Test du jeu Drawkanoid : Un casse-briques à la vitesse de la lumière

Le test du jeu Drawkanoid (QCF Design / QCF Design) a été réalisé sur PC.

Test du jeu Drawkanoid : Un casse-briques à la vitesse de la lumière

Drawkanoid

Test du jeu Drawkanoid : Un casse-briques à la vitesse de la lumière

Je ne vous apprends rien, le retro est à la mode ! En réalité, cela commence à faire tellement longtemps qu’il ne faut plus parler de mode, mais plutôt d'un genre à part entière, de la même manière qu’il y a des cinéphiles spécialisés dans les films anciens, ou des sommeliers experts en vins anciens.

Avec Drawkanoid, le studio sud-africain QCF Design, remet à neuf un jeu aussi ancien et emblématique que Space invader, Pac-Man ou Q*bert. Est-ce qu’il est possible de redonner un coup de frais à un jeu qui date de 1976 ? Réponse avec le test du jeu Drawkanoid.

Drawkanoid tente de remettre sur le devant de la scène un jeu un peu rouillé, en lui donnant un souffle nouveau

  • Drawkanoid

    Drawkanoid

  • Drawkanoid

    Drawkanoid

  • Drawkanoid

    Drawkanoid

L'histoire de Drawkanoid

On ne va pas se le cacher, les scénar' des jeux rétros sont rarement l’élément central du jeu.

Game System

14/20

Drawkanoid se base sur le gameplay du fameux jeu Breakout de 1976, qu’on appelle casse-briques. Le principe est très simple : vous contrôlez une palette que vous pouvez faire défiler de gauche à droite, et vous devez renvoyer une balle pour détruire tous les blocs. Deux éléments rendent le jeu diffice : le premier vient de la vitesse qui augmente, puisqu'une vie est perdue si vous ratez la balle. Ensuite, il est très difficile de viser avec la palette.

Breakout - 1976
Breakout - 1976

Curieusement, c’est Arkanoid sorti en 1986, qui a vraiment immortalisé le genre, inspirant d’ailleurs le titre même du jeu dont vous êtes en train de lire le test. La raison ? Des environnements et des dispositions de briques plus variés, ainsi que des power up qui rendent beaucoup moins répétitives les parties.

Arkanoid - 1986
Arkanoid - 1986

Dans Drawkanoid, le principe du jeu est très proche, c’est-à-dire qu’il faut nettoyer tout l’écran des briques afin de faire apparaitre un boss et une fois détruit passer à l’écran suivant.

À l’instar des Pac-Man Championship Edition (2007) qui avait donné un dynamisme incroyable au titre et à Tetris Effect (2018) qui a complètement transcendé l’ambiance sonore et visuelle du titre, Drawkanoid tente de remettre sur le devant de la scène un jeu un peu rouillé, en lui donnant un souffle nouveau.

Drawkanoid
Drawkanoid

Dans Drawkanoid, la nouveauté vient du fait que vous ne déplacez pas une palette de gauche à droite, mais vous la dessinez (Draw en anglais) dans votre zone, et si votre bille touche votre palette, elle rebondit. Cette variante apporte bien sûr une dimension neuve et bienvenue au jeu, permettant de viser avec plus de finesse. Ça, c’est pour la partie gameplay. Mais d’un point de vue visuel, le jeu est méconnaissable également en transformant également le rythme du jeu. Lorsque votre bille rebondit, elle part à la vitesse d'une balle de fusil, dans des gerbes d’électricité et d’effets glitchés, jusqu’à son retour dans votre zone en bas de l’écran.

Drawkanoid
Drawkanoid

Les premières parties impressionnent par le contraste entre le bullet time quand votre bille est en bas, dans votre zone, attendant que vous dessiniez une palette, et le départ puissant qui envoie votre bille détruire les briques.

Lorsque vous parvenez à lui donner une belle trajectoire, et qu’elle nettoie la moitié des briques en une fois, on se croirait presque dans un DBZ, quand les Sayens se battent dans les airs et qu’on en voit que les explosions, que les échos de la bataille.
C’est un vrai sentiment de satisfaction de voir l’écran se vider, et surtout cela évite l’ennui, car la partie entre le départ de votre bille et la prochaine réception, vous n’avez rien à faire. On skip donc avec classe et vélocité cette partie pour se concentrer sur votre action, votre prochaine palette.

Drawkanoid
Drawkanoid

Mais les nouveautés ne s’arrêtent pas là, car vous allez récupérer à chaque partie en fonction de vos combos, de votre longévité, un certain nombre de points que vous pourrez convertir en bonus passif ou actif. Dans les passifs, vous aurez la possibilité de cumuler plus de points en faisant certaines performances (détruire 4 briques en un seul passage de votre bille), et dans les actifs la possibilité d’avoir une palette plus longue, de positionner un viseur que votre bille visera quel que soit l’angle que vous donnerez à votre palette, ou encore, vous pourrez dessiner le début du trajet de votre bille qui la suivra jusqu’au bout avant de repartir en ligne droite dès la fin du tracée atteint.

Drawkanoid
Drawkanoid

Sachez trouver les bonnes combinaisons avec les différents power up pour les adapter à votre style de jeu, et sachez que là encore, comme dans le jeu d’antan, la difficulté va croissante et qu’il faudra avoir les yeux bien accrochés, pour faire péter les scores de ouf !

Tout cela est bien cool il faut l’avouer, mais tout de même répétitif. Le jeu s’appuie sur un principe sympa et addictif, mais le level design est terriblement planplan. Pac-Man Championship avait complètement revisité son gameplay pour le rendre plus dynamique, plus actuel.  Ici, malheureusement, on reste sur un level design très similaire à l’ancien. Ça manque de surprises. Et au bout d’un certain temps, l’ennui s’installe.

En fait le principal reproche que je ferai à ce jeu, c’est d’être sur PC, avec un principe comme celui-ci, il aurait toute sa place sur un téléphone portable, le dessin se faisant très intuitivement au doigt. Peut-être est-ce prévu ? Auquel cas, n’hésitez pas à la prendre, mais sur PC je vous conseille de faire de très brèves sessions sous peine de trop vite vous lasser, comme pour le jeu Patapon sorti tardivement sur PS4 (août 2017), mais qui prend tout son sens sur PSP.

Drawkanoid
Drawkanoid

Graphisme

17/20

Niveau graphisme, on reste dans la même lignée que les nouveaux Pac-man et Tetris : des néons, des lumières vives, éclatantes même, et des effets pyrotechniques et électriques. Le jeu est rempli de visuels qui fleurent avec l’excès sans jamais l’atteindre. On reste toujours dans l’ultra flashy sans jamais atteindre le fluo kitsh.

Drawkanoid
Drawkanoid

Bande son

17/20

Drawkanoid propose une ambiance sonore très retro arcade bien sûr. Des musiques qui sentent le chiptune booster avec des hormones de Terminator, et des effets sonores qui soulignent la célérité de l’action, tout va bien de ce côté ! Soulignons le fait de ne pas avoir pris la solution de facilité en tapant dans le synthwave, qui serait aussi très bien allé avec l’ambiance, mais d’avoir choisi du chiptune beaucoup plus arcade.

Mon avis concernant Drawkanoid sur PC

14/20

Drawkanoid est un jeu ultra nerveux, ce qui ne l’empêche pas d’être redondant, la faute à un level design qui ne se renouvelle pas autant qu’il l’aurait pu. Vivement une version smartphone qui donnera tout son sens à ce jeu !

En résumé

Les points forts de Drawkanoid

  • - Très nerveux
  • - Visuellement et auditivement bien cool
  • - Les power up bien équilibrés

Les points faibles de Drawkanoid

  • - Redondant
  • - Mériterait d’être sur smartphone plus que sur PC

Bande annonce du jeu Drawkanoid

Ajouter votre commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire. Votre adresse e-mail ne sera jamais dévoilée.


À propos de Consollection

Consollection.com est un site créé en 1999 par Benjamin, qui parle aujourd'hui de jeux vidéo, de cinéma et tout ce qui tourne autour de la culture geek.


Si cet article vous a plu, la rédaction vous recommande de lire également

Test de Moving Out : un jeu vidéo qui déménage, surtout à plusieursTest de Moving Out : un jeu vidéo qui déménage, surtout à plusieurs

Découvrez le test du jeu Moving Out. Un jeu développé par evM Games et SMG Studio, et édité par le fameux Team 17

Test du jeu Ghost Sweeper - Un hommage à Solomon's Key et aux jeux AmigaTest du jeu Ghost Sweeper - Un hommage à Solomon's Key et aux jeux Amiga

Découvrez le test de Ghost Sweeper, un jeu de plates-formes développé par 7 Raven Studios sur Switch et Xbox One

Test du jeu d'aventure Bohemian Killing sur Nintendo SwitchTest du jeu d'aventure Bohemian Killing sur Nintendo Switch

Découvrez le test du jeu Bohemian Killing développé par le studio The Moonwalls et distribué par Ultimate Games

Test de La Mulana 2 sur PS4. Quand Indiana Jones rencontre la PSXTest de La Mulana 2 sur PS4. Quand Indiana Jones rencontre la PSX

Découvrez le test du jeu La Mulana 2 sur PlayStation 4. Un jeu développé par le studio Nigoro et édité par NIS America

Test de Resident Evil 3 Remake. Retour à Racoon CityTest de Resident Evil 3 Remake. Retour à Racoon City

Découvrez le test du jeu Resident Evil 3, disponible sur PC, Xbox One et PS4 depuis le 3 avril 2020

Test Mad Experiments: Escape Room. Un jeu d'évasion sur ordinateurTest Mad Experiments: Escape Room. Un jeu d'évasion sur ordinateur

Découvrez le test du jeu Mad Experiments: Escape Room, un jeu d'évasion à faire seul ou à plusieurs sur ordinateur

Test de Children of Morta sur PS4, Xbox One, Switch et PCTest de Children of Morta sur PS4, Xbox One, Switch et PC

Découvrez le test du jeu Children of Morta, développé par Dead Mage et édité par 11 bits sur PS4, Xbox One, Switch et PC

WipEout Omega Collection, épisode ultime de la sagaWipEout Omega Collection, épisode ultime de la saga

Le test de WipEout Omega Collection sur PS4

Uncharted: The Lost Legacy : le test PS4 sans concessionUncharted: The Lost Legacy : le test PS4 sans concession

Découvrez le test du jeu Uncharted: The Lost Legacy, un stand-alone à Uncharted 4

Fear the Wolves : le Battle Royale par les développeurs de STALKERFear the Wolves : le Battle Royale par les développeurs de STALKER

Découvrez le test de Fear the Wolves, un FPS Battle Royale développé par le studio derrière S.T.A.L.K.E.R.

Test de Ski Sniper sur Nintendo SwitchTest de Ski Sniper sur Nintendo Switch

Découvrez le test du jeu Ski Sniper sur Nintendo Switch. Un jeu développé par le studio polonais Crazy Rocks

  • XLan

    Par XLan

    98 articles.

Le blogueur : Né de l'amour incestueux d'une Megadrive et d'une Super Nintendo


Fiche technique Drawkanoid :
  • Développeur : QCF Design
  • Editeur : QCF Design
  • Genre : Action
  • Machine : PC
  • Support : Dématérialisé
  • Prix constaté à sa sortie : 6.56
  • Date de sortie
    en France : 21 Janvier 2020
Blacknut