Test de Mega Man 11 sur PS4

Par Publié le 20 Octobre 2018 à 22:56. Dernière modification le 22 Octobre 2018 à 16:34
Temps estimé pour la lecture de ce test : 8 min. 0 commentaire

Test Mega Man 11 PS4, Xbox One, Switch : un must have, du grand Capcom

Mega Man 11

Test Mega Man 11 PS4, Xbox One, Switch : un must have, du grand Capcom

Rock Man ça vous dit quelque chose ? Non, ce n'est pas le gros Cro Magnon à l’air ahuri qui joue dans un groupe de Metal sur Megadrive. Lui, c’est Chuck Rock.
Rockman c’est ce petit robot bleu qui a un canon à la place de la main. Oui, comme Cobra. En occident, il a pris le nom de Mega man, je pense que cela vous parle plus. Qui ne connait pas Mega man. Ce petit bonhomme a bientôt trente ans et il est désormais une icône du jeu vidéo au même titre que Castlevania, Mario Bros, Métroid... des personnes apparus presque en même temps, à la fin des années 80. On peut dire que c’était une bien belle cuvée !
Pour ces 30 ans, Capcom, qui édite et développe le jeu, veut marquer les esprits avec cet opus inédit, après 8 ans d’absence (Non, on ne compte pas Mighty No. 9 dans la série Mega Man). Voici le test de Mega Man 11 sur PS4.

Un nouvel opus qui vient conclure avec éclat 30 années de bons et loyaux service au royaume vidéo ludique

  • Consollection

    Mega Man 11

  • Consollection

    Mega Man 11

  • Consollection

    Mega Man 11

L'histoire de Mega Man 11

6/20
Test Mega Man 11 PS4, Xbox One, Switch : un must have, du grand Capcom

L’histoire – si on peut parler d’histoire… Je dirai plus le synopsis, ou de décor – s’ouvre sur un flashback montrant les deux ennemis, Dr Wily et Dr Light, se disputer lors d’un conseil de scientifique pour savoir lequel va pouvoir mettre en chantier ses inventions. Quand Light voulait créer des robots avec des personnalités, Wily voulait mettre l’accent sur la puissance. Est-ce une critique des méchants communistes face aux bons libéraux ? Sans doute, comme absolument toutes les œuvres des années 80.
Bien sûr, le conseil donne raison à ce bon Dr. Light, avec son air débonnaire de père Noël, ce qui réveille Wily de son cauchemar et il décide de remettre le couvert en embêtant Dr Light une énième fois pour conquérir le monde (ou un truc dans le genre). Pour l’aider dans cette aventure, Mega man va utiliser le Double Gear, une nouvelle invention qui lui permettra de lutter d’égal à égal avec les autres robots.

Mega Man 11
Mega Man 11

Autant qu’il n’y ait pas de scénario ne me dérange pas. Autant, je trouve impardonnable de faire une cinématique en images fixes aussi longue, plate et lente. En un mot comme en cent, insupportable. Mario ne fait pas plus de scénarios, mais Nintendo expédie en 1 minute l’histoire avec une petite scène animée. Rien de très grave, mais je ne comprends pas la démarche, surtout pour faire un jeu anniversaire. Ça ne donne pas trop envie de découvrir la cinématique de fin.

Mega Man 11
Mega Man 11

Ce Mega Man joue beaucoup sur la nostalgie des joueurs

Game System

17/20

Anniversaire oblige, Capcom reprend la formule qui a fait la gloire de ce titre. Un jeu d’action plateforme 2D, avec certains endroits à écran fixe (toucher le bord de l’écran pour faire avancer le jeu) et d’autres en scrolling horizontal ou vertical.
La grosse particularité de Megaman c’est bien sûr son système de boss aux pouvoirs marqués (glace, feu, électricité…), que vous récupérez une fois vaincus. Votre arsenal se complète donc à chaque level, 9 en tout, avant d’affronter l’infâme Dr. Wily dans son antre gardé par ses minions. Pour ceux qui ne connaîtraient pas du tout la série, sachez que les pouvoirs élémentaires des boss ont une logique, et qu’il sera plus facile de vaincre le boss du feu avec le pouvoir de l’eau, etc., etc.
Niveau maniabilité, on a entre les mains un des jeux fondateurs, et il serait triste d’avoir une brique à contrôler. Ici pas de fausse note, on court, on saute, on tire, on charge son tir, on glisse… sans aucun problème, Megaman devient vite le prolongement naturel de nos doigts. On ferait souvent appelle à Rush, le chien robot, qui vous permettra soit de sauter en mode bumper de Sonic, soit de voler en mode tapis volant.

Mega Man 11 - Stage Select
Mega Man 11 - Stage Select

La nouveauté du titre tient dans cette nouvelle invention, le Double Gear, qui a deux fonctions et une spécial. En appuyant sur une gâchette, vous déclencherez une super vitesse qui se manifestera par une sorte de bullet time, soit la super puissance. Une jauge de puissance s’épuisera vite, vous donnant une utilisation limitée de ces capacités. Elle se recharge toute seule assez rapidement, donc n’hésitez pas à user et abuser de ces pouvoirs. Et si besoin, combinez les deux, mais vous souffrez alors de rendre vos capacités inutilisables pendant un certain temps.
Vendu comme le renouveau de la série, ces capacités gadgets sont très anecdotiques dans sa façon de faire évoluer le gameplay. Comprenez-moi bien, les pouvoirs sont très utiles, mais leur mécanique, la manière dont ces pouvoirs vont altérer ou renouveler le gameplay, est un peu timide. Viewtiful Joe avait en son temps su mettre en scène des pouvoirs qui sortaient de l’ordinaire dans un action plateformer. Il aurait sans doute été possible de créer des pouvoirs un peu plus originaux. Ceci est un reproche très personnel, je suis sûr que certains trouveront admirable, le fait de vouloir respecter le jeu original le plus possible.

Mega Man 11
Mega Man 11

La deuxième caractéristique de la série megaman c’est son gameplay léché au profit d’une difficulté corsée, voire torréfiée !! Ne vous laissez pas berner par les premières secondes des levels, calmes, tranquilles, apaisantes… Vous serez vite submergé par des hordes d’ennemis qui tirent leur force par le nombre, leur design ingénieux pour vous gêner (Dr. Wily, si tu avais mis ton génie pour le bien, la terre serait un endroit meilleur). Ne pas sous-estimer non plus le level design très complexes et merveilleusement bien pensé pour vous faire mourir une paire de fois. Mais la difficulté est exigeante mais juste. C’est un vrai bonheur de s’énerver face à une petite série d’ennemis dont les pouvoirs se complètent pour gêner vos déplacements pendant que le trou et des caisses qui tombent viennent réduire à néant votre stratégie pour venir à bout des affreux. C’est une école de réflexes et de précision, qui va à chaque nouvel environnement, vous faire goûter de nouveaux et délicieux supplices.

Mega Man 11
Mega Man 11

Rassurez-vous, les développeurs ont prévu plusieurs niveau de difficulté. Normal, qui est en fait normal pour du megaman c’est-à-dire very hard. Facile qui permet d’avoir un peu plus d’énergie quand les ennemis en ont moins (un très bon compromis pour ceux qui ne veulent pas passer plusieurs heures sur chaque level). Et un niveau débutant, qui permet de ne pas mourir à chaque chute dans un trou, votre fidèle Beat oiseau robot viendra vous récupérer et vous remettra en jeu. Le niveau expert quant à lui proposera des défis dignes des douze travaux d'Hercule.
Pensez à récupérer tous les petits objets qui traînent dans le jeu et qui permettra à Dr. Light de vous fabriquer des petits accessoires qui vont vous aider dans votre avancé : capsule d’énergie, système de refroidissement…
Et pour les plus hardcore, une fois le jeu fini, vous débloquerez une série de défis. Il y a bien sûr le contre-la-montre classique, mais également pour les plus aguerris : chrono, sauter le moins possible, tirer le moins possible… tous les ingrédients pour les speedrunner en tout genre.

Graphisme

14/20

Mega man joue beaucoup sur la nostalgie des joueurs. Les épisodes 9 et 10 ont poussé le concept jusqu’à proposer des jeux aux graphismes 8 bit. Pour ces 30 ans, ils ont choisi de ne pas pousser le bouchon, et les développeurs ont opté pour un classique relooking en fausse 3D (à la New Super Mario).
Il n’y a pas grand-chose à reprocher d’un point de vue technique : l’animation est détaillée, soignée, les personnages sont fidèles à leur design d’origine, les décors regorgent de petits détails qui donnent vie à l’univers.

Mega Man 11
Mega Man 11

Mention spéciale pour les boss très impressionnants et évolutifs. C’est du grand Capcom qu’on a là !
Un peu comme pour le pouvoir Double Gear, je trouve que cela manque un peu d’ambition, de prise de risque. Mega Man c’est illustrer dans des mangas et animé très stylé. J’aurais bien aimé voir un jeu 2D avec les qualités de Megaman et la classe plastique d’un manga. Le succès des Rayman Legends et Origin, ou de Cup Head, sont là pour prouver qu’une direction artistique réussi ne passe pas que par de la 3D, et qu’elle est inutile si c’est pour faire un jeu en pur 2D.

Bande son

17/20

La rencontre entre le classique et le moderne, des sons électros au service de composition qui rappelle la NES. De plus chaque ennemi, chaque tir de votre mega buster – canon au bras – résonne dans les couloirs et les plateformes. Du grand Capcom encore une fois !

Conclusion

16/20

Clairement arcade, résolument modernisé par une prise en main irréprochable et quelques ajouts bienvenus, ce Mega-man 11 est un must have pour ceux qui connaissent peu ce jeu, ou pour les fanatiques hardcore. Pour peu que vous aimiez la plateforme et que vous appréciez une difficulté old-school, vous trouverez votre compte avec ce nouvel opus qui vient conclure avec éclat 30 années de bons et loyaux service au royaume vidéo ludique. Bon anniversaire Megaman, et merci Capcom pour ce beau cadeau.

En résumé

  • - Une maniabilité irréprochable
  • - Un level design ingénieux
  • - Des boss impressionnants et intelligents
  • - Un nouveau pouvoir, le double gear, qui aurait pu avoir plus d’impact sur le jeu
  • - Des graphismes sans fausses notes mais sans prises de risque, sans personnalité
  • - Une cinématique d’intro longue, pénible et incompréhensible d’inanité.

Bande annonce de Mega Man 11

Ajouter votre commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en mode non connecté. Pour vous identifier, veuillez vous connecter ou créer un compte.
Votre adresse e-mail ne sera jamais dévoilée.

Lire la suite de l'article
A propos de Consollection

Consollection.com est un site créé en 1999 par Benjamin, qui parle aujourd'hui de jeux vidéo, de cinéma et tout ce qui tourne autour de la culture geek.

Si cet article vous a plu, la rédaction vous recommande de lire également

Mon avis sur Party Hard 2Test Party Hard 2 : Que la fête commence avec le slasher rétro

Découvrez le test de Party Hard 2, un slasher rétro au gameplay cool et à l’ambiance stylé

Mon avis sur Call of Duty: Black Ops IIIITest Call of Duty: Black Ops 4 : un contenu étoffé en multijoueur

Découvrez le test de Call of Duty: Black Ops IIII qui propose une expérience de jeu différente avec plus de contenu en ligne

Mon avis sur V-Rally 4Test V-Rally 4, la légende est de retour sur PS4, Xbox One et Switch

Découvrez le test de V-Rally 4, un jeu de courses disponible sur PlayStation 4, Xbox One et Nintendo Switch

Mon avis sur Zone of the Enders : The 2nd Runner M∀RSTest Zone of the Enders : The 2nd Runner MARS en 4K et en VR

Découvrez le test de Zone of the Enders: The 2nd Runner M∀RS désormais disponible en 4K et en réalité virtuelle sur PS4

Mon avis sur Fear the WolvesFear the Wolves : le Battle Royale par les développeurs de STALKER

Découvrez le test de Fear the Wolves, un FPS Battle Royale développé par le studio derrière S.T.A.L.K.E.R.

Mon avis sur Labyrinth of Refrain: Coven of DuskTest Labyrinth of Refrain: Coven of Dusk : un très bon Dungeon-Crawler

Découvrez le test de Labyrinth of Refrain: Coven of Dusk, un très bon Dungeon-Crawler à la sauce manga

Spider-Man Homecoming VRSpider-Man Homecoming VR

Spider-Man Homecoming VR le test de l'expérience SpiderMan sur PlayStation VR

Le test de Fortnite sur Xbox OneLe test de Fortnite sur Xbox One

Découvrez le test de Fortnite sur Xbox One, le jeu développé par Epic Games

The Witcher 3: Wild HuntThe Witcher 3: Wild Hunt

Découvrez le test du jeu The Witcher 3: Wild Hunt sur PlayStation 4

Le test de Tekken 7 en mode VR - Le verdictLe test de Tekken 7 en mode VR - Le verdict

Le test de Tekken 7 en VR - Le verdict

Beholder : L'incroyable jeu sur écouteBeholder : L'incroyable jeu sur écoute

Test du jeu Beholder sur PC

Theseus, le jeu VR qui revisite le mythe de Thésée et le MinotaureTheseus, le jeu VR qui revisite le mythe de Thésée et le Minotaure

Theseus, le jeu VR qui revisite le mythe de Thésée et le Minotaure

  • XLan

    XLan

    56 articles.

  • Le blogueur : Né de l'amour incestueux d'une Megadrive et d'une Super Nintendo
Mega Man 11 PS4
Fiche technique Mega Man 11 :
  • Editeur : Capcom
  • Type : Action
  • Machine : Sony Playstation 4
  • Support : Blu Ray
  • Code EAN : 5055060948781
  • Prix constaté à sa sortie : 29.99
  • Comparer le prix de Mega Man 11 PS4.
  • Classification PEGI : Déconseillé aux - de 7 ans
  • Date de sortie
    en France : 11 Octobre 2018