Test L'Atelier du jeu vidéo sur Switch. Un jeu intelligent à partager en famille

Le test du jeu L'Atelier du jeu vidéo, édité par Nintendo et développé par Nintendo, a été réalisé sur Switch.

Test L'Atelier du jeu vidéo sur Switch. Un jeu intelligent à partager en famille

L'Atelier du jeu vidéo

Test L'Atelier du jeu vidéo sur Switch. Un jeu intelligent à partager en famille

Quel est le rêve de tout enfant qui joue aux jeux vidéo ? 
- Devenir streamer pour jouer et devenir riche ! Et aussi voler et tirer des rayons lasers avec les yeux…
Attendez, je reformule. Quel est le rêve de tout enfant créatif et réaliste qui joue aux jeux vidéo ?
- Devenir développeur de jeu vidéo pardi !
Et ça tombe bien, le rêve devient réalité avec L'Atelier du Jeu Vidéo (Game Builder Garage en anglais), un jeu développé et édité par Nintendo sur Nintendo switch, qui va vous apprendre à créer des jeux vidéo. Je vous explique comment ça marche, en découvrant avec Bob et Alice, le test de L'Atelier du Jeu Vidéo.

L’Atelier du Jeu Vidéo est le cocktail parfait entre apprentissage et divertissement
  • L´Atelier du jeu vidéo

    L´Atelier du jeu vidéo

  • L´Atelier du jeu vidéo

    L´Atelier du jeu vidéo

  • L´Atelier du jeu vidéo

    L´Atelier du jeu vidéo

Game System

18/20
Test L'Atelier du jeu vidéo sur Switch. Un jeu intelligent à partager en famille

Je précise avant tout, que si je connais de réputation le jeu Dreams sur PlayStation 4, je n’y ai jamais joué et je ne ferai donc aucune comparaison entre ces deux jeux.
Vous voulez tout comprendre sur la manière dont se programme un jeu vidéo n’est-ce pas ? Mais attention, cela ne se fera pas en claquant des doigts, il va falloir y travailler ! Mais si le travail, c’est la santé, avec Nintendo c’est aussi le divertissement !

Vous allez avoir 7 leçons différentes qui vous permettront d’apprendre à développer des jeux : des jeux de plateforme 2D, des jeux 3D, des shoot 'em up, des jeux de course, des jeux d'énigme, des jeux d’adresse, etc.
Pour réaliser chacun de ses jeux, vous allez être guidés pas à pas, et, de fait, tous les joueurs auront réalisé exactement les mêmes jeux à l’issue du programme d’entraînement.
Entre chaque leçon, et donc entre chaque jeu créé, vous aurez des petites épreuves de réflexion qui permettront de vérifier que vous avez bien compris les mécaniques de programmation que vous venez de développer.

L'Atelier du jeu vidéo
L'Atelier du jeu vidéo

Il s’agit bien là d’un tuto, très conséquent, avant de vous lancer dans le grand bain, c’est-à-dire la création ex nihilo, à partir de rien.
Ces tutos sont très bien faits et très utiles, pour ne pas dire indispensables, pour un joueur lambda comme moi qui n’a jamais programmé de jeu de sa vie, avant de vous lancer dans la programmation libre, le vrai objectif du jeu.
Les deux pédagogues qui vont vous accompagner tout au long du processus créatif s’appelle Bob et Alice. Le premier, presque un PNJ, va vous narrer avec malice et humour les mécaniques de création de jeu, et les mettre en scène de manière à être à la fois sympa et compréhensible. Dans cette optique, il a tendance à être très détaillant dans ses explications, et à se répéter beaucoup. Si un adulte aura la possibilité (et l’envie) de vite passer ces phases de dialogues, les jeunes joueurs seront grâce à ce processus bien accompagné pour faire ET comprendre toutes les leçons. La pédagogie, c’est avant tout la répétition.

Alice, quant à elle, sera un genre d’aide-mémoire, qui fonctionnera comme un codex très bien fait pour vous rappeler comment on fait telle ou telle action que vous avez déjà vu dans les leçons de Bob. Par exemple, comme fait-on pour détruite un objet ? Ou, comme fait-on pour ajouter un timer ?
Et ce travail pédagogique, Nintendo l’a travaillé dans chaque aspect du jeu, à commencer par les personnages du jeu, les Nodons.

Un nodon
Un nodon

Les Nodons, ce sont les nœuds de programmation, ce sont eux que vous allez devoir appeler puis relier ensemble pour faire fonctionner vos jeux.

Très concrètement comment cela se passe ? Vous allez switcher en appuyant sur la touche + de la vue « jeu vidéo » à la vue « programmation ». Dans la vue « jeu vidéo » vous aurez le jeu tel qu’il est à l’instant T. Si vous n’avez rien programmer vous aurez un espace vide. Si vous avez juste mis un bonhomme, il apparaitra, mais sans rien faire. Et ainsi de suite.
Dans la vue « programmation », vous allez avoir un écran de contrôle avec en bas les différents nodons que vous allez pouvoir solliciter. Par exemple : le nodon OBJET (bonhomme, bloc, pomme…). Le nodon ENTRÉE (bouton appuyé, stick poussé…). Quand vous aurez mis le nodon bonhomme et le nodon bouton sur l’écran de programmation, vous allez les relier pour faire en sorte que, si on appuie sur le bouton, le bonhomme saute (ou frappe, ou se déplace en haut… Bref, ce que vous voulez).

Le mode programmation de L'Atelier du jeu vidéo
Le mode programmation de L'Atelier du jeu vidéo
Le mode jeu vidéo de L'Atelier du jeu vidéo
Le mode jeu vidéo de L'Atelier du jeu vidéo

Chaque nodon est un personnage qui personnifie sa fonction. Le nodon bouton est en forme de bouton, le nodon détruire est un marteau, le nodon produire un son est une note de musique… En plus d’être d’une aide visuelle pour comprendre sa fonction (un peu comme dans la série Il Était Une Fois La Vie), cela permet surtout de s’y retrouver quand on commence à mettre quelques dizaines de nodons pour construire son jeu.
Je ne vais pas vous en faire tout l’inventaire, mais sachez qu’avec les 85 nodons disponibles, vous allez pouvoir créer des jeux de tout type !

La construction de son jeu est parangon d’ergonomie. C’était ma plus grande appréhension, la maniabilité. Tout se fait de manière tactile, avec les doigts, et tout est intuitif. Je n’ai jamais eu besoin de me demander comment on faisait telle ou telle chose, c’est simple et ça répond parfaitement.
Dans la partie « programmation », vous allez pouvoir agrandir l’écran, le faire pivoter, agrandir ou rétrécir vos nodons. Tout cela est à la fois simple, compréhensible et accessible.

Mais attention, si le jeu est simple à comprendre, pour maîtriser chaque action, vous allez devoir y passer du temps ! Mais rien n’est jamais frustrant, car vous passerez en un clic de la partie programmation à la partie jeu. 
Par exemple, si je veux que la caméra soit plus loin de mon personnage, je clique sur le nodon caméra, je vois position avec des coordonnées pour X, Y et Z ; et distance de décalage avec également X, Y et Z. Du coup, je suis un peu perdu. Je teste de changer la valeur de l’un, je clique pour revenir au jeu, je vois que la caméra n’est pas là où je voulais. Je rebascule sur la partie programmation, je change une autre donnée, je regarde ce que ça donne, et ainsi de suite.

Les paramètres d'un objet déplaçable
Les paramètres d'un objet déplaçable

Cette manière empirique d’apprendre la programmation est à la fois ludique, simple et gratifiante !
J’ai regardé un peu ce que des maboules ont déjà créé, c’est juste bluffant ! Des FPS, des jeux de plateforme, des RPG...  Et cela donne envie de s’y investir à fond !
Quand j’avais dix ans je me souviens avoir passé des heures et des heures à jouer sur le mode création de circuit sur Micro Machine (1994) sur Megadrive pour créer des labyrinthes, des forts… qui nous permettait de mettre aux défis les copains. Je pense que je serais tombé en PLS si j’avais eu à l’époque un jeu comme L’atelier du jeu vidéo !

Aujourd’hui je n’ai plus trop l’envie de faire tester mes créations à mes petits camarades de jeu qui sont plus proches de l’âge de la retraite que des cours de récrés… En revanche, créer des jeux pour mes enfants, et jouer à leur création, ça m’éclate !

L'Atelier du jeu vidéo
L'Atelier du jeu vidéo

Petit reproche, il n’est pas possible de visiter directement via le jeu les créations de la communauté des joueurs. Pour des raisons compréhensibles de modération, vu les possibilités offertes par le jeu contrairement à un Super Mario Maker, il serait possible de tomber sur des jeux inappropriés aux jeunes joueurs.
Vous pouvez toutefois partager vos jeux sous forme de code. Une fois prêt à être partagé, votre jeu va être mis en ligne sous forme de code à 10 caractères. Du coup, pour découvrir d’autres créations, il faut aller sur des forums, trouver les autres codes pour les tester de chez soi. Ou alors, les partager avec des proches.

Graphisme

15/20
Test L'Atelier du jeu vidéo sur Switch. Un jeu intelligent à partager en famille

Comme je l’ai dit précédemment, le jeu est avant tout pensé pour l’ergonomie. De fait L'Atelier du jeu vidéo est avant tout lisible, que cela soit en mode « jeu vidéo » ou en mode « programmation ».
Les couleurs, les icônes, la bouille rigolote des nodons… Tout se différencie aisément et permet de percer les mécaniques de la programmation.
Concernant la partie purement esthétique, il y a encore une marge de progression.
Tout d’abord, il y a peu de skins dispos. Ainsi, les différents jeux finissent par tous se ressembler un peu visuellement. Mais ce que j’ai trouvé le plus regrettable, c’est que, pour un jeu développé en interne chez Nintendo, il ne soit pas possible de jouer avec les mascottes de la marque ! J’aurai adoré créer un jeu de voiture avec une ambiance Mario Kart, ou un jeu de plateforme Mario.

L'Atelier du jeu vidéo
L'Atelier du jeu vidéo

Bande son

15/20

Niveau musique, on reste sur un constat similaire. Il y a une base très correcte pour créer toute sorte d’ambiance, mais impossible d’importer ses propres musiques ou bruitages. Du coup, les créations ont toutes un petit air de ressemblance

L'Atelier du jeu vidéo
L'Atelier du jeu vidéo

ConclusionMon avis concernant L'Atelier du jeu vidéo sur Nintendo Switch

18/20

Je n’aurai jamais cru qu’il était possible de faire un jeu qui soit à la fois profond dans l’apprentissage de la programmation, et ludique à prendre en main. L’Atelier du Jeu Vidéo est bien le cocktail parfait entre apprentissage et divertissement.
Très vite, on comprend les possibilités gigantesques qu’offre le jeu, et on a vite fait de se perdre dans des expérimentations tantôt farfelues, tantôt sérieuses, mais toujours enrichissantes.
C’est le jeu vidéo intelligent à partager en famille ou avec ses amis, absolument indispensables pour des 9-14 ans s’ils sont un peu patients et curieux. De plus, et à moins de 30€, cela sera le cadeau de Noël parfait à mettre sous le sapin !

Bande annonce de L'atelier du jeu vidéo (Game Builder Garage)

Blacknut