Test de KeyWe. Un puzzle game qui a beaucoup d'atouts pour lui

Le test du jeu KeyWe, édité par Sold Out et développé par Stonewheat and Sons, a été réalisé sur Switch.

Test de KeyWe. Un puzzle game qui a beaucoup d'atouts pour lui

KeyWe

Test de KeyWe. Un puzzle game qui a beaucoup d'atouts pour lui

Il existe des héros de jeux vidéo totalement improbables. Pour citer le plus classique, il y a bien sûr Mario qui, avec sa bedaine et sa casquette qui fait plus penser à un boucher charcutier qu’à un acrobate qui affronte des dragons dans l’espace. On peut citer dans les plus confidentiels Lester the Unlikely, sorti en 1994, un jeu de plateforme dans lequel vous jouez un genre de Steve Urkel qui sait à peine marcher.
Dans cette grande catégorie, je pense qu’on citera désormais KeyWe, un jeu vidéo développé par Stonewheat & Sons et édité par Sold Out, disponible depuis le 31 aout sur PlayStation 5, PlayStation 4, Xbox Series X|S, Xbox One et Nintendo Switch. En effet, dans KeyWe, le joueur incarne un Kiwi dans une poste australienne. Rien que ça. Je vous explique le délire en découvrant le test de KeyWe sur Nintendo Switch.

Keywe est un puzzle game qui a beaucoup d’atouts pour lui, à commencer par un univers attendrissant et bien trouvé, et des épreuves originales et variées
  • Keywe

    Keywe

  • Keywe

    Keywe

  • Keywe

    Keywe

L'histoire de KeyWe

15/20
Test de KeyWe. Un puzzle game qui a beaucoup d'atouts pour lui

L’Australie. Ce nom vous évoque sans doute les kangourous, les boomerangs, les surfeurs blonds… Que des choses sympas !
Détrompez-vous ! L’Australie, c’est l’antichambre de la mort ! Huit, sur les dix serpents les plus mortels au monde viennent d’Australie. L’araignée Red Back aime à se cacher dans vos chaussures, la méduse Irukandji mesure 2 cm et peut vous tuer. Je ne parle même pas de l’ornithorynque, ce monstre d’étrangeté et qui est le seul mammifère à avoir du venin ! Et même les animaux inoffensifs pour l’homme comme le weta géant, serait capable de vous donner des cauchemars jusqu’à la fin de vos jours si vous le croisiez par hasard.
Heureusement, dans Keywe, on incarne un Kiwi. Oui, vous avez bien lu, un kiwi, l’oiseau… Enfin oiseau, il faut le dire vite. Il a un corps de poire trop mur, des grosses plumes marrons, d’épaisse pattes courtes qui peinent à le porter. Je ne sais même pas s’il a des ailes.
Il peut paraître un peu grotesque, mais c’est grâce à lui, ou plutôt à eux, qu’un modeste bureau de poste perdu au milieu du désert australien, va faire parvenir des messages à tous ses clients.
L’entrée en matière de Keywe est juste tordant. Difficile d’évoquer simplement le principe du jeu sans esquisser un petit sourire. Mais cela suffit-il à faire un bon jeu ?

Jeff et Debra, les deux kiwis du jeu
Jeff et Debra, les deux kiwis du jeu

Game System

13/20
Test de KeyWe. Un puzzle game qui a beaucoup d'atouts pour lui

Keywe est un puzzle Game dans la veine des jeux comme Overcooked et Moving OutC’est-à-dire, des petits jeux coopératifs amusants et qui misent sur un joyeux désordre pour amuser le joueur.
Dans ce jeu, vous incarnez un kiwi donc, petit oiseau sans aile et doté d’un long bec, pour distribuer du courrier, écrire des messages, ranger les boîtes aux bons endroits, etc.
Sachez avant tout que Keywe est jouable à deux uniquement, pas plus. Oubliez tout de suite le jeu si vous êtes seul, il n’a juste aucun intérêt.

Le chef du bureau de poste, Buck Hamm
Le chef du bureau de poste, Buck Hamm

Les différentes épreuves que vous allez devoir affronter dans Keywe sont relativement variées, mais vite répétitives. Il s’agit par exemple, d’écrire sur un clavier dont les touches sont dispersées sur tout le bureau, des messages qui apparaissent. Chacun des Kiwi se déplace sur le bureau, appuie sur la touche correspondante, et ainsi de suite jusqu’à l’écriture complète du message, avant d’appuyer sur valider. Des mécanismes viennent compliquer la tâche, comme des lettres qu’il faut faire défiler en appuyant sur une touche pour trouver la bonne. Et ainsi de suite.
Déjà qu’avec une paire de bras, l’affaire serait vite pénible, avec juste un long bec, je ne vous raconte pas la galère !

Chaque mini jeu s’inscrit dans cette veine-là. Par exemple, il faudra distribuer le courrier au bon endroit, avec toujours plusieurs éléments à prendre en compte en même temps ; comme des colis à mettre aux bons endroits et des lettres qui arrivent et qu’il faut placer dans les bons tuyaux en fonction de l’icône dessinée, tout en envoyant les lettres en fonction du nom qui apparaît, et que vous pourrez lire qu’en utilisant une loupe.

Zuni la pieuvre
Zuni la pieuvre

Mais rassurez-vous, vous aurez de l’aide pour mener à bien vos missions ! D’accord, c’est un poulpe et un casoar (encore un animal de l’enfer, un oiseau gros comme un rottweiler et agressif comme une teigne).

Le cycle des saisons viendra s’en mêler, et apportera encore un peu de diversité au titre. Les épreuves, d’un nombre limité, seront à chaque fois rehaussées en difficulté en ajoutant des éléments perturbateurs, comme des fleurs qui viennent pousser sur votre tableau de bord, vous obligeant à les déloger, ou encore le bureau qui devient inondé…

keywe
keywe

En sent bien la pâte Overcooked, le côté "on se sent vite débordé". Mais là où Overcooked propose des challenge court, chronométré, et surtout avec un risque de défaite, ici on se retrouve avec des épreuves qui deviennent au fil de l’aventure compliqué, alambiqué, voire carrément pénible, sans contrainte de temps !
Du coup certes on ne peut pas perdre, mais finir une épreuve prend beaucoup de temps ! et la lassitude prend vite la place de la surprise amusée qu’on ressent en découvrant la nouvelle épreuve, toujours plus tarabiscotée.
Au final,  Keywe se révèle un jeu usant, frustrant assez vite. Ce qui est dommage pour un jeu qui se veut avant tout un moment ludique et farfelu. La possibilité de jouer à 4, et donc de finir les épreuves plus vite, et / ou un timer aurait fait gagner en rythme au jeu.
Les épreuves sont originales, il y a un gros effort fait au niveau de la variété… dommage que le rythme du jeu n’ait pas été plus travaillé !

Graphisme

13/20

La charte graphique du jeu est très convenue aujourd’hui. Des éléments ronds, mignons, colorés sans être flashy. Tout cela fonctionne plutôt bien, mais c’est surtout son univers décalé qui fait mouche et qu’on retiendra.

keywe
keywe

Bande son

13/20

Une ambiance musicale un peu rigolote, avec des sonorités qui m’ont rappelé Crash Bandicoot (Australie oblige sans doute), mais qui n’arrive jamais à se manifester assez pour relancer la dynamique un peu molle du jeu.

keywe
keywe

ConclusionMon avis concernant KeyWe sur Nintendo Switch

14/20

Keywe est un puzzle game qui a beaucoup d’atouts pour lui, à commencer par un univers attendrissant et bien trouvé, des épreuves originales et variées, une maniabilité qui ne gêne jamais le joueur.
Il lui manque juste un peu de rythme et de fluidité pour être vraiment un jeu à sortir régulièrement.

En résumé

Les points forts Les points forts de KeyWe

  • - Un concept accrocheur
  • - Une variété de puzzle game
  • - Du challenge corsé

Les points faibles Les points faibles de KeyWe

  • - Des parties qui traînent trop en longueur
  • - Tellement de paramètres à prendre en compte que les parties sont fatigantes
  • - Un manque de soin dans les graphismes.

Bande annonce du jeu KeyWe

Blacknut