Test Immortal Realms Vampire Wars. Des combats vampiriques au tour par tour

Le test du jeu Immortal Realms: Vampire Wars, édité par Kalypso Media et développé par Palindrome Interactive, a été réalisé sur PS4.

Test Immortal Realms Vampire Wars. Des combats vampiriques au tour par tour

Immortal Realms: Vampire Wars

Test Immortal Realms Vampire Wars. Des combats vampiriques au tour par tour

Immortal Realms: Vampire Wars est un jeu de stratégie qui se déroule dans un monde où les humains sont traqués par différentes factions de vampires dominant le monde de Warmont.
Le jeu a été développé par Palindrome Interactive dont c'est à ma connaissance, le premier jeu réalisé au sein du jeune studio suédois. Immortal Realms: Vampire Wars est sorti le 28 août relativement discrètement sur PC, PlayStation 4, Xbox One et Nintendo Switch chez Kalypso Media, un éditeur rempli de jeux de gestion comme série Tropico dans son catalogue.

Immortal Realms: Vampire Wars mélange plusieurs genres : tour par tour, gestion, 4X (eXploration, eXpansion, eXploitation et eXtermination) et jeu de cartes. Vous êtes intrigué ? Voici le test de Immortal Realms: Vampire Wars réalisé sur PC

Êtes-vous prêt à plonger dans un monde mythique plein d'horreur et de légendes ?
  • Immortal Realms: Vampire Wars

    Immortal Realms: Vampire Wars

  • Immortal Realms: Vampire Wars

    Immortal Realms: Vampire Wars

  • Immortal Realms: Vampire Wars

    Immortal Realms: Vampire Wars

Lire aussi Crookz - The Big Heist par XLan

L'histoire de Immortal Realms: Vampire Wars

Dans le royaume de Warmont, la famille Dracul est dirigée par Cecilia et Vlad, liés pour toujours par un amour éternel. Le couple de vampires assure une certaine prospérité dans la région, puisque les paysans humains vivant sur leurs terres, sont relativement épargnés par les pulsions sanguinaires de leurs hôtes. Enfin, tant que les offrandes (humaines) continuent à être honorées de bon gré.

La guerre de clans

Mais cet équilibre est rompu au nord-est de la frontière, par une rébellion venue des plaines désolées de Mourterra. L'ancienne lignée corrompue des Nosfernus est décidée à s'abreuver de sang, au sein de la terre des vivants.

Immortal Realms: Vampire Wars
Immortal Realms: Vampire Wars

Le jeu est divisé en trois campagnes centrées sur l'intrigue, correspondant aux trois grandes familles de vampires : Dracul assoiffé de sang, un ancien Nosfernus et un Moroia mystique, ce qui permet de varier les points de vue des différents protagonistes ayant chacun des objectifs et des intentions propres. Chaque campagne se débloque l'une après l'autre et chacune est divisée en plusieurs actes, ce qui fait un total de 12 missions. C'est un peu dommage puisque, au moment où j'écris ces lignes, je n'ai pas encore débloqué et joué avec la dernière faction.

L'histoire est relativement plaisante à suivre, avec des dialogues en anglais convaincants, et des sous-titres en français. Enfin, si on fait abstraction aux animations et aux cinématiques qui semblent venues d'une lointaine époque.
On retrouve tous les stéréotypes de l'imaginaire collectif liés aux vampires. Et ce n'est pas pour me déplaire. L'univers gothique et sombre y est très bien retranscrit.

Game System

Passage obligé pour bien comprendre le gamapley du jeu, Immortal Realms: Vampire Wars commence par un didacticiel assez bien réalisé.
Le joueur se retrouve sur une map en forme de grille, composée de plusieurs cases. À chaque tour, vous déplacez vos différentes armées sur l'une des cases de la carte, selon des points d'actions, tout en gérant la ressource de sang qui sert de monnaie locale dans le jeu (eXploration). On passe en mode bataille lorsqu'on croise un ennemi (eXtermination). L'issue du combat peut être jouée avec le mode automatique ou bien en passant dans une phase de combat où les joueurs jouent l'un après l'autre. Pour le moment, on est dans un jeu de stratégie au tour par tour de ce qu'il y a de plus classique avec des batailles rangées.

Immortal Realms: Vampire Wars
Immortal Realms: Vampire Wars

La petite originalité du titre vient des cartes qui sont données aléatoirement et qu'il va falloir apprendre à maîtriser. Elles ont plusieurs atouts comme accroître les points d’action ou accélérer le don dans la phase de gestion. Elles peuvent aussi être utilisées pour lancer des sorts lors des phases de batailles : des bonus pour votre armée ou des malus pour le camp adverse.

Des éléments de jeu de cartes
Des éléments de jeu de cartes

Vos troupes avancent par parcelle de terrain. Vous détruisez les bâtiments de l'ennemi et vous revendiquez leurs territoires (eXpansion). Certaines zones sont plus stratégiques que d'autres car plus utiles, comme les forêts et les cimetières qui permettent de créer des créatures différentes pour renforcer votre armée. Ou bien les villages qui peuvent vous donner différents avantages qui feront basculer le sort de la bataille en votre faveur (eXploitation).

L'arbre de compétences est un autre moyen de bénéficier d'avantages plus rapidement. Il vous permet d'accroître la production de sang ou de débloquer de nouvelles recrues par exemple.

Immortal Realms: Vampire Wars
Immortal Realms: Vampire Wars

Immortal Realms: Vampire Wars est un jeu stratégique bien fichu avec un gameplay différent par clan de vampires. Dommage que l'interface ait quelques lacunes d'ergonomique et que le jeu s'essouffle un peu au fil des parties.

Graphisme

Il y a deux facettes dans Immortal Realms: Vampire Wars. Développé avec le moteur 3D Unity, le jeu en lui-même est plutôt réussi et particulièrement les maps; on y découvre des paysages variés tout à fait dans le thème gothique, même si j'aurais aimé pouvoir zoomer au maximum pour voir quelques détails en plus.

Immortal Realms: Vampire Wars
Immortal Realms: Vampire Wars

Mais les cinématiques et les animations sont ultras datées. Je ne sais pas pourquoi les développeurs se sont lancés à en faire. Un simple texte défilant avec une musique et des images en arrière-plan, aurait largement suffi.

Bande son

Le jeu bénéficie des musiques composées par Mats Lundgren, qui avait déjà collaboré avec l'industrie du jeu vidéo dans Mad Max et Just Cause 2. Elles sont malheureusement très discrètes pour pouvoir relever le niveau plutôt moyen de l'univers sonore. Le doublage quant à lui est très correct.

Durée de vie

Comme je l'ai annoncé, le jeu ne propose pas une, mais trois campagnes. Avec plus de 10 heures de jeu, je suis arrivé à la moitié de la seconde campagne. Les plus acharnés pourront compléter la totalité de leurs arbres de compétences. Mais le plus intéressant se trouve dans les deux autres modes de jeux.

Le mode bac à sable est un mode de jeu qui permet de lancer une partie en sélectionnant une carte, vos ennemis, vos objectifs de victoires et beaucoup d'autres paramètres au niveau de la gestion de votre empire et de la force de votre adversaire. Une bonne occasion de prolonger l'expérience à l'infini sans passer par la case "contenu supplémentaire à télécharger". Le mode escarmouche est un mode bataille qui offre la possibilité aux joueurs d'entrer directement dans le vif du sujet, sans se préoccuper de la gestion.

ConclusionMon avis concernant Immortal Realms: Vampire Wars sur Sony Playstation 4

14/20

Jouer avec un deck semble avoir été à la base lors de la conception du jeu. Et le résultat est plutôt réussi puisque Immortal Realms: Vampire Wars se révèle être un jeu stratégique relativement plaisant à jouer.
Palindrome Interactive a réussi à nous offrir un univers riche qui mériterait d'être étendu par une suite ou par d'autres genres de jeu.

En résumé

Les points forts Les points forts de Immortal Realms: Vampire Wars

  • - Différents points de vue
  • - Un univers passionnant
  • - Un système de gestion bien pensé
  • - Un mode bac à sable qui donne envie d'y retourner
  • - Un jeu de cartes qui se mélange bien au tour par tour

Les points faibles Les points faibles de Immortal Realms: Vampire Wars

  • - La gestion de l'interface
  • - Des textures inégales
  • - Des cinématiques vieillottes
  • - Une bande-son en retrait

Bande annonce du jeu Immortal Realms: Vampire Wars

Les points faibles Ajouter votre commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire. Votre adresse e-mail ne sera jamais dévoilée.


À propos de Consollection

Consollection.com est un site créé en 1999 par Benjamin, qui parle aujourd'hui de jeux vidéo, de cinéma et tout ce qui tourne autour de la culture geek.


Si cet article vous a plu, la rédaction vous recommande de lire également

Test du jeu Struggling. Un plateformer crade, gore et drôleTest du jeu Struggling. Un plateformer crade, gore et drôle

Découvrez le test du plateformer Struggling, un jeu développé par Chasing Rats Games, disponible sur PC et Switch

Test Crash Bandicoot 4 PS4 Xbox One. Un opus fidèle à l'esprit de la sérieTest Crash Bandicoot 4 PS4 Xbox One. Un opus fidèle à l'esprit de la série

Découvrez le test du jeu Crash Bandicoot 4: It's About Time, développé par le studio Toys for Bob et édité par Activision

Test de Desperados 3 : Une référence du jeu d'infiltration au Far-WestTest de Desperados 3 : Une référence du jeu d'infiltration au Far-West

Découvrez le test de Desperados 3, disponible sur PC, PS4, Xbox One. Une référence dans l'univers tactique / infiltration

Test Mafia Definitive Edition. Le remake d'une oeuvre majeure du jeu d'actionTest Mafia Definitive Edition. Le remake d'une oeuvre majeure du jeu d'action

Découvrez le test du jeu Mafia Definitive Edition, développé par Hangar 13 et édité par 2K Games sur PC, PS4 et Xbox One

Test OkunoKA Madness : un jeu de plateforme mignon mais hardcoreTest OkunoKA Madness : un jeu de plateforme mignon mais hardcore

Découvrez le test du jeu OkunoKA Madness, développé par Cracal Games sur PC, PlayStation 4, Xbox One et Nintendo Switch

Test de PES 2021 : Une mise à jour en attendant un véritable opus next-genTest de PES 2021 : Une mise à jour en attendant un véritable opus next-gen

Découvrez le test de eFootball PES 2021 Season Update disponible sur PlayStation 4, Xbox One et PC.

Flinthook : le test PS4Flinthook : le test PS4

Partez à l'abordage d'un des meilleurs rogue like sur PC et PS4 avec Flinthook

Sniper Elite IIISniper Elite III

Découvrez le test de Sniper Elite III, développé par le studio anglais Rebellion sur PC, PS3, PS4, Xbox 360 et Xbox One

Test Bastion des ombres. Le DLC de Destiny 2 sur PS4, Xbox One et PCTest Bastion des ombres. Le DLC de Destiny 2 sur PS4, Xbox One et PC

Découvrez le test de Bastion des ombres. Le DLC de Destiny 2 disponible sur PlayStation 4, Xbox One et PC (Steam)

Mount and Blade: WarbandMount and Blade: Warband

Découvrez le test du jeu Mount and Blade: Warband sur console Xbox One. Un jeu développé par TaleWorlds

Test Agony : un jeu à ne pas mettre dans les mains de tout le mondeTest Agony : un jeu à ne pas mettre dans les mains de tout le monde

Découvrez le test du jeu Agony, un jeu vidéo glauque et malsain. Bienvenue en enfer !

DreiiDreii

Test du jeu Dreii disponible sur PS4, PS Vita, Wii U, Android, iPhone et PC Steam

Le blogueur : Développeur open source, Ben-J est un collectionneur et joueur. Sa première machine ? Un Apple...

Immortal Realms : Vampire Wars PS4
Fiche technique Immortal Realms: Vampire Wars :
  • Développeur : Palindrome Interactive
  • Editeur : Kalypso Media
  • Genre : Stratégie
  • Machine : Sony Playstation 4
  • Support : Blu Ray
  • Code EAN : 4020628714789
  • Prix constaté à sa sortie : 49.99
  • Comparer le prix de Immortal Realms : Vampire Wars PS4.
  • Violence
  • Classification PEGI : Déconseillé aux joueurs de moins de 16 ans
    Déconseillé aux joueurs de moins de 16 ans
  • Date de sortie
    en France : 28 Août 2020

Les points faibles Acheter Immortal Realms : Vampire Wars PS4

Prix de base 49.99 €

Micromania