire la suite du test
A propos de Consollection

Consollection.com est un site créé en 1999 par Benjamin, qui parle aujourd'hui de jeux vidéo, de cinéma et tout ce qui tourne autour de la culture geek.

Si cet article vous a plu, la rédaction vous recommande de lire également

Mon avis sur Devil May Cry 5Test Devil May Cry 5 : sans nul doute le meilleur de la saga DMC

Découvrez le test du jeu Devil May Cry 5, le dernier beat them all, développé et édité par Capcom

Mon avis sur DiRT Rally 2.0Test DiRT Rally 2 sur PS4. Un jeu de course aussi agréable qu'exigeant

Découvrez le test du jeu DiRT Rally 2.0. Un jeu vidéo de course disponible sur PlayStation 4, Xbox One et PC

Mon avis sur The MoosemanTest The Mooseman sur Switch. Un voyage onirique auprès du peuple Komis

Découvrez le test du jeu The Mooseman disponible sur PS4, Switch, Windows et Xbox One

Mon avis sur Aragami : Shadow EditionTest Aragami : Shadow Edition sur Nintendo Switch : une aventure réussie

Découvrez le test de Aragami : Shadow Edition sur Nintendo Switch. Une aventure réussie, très inspirée de la série Tenchu

Mon avis sur Trine 2: Complete StoryTest Trine 2: Complete Story sur Nintendo Switch

Découvrez le test de Trine 2: Complete Story. U jeu adapté à la Switch qui vous émerveillera à chaque instant

Mon avis sur Ape OutTest Ape Out par Devolver : Entre survie primitif et jazz frénétique

Découvrez le test du jeu Ape Out. Une expérience vidéo ludique d'une rare intensité, mêlant l'artistique et le ludique

Spider-Man Homecoming VRSpider-Man Homecoming VR

Spider-Man Homecoming VR le test de l'expérience SpiderMan sur PlayStation VR

Le test de Fortnite sur Xbox OneLe test de Fortnite sur Xbox One

Découvrez le test de Fortnite sur Xbox One, le jeu développé par Epic Games

Le test de Tekken 7 en mode VR - Le verdictLe test de Tekken 7 en mode VR - Le verdict

Le test de Tekken 7 en VR - Le verdict

The Witcher 3: Wild HuntThe Witcher 3: Wild Hunt

Découvrez le test du jeu The Witcher 3: Wild Hunt sur PlayStation 4

Beholder : L'incroyable jeu sur écouteBeholder : L'incroyable jeu sur écoute

Test du jeu Beholder sur PC

Theseus, le jeu VR qui revisite le mythe de Thésée et le MinotaureTheseus, le jeu VR qui revisite le mythe de Thésée et le Minotaure

Theseus, le jeu VR qui revisite le mythe de Thésée et le Minotaure

  • Benjamin Levy

    Benjamin Levy

    7417 articles.

  • Le blogueur : Développeur open source, Ben-J est un collectionneur et joueur. Sa première machine ? Un Apple...
Fiche technique Ticket to Ride PlayLink :
  • Editeur : Omaké Books
  • Type : Jeux conviviaux
  • Machine : Sony Playstation 4
  • Support : Dématérialisé
  • Prix constaté à sa sortie : 19.99
  • Classification PEGI : Déconseillé aux - de 3 ans
  • Date de sortie
    en France : 14 Novembre 2018