Test Summer Catchers : un jeu ultra répétitif et sans aucun plaisir

Le test du jeu Summer Catchers, édité par Noodlecake Studio et développé par face it, a été réalisé sur PC.

Test Summer Catchers : un jeu ultra répétitif et sans aucun plaisir

Summer Catchers

Summer Catchers du développeur FaceIT et édité par Noodlecake Studio se présente comme un road trip épique avec des éléments tirés d'autres genres. Avec un pixel art attrayant et une ambiance mystérieuse, il a tout pour attirer le joueur. Mais quel trip se cache derrière ce voyage ? Voici le test de Summer Catchers réalisé sur PC.

  • Summer Catchers

    Summer Catchers

  • Summer Catchers

    Summer Catchers

  • Summer Catchers

    Summer Catchers

L'histoire de Summer Catchers

Dans Summer Catchers, vous incarnez Chu, une jeune fille qui vit dans le nord glacé et qui veut juste s’évader. Avec l'aide d'un loup (que Chu insiste pour appeler un «ours étrange»), Chu est partie à l’aventure pour trouver l'été en utilisant sa moto en bois. Cependant, ce ne sera pas un voyage tranquille, car de nombreux aléas sont sur la route de Chu. Ah oui, petits détails sur sa bécane : elle ne ralentit pas et elle ne s’arrête pas. Vous devrez donc les gérer au fur et à mesure.

Summer Catchers
Summer Catchers

Game System

Summer Catcher est un jeu atypique, mais très simple. Vous devez avancer le plus loin possible dans un level, jusqu’au moment inévitable où vous allez vous crasher. Comme dans le jeu Hill Racing sur mobile. Mais pour complexifier un peu le tout, le jeu reprend des éléments de construction de deck et un gameplay ressemblant à un jeu de rythme.

Summer Catchers
Summer Catchers

Sur votre route, vous allez rencontrer différents obstacles. Des amas de neiges, des pics, des totems qui vous barrent la route. Pour passer ces obstacles sans vous prendre de dégâts, vous allez devoir utiliser le bon outil.

Pourquoi je parle de construction de deck ? Parce que dans ce jeu vous ne contrôlez pas votre véhicule, il avance tout seul. Et vous choisissez l’item à utiliser en cliquant dessus au bon moment. Ces items, vous les achetez en début de course, un nombre limité. Comme les trois items disponibles sont tirés aléatoirement, si vous avez 50 sauts, et 2 turbos… bah vous tomberez très peu sur l’item turbo et vous allez vite perdre.

Summer Catchers
Summer Catchers

Vous devrez donc gérer votre stock avant de commencer la course, et croiser les doigts pour que le bon item soit disponible au bon moment. Sinon vous avez le choix : soit vous vous ramassez l’obstacle (trois coups et vous recommencez), soit vous utilisez un de vos items en espérant que le bon va sortir derrière.

Pour faire votre stock d’item et acheter des objets (nouveaux bonnets…) vous devrez collecter des champignons qui grouillent sur votre chemin. Si vous n’avez pas assez d’argent pour acheter le bon nombre d’objets ou acheter le nouveau bonnet qui vous fait tant envie, alors vous aurez l’immense bonheur de faire la course le nombre de fois que vous souhaitez pour les ramasser, même sans utiliser d’objet, juste en attendant de perdre et de recommencer.

Ça à l’air fun ? Non ? Dommage, car c’est plus ou moins tout ce qu’il y a à faire dans le jeu. Pour avancer dans le jeu, vous devrez vous acquitter d’un certain nombre de missions (couper X arbres en utilisant l’item hache, détruire X moisissures en utilisant le pulvérisateur…) missions dont la réussite est également aléatoire puisque les item apparaissent aussi aléatoirement.
Ce jeu aurait été tout à fait honorable sur mobile, un petit jeu gratuit avec possibilité d’acheter des champignons en matant des pubs. Mais sur PC ?
Il y a bien quelques mini-jeux qui viennent casser un peu la monotonie du truc, ou encore le fait d’avoir des compagnons ponctuellement qui vont vous aider, mais rien n’y fait, l’ennui est toujours présent.
Ils ont voulu concurrencer Hill Racing (ce qui n’est déjà pas un bien grand exploit) ils arrivent à peine au niveau de Desert Bus.

Graphisme

16/20

Le plus surprenant avec ce jeu, c’est que la direction artistique est remarquable ! Le pixel art est très fin, les expressions des personnages charmants, et le design des personnages qu’on rencontre est original et empreint d’une certaine poésie. Pourquoi donc tout gâcher avec ce gameplay de l’enfer ?

Summer Catchers
Summer Catchers

Bande son

17/20

Là encore la bande son est tout à fait excellente. C’est troublant de voir autant de talent dans un jeu comme ça.

ConclusionMon avis concernant Summer Catchers sur PC

8/20

J'aime absolument tous les aspects de Summer Catchers, à l'exception du gameplay. C’est quand même dommage, car la DA et la bande-son déchirent tout. Si le jeu avait opté pour un gameplay plus interactif, comme dans un Trial pourquoi pas. Mais en l’état, ce jeu n’a d’intérêt que sur téléphone portable.

En résumé

Les points forts Les points forts de Summer Catchers

  • - La DA qui déchire
  • - La bande son qui déchire

Les points faibles Les points faibles de Summer Catchers

  • - Le gameplay qui déchire pas
  • - La répétitivité
  • - Summer Wars c’est le jeu du pif

Bande annonce du jeu Summer Catchers

Blacknut