Test de Dragon Ball FighterZ sur PS4

Par Publié le 28 Janvier 2018 à 21:01. Dernière modification le 15 Août 2018 à 14:55
Temps estimé pour la lecture de ce test : 10 min. 0 commentaire

Test de Dragon Ball FighterZ sur PS4

Dragon Ball FighterZ

Test de Dragon Ball FighterZ sur PS4

Après avoir fait saliver le monde entier à coup de démos multiples dans les salons et en phase de bêta test plus ou moins convaincante sur la solidité des serveurs, la pépite annoncée autour de l'univers créée par le maître Toriyama et développée par le studio Arc System Works connu notamment pour les jeux de combat comme Guilty Gear et BlazBlue, permet désormais à qui veut, de revêtir l'uniforme de Kame Senin pour enfin en découdre à grands coups de patates de Sayien. Voici le test de Dragon Ball FighterZ sur PS4.

  • Consollection

    Dragon Ball FighterZ

  • Consollection

    Dragon Ball FighterZ

  • Consollection

    Dragon Ball FighterZ

L'histoire de Dragon Ball FighterZ

Kakarot m'a carotte

L’histoire de DB FighterZ est plutôt peu inspirée contrairement à ce qu’auraient pu faire croire les trailers, mais elle a le mérite de fournir un divertissement sympathique pour peu que l’on accroche aux codes de la série. Divisée en 3 sections dans lesquelles vous vivrez l’histoire à travers les yeux de Goku, Frieza ou C-18, vous serez confrontés à une armée de cyborgs contrôlés par C-21, personnage original créé par Akira Toriyama himself pour l’occasion. Cette histoire est surtout un prétexte pour retrouver les personnages emblématiques mis en scène, dans une histoire originale mais on peut tout de même remercier chaleureusement les développeurs, d’avoir pensé au plus grand nombre, en ayant faits l’effort de travailler un mode histoire qui a le mérite de ne pas se reposer une énième fois sur les événements déjà traités dans le manga ou la série TV.

Dragon Ball FighterZ
Dragon Ball FighterZ

Game System

Un gameplay aux petits oignons

Avant de rentrer dans le vif du sujet, parlons rapidement du hub du jeu, qui sert aussi bien de salon online que d’accès aux différentes parties du jeu solo. De cette zone, vous pourrez aisément accéder à l’histoire, l’entraînement, le mode arcade, les rediffusions… Une fois n’est pas coutume dans un jeu de combat l’expérience solo est aux antipodes d’un Street Fighter V pour ne citer que lui. Vous n’aurez pas besoin d’attendre 1 an avant d’avoir une expérience solo complète. Vous pourrez donc compléter l’histoire, participer à des défis arcade, organiser des tournois entre amis et contre l’IA ou tenter d’enchaîner et de survivre à une série de combats pour débloquer les personnages de l’édition de précommande, un luxe de nos jours.

Concernant les mécaniques de gameplay, les petits génies de Arc System ont bombé le torse en réussissant à balancer avec perfection, un gameplay qui satisfera autant les new challengers que les vétérans du stick arcade avec en premier mot d'ordre, le fun instantané. Vous voulez juste passer un bon moment à vous défouler ? Le système de combo quasi automatique, vous permettra de garder une main dans le paquet de chips en admirant des effets visuels qui ne manqueront pas de décrocher les awww et oooh de votre audience. C'est tellement impressionnant et satisfaisant qu'on en est presque à applaudir même nos défaites. Vous cherchez à développer votre skill et faire mentir les détracteurs d'un gameplay aux apparences simplistes ? Passez par la case défie combo de l'entraînement pour découvrir les enchainements plus complexes, qui demanderont un timing sans failles, afin d'exploser les barres de vies adverses. Car oui, peu d'élus sauront avoir le sang froid et la patience de maîtriser profondément les mécaniques de gameplay surtout au vu de la rapidité du soft. Tout s’enchaîne à une vitesse fulgurante, les combats s’enchainent sans temps mort et ne sont heureusement pour le soft pas aussi répétitifs que ce que l’on pouvait craindre.

Dragon Ball FighterZ
Dragon Ball FighterZ

À l'instar d’un Marvel vs Capcom, le jeu se joue en équipes de 3 vs 3. Vous pourrez choisir parmi un roster de 21 combattants une fois C-21 et les Super Saiyan Blue débloqués (et 8 de plus à venir en DLC) qui vont de l’ère Dragon Ball Z à Dragon Ball Super. Saluons d’ailleurs l’homogénéité de l’ensemble et le fantastique travail d’équilibrage effectué, qui a permis de donner une classe incroyable à certains personnages plutôt faibles de la série. On pense notamment aux fantastiques Krillin et Yamcha, qui se retrouvent ici transcendés et plus classes que jamais. Pendant les combats, vous pourrez enchaîner des combos de coups faibles avec la touche carré, coups moyens avec triangle et forts avec rond, la touche croix servant à envoyer des kikohas, ces fameuses boules d’énergies que vous pourrez rapidement spammer, pour garder l’ennemi à distance. Sorties de ces coups de base, les subtilités font leur entrée. Appuyez sur R2 pour rusher l’adversaire et multiplier les dégâts, R1 pour déclencher une suite de coups qui brisera à coup sûr sa garde, pour ensuite le projeter dans les airs et combinez triangle + rond pour vous téléporter instantanément derrière lui et lui assener un coup dans le dos avec classe bien entendu.

Dragon Ball oblige, vous pouvez évidemment déclencher des coups dévastateurs à base de quart de cercle avant ou arrière associés à une touche. En faisant quart de cercle avant et X, vous déclencherez par exemple un kaméhaméha classique. La même manipulation avec R1 au lieu de X vous permettra d’en lancer un plus dévastateur. Ces combinaisons sont valables pour chaque personnage et même si chacun aura ses subtilités, cela permet d’avoir une base commune très appréciable afin de pouvoir tester facilement chacun des combattants. Pour déclencher ses attaques, vous aurez besoin de Ki que vous pourrez recharger rapidement jusqu’à 7 à l’aide des touches triangle + carré ou plus lentement en prenant/infligeant des dégâts. La jauge de Ki est visible en bas à gauche/droite de l’écran et méritera toute votre attention car, plus vous en aurez stocké, plus vous pourrez effectuer d’attaques spéciales qui détermineront souvent l’issue du combat.

Autre mécanique essentielle, vous pourrez passer d’un personnage à l’autre ou demander une assistance avec les touches L1 et L2, une touche pour chacun de vos coéquipiers donc. Ceci permettra d’éloigner de la zone de combat un membre de votre équipe trop affaibli afin qu’il récupère une partie de sa vie ou de gratter quelques points de vies adverses, en combinant plusieurs rafales d’énergie à la suite d’un combo. Cette subtilité fera également la différence et vous permettra si vous la maîtrisez, de gérer votre équipe afin de ne pas les épuiser trop rapidement car les barres de vie disparaissent aussi rapidement que Buu peu gober un m&m’s.

Autre guest-star de choix pour cet épisode, vous pourrez invoquer Shenron si les 7 Dragon Balls sont réunies. Chaque combo réussi par chacun des combattants permet d’en débloquer une. Une fois les 7 rassemblées, le premier à enchainer un combo avec la touche carré se verra octroyer un vœu entre devenir invincible, obtenir du ki illimité ou encore ressusciter un personnage tombé au combat.

Dragon Ball FighterZ
Dragon Ball FighterZ

Enfin (rassurez-vous après c’est presque fini) les déplacements aériens jouent une part importante et seront peut-être ce qui vous demandera le plus de temps à maîtriser. Ne vous attendez pas à vous envoler dans les airs. Ici il s’agit plutôt de saut plus ou moins haut et de déplacements latéraux. Simpliste au premier abord, le fait de les pratiquer ou pas en combat sera à un certain niveau indispensable si vous souhaitez perturber le timing de vos adversaires et ne pas vous retrouver constamment sous des assauts interminables.

Très complet donc, le gameplay de ce DB FighterZ vous procurera des sensations enivrantes mais aussi parfois frustrantes selon le niveau de skill de votre adversaire. Dans tous les cas, la courbe de progression est impressionnante et vous permettra d’apprécier le jeu d’autant plus au fur et à mesure que vous apprendrez à le maîtriser, ça peut paraître logique mais il est toujours bon de le préciser.

Graphisme

Les légumes beaux

Peu de place au doute ici après toutes les vidéos et essais du jeu. DB FighterZ est tout simplement magnifique. Le jeu transpire le fan service et il est clair que le studio Arc System Works possède un grand respect pour l’oeuvre du maître Toriyama. Les expressions faciales en sont le parfait exemple. Jamais adaptation n’aura été aussi fidèle. Les vêtements qui s’abiment au fur et à mesure des impacts, les zones de combat qui se dégradent et explosent après un kaméhaméha destructeur, la beauté des effets visuels, tout cela est sublimé par une maîtrise des angles de caméra qui permet de dynamiser chaque instant de l’action. Pour le dire avec des mots simples, DB FighterZ se permet de surpasser l’animé en tout point autant pour les animations que pour la palette de couleurs utilisée. C’est très simple, en matière d’ambiance et de dynamisme, Dragon Ball FighterZ donne une leçon à n’importe quel jeu de combat.

Bande son

Les musiques sont dans l’ambiance du titre, assez dynamiques, elles jouent leur rôle et ont le mérite de rendre l’action encore plus nerveuses même si l’on peut regretter que les thèmes originaux de la série ne soient à débloquer qu’avec le futur DLC ou pour les personnes ayant acquis l’édition ultime, la vraie star du titre au niveau sonore se trouve être le sound design. C’est en effet un réel plaisir que d’entendre les bruits si caractéristiques des projections et autres boules d’énergies issues de l’animé. Un vrai plus pour l’ambiance et une utilisation parfaite de la bibliothèque de bruitages qui déclenchera une nostalgie immédiate chez les fans. Il ne manquait plus que le générique d’Ariane pour nous faire revenir un mercredi matin des années 90 en pyjama sur notre canapé.

Durée de vie

La partie solo aura de quoi vous occuper notamment si vous cherchez à améliorer vos techniques de combat. L’histoire se finissant relativement vite tout comme les défis combos, le gros du titre sera comme attendu la partie online qui vous occupera des heures durant mais aussi les matchs entre amis car c’est aussi ça la force de DB FighterZ, que vous soyez fan de DBZ ou fan de jeux de combat ou même aucun des deux, le titre est si attrayant visuellement que tout le monde voudra s’y essayer avec le plus souvent l’envie d’y retourner.

Conclusion

19/20

Dragon Ball FighterZ fait une entrée fracassante sur la scène des jeux de combat et met tout le monde d’accord en donnant une énième jeunesse à la saga de Maitre Toriyama. Ne proposant ni plus ni moins que le meilleur jeu basé sur la licence, il se paye même le luxe d’être l’un des meilleurs jeux de combat de ces dernières années. Une réussite indéniable bourrée de clin d’œils aux fans du manga et au gameplay peaufiné dans les moindres détails, qui fait du titre de Arc System Works le messie de la série que l’on attendait plus. Un véritable rêve de gosse.

En résumé

  • - Magnifique
  • - Du fun immédiat
  • - Des personnages supplémentaires déblocables sans carte bancaire
  • - Aussi fidèle à l’anime que possible
  • - Une courbe de progression agréable
  • - Les problèmes de serveur résolus pour la sortie
  • - Les voix originales
  • - Mr Satan ?
  • - Les musiques originales absentes de base
  • - Une histoire principale peu inspirée

Bande annonce de Dragon Ball FighterZ

Ajouter votre commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en mode non connecté. Pour vous identifier, veuillez vous connecter ou créer un compte.
Votre adresse e-mail ne sera jamais dévoilée.

Lire la suite de l'article
A propos de Consollection

Consollection.com est un site créé en 1999 par Benjamin, qui parle aujourd'hui de jeux vidéo, de cinéma et tout ce qui tourne autour de la culture geek.

Si cet article vous a plu, la rédaction vous recommande de lire également

Mon avis sur Ticket to Ride PlayLinkTest Ticket to Ride PlayLink : partez à la conquête du chemin de fer

Découvrez le test du jeu Ticket to Ride, jouable avec PlayLink sur PlayStation 4 : partez à la conquête du chemin de fer

Mon avis sur Overcooked! 2Test Overcooked 2 PS4 - Cauchemar en cuisine

Découvrez le test du jeu Overcooked 2, une simulation de cuisine en coopération fun et exigeant

Mon avis sur Let's Sing 2019 Hits français et internationauxTest de Let's Sing 2019 Hits français et internationaux sur Switch

Découvrez le test du jeu de karaoké Let's Sing 2019 Hits français et internationaux sur Nintendo Switch

Mon avis sur HellSignTest du jeu HellSign : l'expert en paranormal, c'est vous

Découvrez le test du jeu HellSign, un jeu développé par Ballistic Interactive, entre shooter en vue isométrique et RPG

Mon avis sur Shadow of the Tomb RaiderTest Shadow of the Tomb Raider : la fin d'une trilogie

Découvrez le test du jeu Shadow of the Tomb Raider, le dernier épisode du reboot de la licence par Square Enix

Mon avis sur Darksiders IIITest de Darksiders III : La cavalière Fury contre les 7 pêchés capitaux

Découvrez le test de Darksiders III disponible sur PC, PS4 et Xbox One. Fury, la cavalière contre les 7 pêchés capitaux

Spider-Man Homecoming VRSpider-Man Homecoming VR

Spider-Man Homecoming VR le test de l'expérience SpiderMan sur PlayStation VR

Le test de Fortnite sur Xbox OneLe test de Fortnite sur Xbox One

Découvrez le test de Fortnite sur Xbox One, le jeu développé par Epic Games

The Witcher 3: Wild HuntThe Witcher 3: Wild Hunt

Découvrez le test du jeu The Witcher 3: Wild Hunt sur PlayStation 4

Le test de Tekken 7 en mode VR - Le verdictLe test de Tekken 7 en mode VR - Le verdict

Le test de Tekken 7 en VR - Le verdict

Beholder : L'incroyable jeu sur écouteBeholder : L'incroyable jeu sur écoute

Test du jeu Beholder sur PC

Theseus, le jeu VR qui revisite le mythe de Thésée et le MinotaureTheseus, le jeu VR qui revisite le mythe de Thésée et le Minotaure

Theseus, le jeu VR qui revisite le mythe de Thésée et le Minotaure

  • Benjamin Levy

    Benjamin Levy

    7411 articles.

  • Le blogueur : Développeur open source, Ben-J est un collectionneur et joueur. Sa première machine ? Un Apple...
Dragon Ball Fighter Z PS4
Fiche technique Dragon Ball FighterZ :
  • Editeur : Bandai Namco Games
  • Type : Combat
  • Machine : Sony Playstation 4
  • Support : Blu Ray
  • Code EAN : 3391891995405
  • Prix constaté à sa sortie : 69.99
  • Comparer le prix de Dragon Ball Fighter Z PS4.
  • GrossièretéViolence
  • Classification PEGI : Déconseillé aux - de 12 ans
  • Date de sortie
    en France : 26 Janvier 2018