Test de NBA 2K18 sur PS4

Par Publié le 3 Octobre 2017 à 12:04. Dernière modification le 4 Octobre 2017 à 08:19
Temps estimé pour la lecture de ce test : 8 min. 0 commentaire

NBA 2K18 : Le test de la meilleure simulation de basket

NBA 2K18

NBA 2K18 : Le test de la meilleure simulation de basket

Cela fait maintenant des années que la simulation de basket des équipes de 2K règne en maître absolu tous supports confondus. Sans fautes, NBA 2K revient donc cette année avec son lot de nouveautés et un gameplay aux petits oignons qui risque encore une fois, de mettre tout le monde d’accord, à moins que… Voici le test de NBA 2K18.

  • NBA 2K18

  • NBA 2K18

  • NBA 2K18

L'histoire de NBA 2K18

Depuis l’épisode 17 et le mémorable échec du premier mode histoire peut inspiré, de la franchise produit par un Spike Lee, le mode « Ma carrière » vous permettant de jouer un rookie faisant ses premiers pas sur les parquets les plus prestigieux du monde, est de nouveau présent. Exit le réalisateur star et place à une production maison qui, si elle n’est pas exempte de défauts, a le mérite d’être moins cliché.

Jouer dans la cour des grands

NBA 2K18
NBA 2K18

Vous incarnez donc DJ (bon ok, il reste quelques clichés tout de même). Derrière ce pseudo des plus originaux, se trouve votre personnage qui devra faire ses preuves lors d’un évènement sur les playgrounds du coin, avant d’être repéré puis intégré, à l’équipe de votre choix pour commencer l’aventure en NBA. Pas de draft doncw mais une façon simple de vous faire intégrer rapidement la team de vos rêves. Ainsi commencera donc votre périple qui vous mènera pour les plus patients et assidus au fameux score joueur de 99, vous permettant de devenir une légende virtuelle reconnue à travers le monde par ses pairs.

Game System

Et périple est bien le mot tant la route sera longue et douloureuse. Après avoir défini les principaux attributs de votre personnage tels que sa taille, son poids ou son envergure, il vous faudra définir ses atouts. Divisés en principaux et secondaires, ceux-ci vont représenter la base de ce que vous vous devrez de perfectionner, afin de faire lever les foules dès votre entrée sur le parquet. Vous pourrez par exemple, faire de votre joueur un briseur de chevilles à la Allen Iverson ou un passeur chirurgical aussi précis que Jason Kidd. Cependant, avant de vous la raconter devant les coéquipiers, il va falloir pratiquer dans les nombreux ateliers présents au gymnase de votre équipe. Situé dans le hub central du mode « Ma carrière », la salle affublée du logo de votre maillot, vous permettra de participer à des matchs d’entrainement, pratiquer votre shoot, et accéder aux exercices qui vous permettront de récolter les fameux points de compétences nécessaires à votre évolution. Vous aurez la possibilité de faire 3 exercices de perfectionnement par jour plus un bonus si vous trouvez la petite astuce prévue à cet effet (à vous de la trouver, un indice, cherchez devant l’entrée) et vu la lenteur de progression, il va falloir vous y mettre sérieusement. Vous l’aurez compris, afin de maîtriser le jeu, il va falloir transpirer, une façon de faire comprendre que comme dans la vraie vie, vous ne pourrez pas rentrer directement et tout dominer. Cependant et malgré le côté réaliste, le plaisir laisse parfois la place à la lassitude tellement la route semble tailler pour le « pay to win plus rapidement » et cette mécanique pourra en décourager certains. Malgré tout, NBA 2K18 reste un monstre de gameplay une fois sur le terrain, que ce soit en carrière ou en saison NBA classique, une fois la balle à l’écran, le feeling est plus que jamais là. Aucune simulation de basket n’aura été plus agréable à prendre en main. Pick and roll, eurostep, tout s’enchaîne parfaitement. Même les dribbles à l’aide du stick droit sortent plus naturellement et après un peu de pratique, vous parviendrez à devenir un atout non négligeable pour votre équipe, gagnant ainsi en tant de jeu et donc en chances d’influer plus encore sur le résultat. Concernant vos équipiers, quand vous ne les contrôlez pas, leurs réactions sont vraiment fidèles à la réalité. Un Stephen Curry sera par exemple aussi insolant à 3 points tout comme un Lebron James qui n’hésitera pas à détruire votre défense au moindre espace.

NBA 2K18
NBA 2K18

Parlons maintenant plus précisément du hub qui constitue l’endroit dans lequel vous passerez le plus de temps en dehors du terrain. Représentant un petit quartier, vous trouverez ici le gymnase, une salle de sport, un terrain pour affronter d’autres joueurs en extérieur, le gymnase pour jouer les matchs Pro-Am (matchs entre professionnels et amateurs), un coiffeur, un tatoueur et autres magasins d’équipements. Bref, vous y trouverez un mix entre personnalisations et modes de jeux. Très complète, la zone est cependant un peu grande pour ce que l’on y trouve et surtout, donnera lieux à un loading assez conséquent chaque fois que vous devrez y retourner, ce qui arrivera très souvent. Car à moins d’enchainer les matchs, impossible d’éviter le chargement pour retourner dans votre gymnase vous entrainer. Vous devrez donc quitter les vestiaires du match pour charger le quartier, vous diriger vers le gymnase puis charger ce dernier afin de vous entrainer. Un brin fastidieux; il aurait été judicieux de trouver une façon plus rapide de switcher entre les environnements d’autant que comme dis précédemment, se balader dans le quartier ne présente que peu d’intérêt au final.

NBA 2K18
NBA 2K18

Autres points qui pourront lasser les joueurs, le jeu regorge de contenus qui viendront renforcer l’immersion. Des interviews d’avant match aux scènes dans les vestiaires, tout est fait pour retranscrire au plus proche les évènements, avant, pendant et après la rencontre. Un soucis de réalisme qui frise la folie, mais il ne faut parfois pas oublier que nous sommes dans un jeu vidéo et généralement, lorsque l’on a un jeu, on a tendance à vouloir jouer le plus rapidement possible et entre les temps de chargement, les temps morts, les interviews et tout le reste, on se retrouve souvent à spammer la touche X pour avancer directement au gameplay. Sauf que parfois, cela n’est pas possible, nous forçant par exemple à subir des échanges peu passionnants dans le mode carrière.

NBA 2K18
NBA 2K18

Autre gros morceau de cet épisode, le mode MG qui vous permettra de prendre le rôle d’un manager d’équipe, afin de construire l’équipe de vos rêves avec tous les aléas que cela engendre comme les blessures et autres petites surprises arrangeantes. Basé sur un system de carte omniprésent dans le paysage vidéoludique actuel, il passionnera certains et sera délaissé par les autres, mais à néanmoins le mérite de montrer une autre facette de gameplay.

Graphisme

La partie visuelle du titre est réputée pour faire des étincelles et c’est une nouvelle fois le cas. Seules quelques errances labiales ou oculaires nous rappellent que nous sommes bien dans un jeu vidéo. Les joueurs, les stades, l’ambiance des salles, tout simplement folle; difficile de faire plus électrique comme immersion. Le physique des joueurs et la souplesse des textiles des maillots et shorts sont saisissants et vous n’aurez aucun mal à reconnaitre un joueur de par sa carrure ou sa gestuelle. Les équipes de 2K ont encore une fois réalisé un travail titanesque capable de tromper l’oeil des moins avertis. Une fois en dehors du terrain cependant, le constat est plus mitigé, avec un soin inégal dans les environnements et PNJ secondaires.

NBA 2K18
NBA 2K18

Bande son

Comme à son habitude, entre morceaux populaires et plus pointus, allant de la pop au hip hop , en passant par quelques pistes de rock, du son mythique aux sons plus récents, la sélection éclectique ravira la plupart des joueurs. Vous pourrez d’autre part personnaliser votre playlist en passant par les options. Les bruitages sont quant à eux parfaitement retranscrits, des crissements de semelles aux bruits du public, équipez-vous de votre meilleur casque ou de vos enceintes, fermez les yeux, et vous voilà transporté sur les lieux.

NBA 2K18
NBA 2K18

Durée de vie

NBA 2K18 est rempli de contenu à vous faire quitter toute autre occupation. Entre la progression de votre joueur, les matchs online, le mode MG, la possibilité de jouer des saisons, les playoffs et j’en passe, vous en aurez aisément pour des dizaines d’heures ou une centaine selon votre endurance.

Conclusion

17/20

NBA 2K18 porte une fois encore ce sport sur les épaules et se permet même de faire un tour d’honneur. Débordant de contenu, affublé d’un gameplay affiné et souple comme jamais, on tient ici la meilleure simulation de basket qui aurait cependant pu se passer de quelques détails trop réalistes pour se focaliser sur ce pourquoi il a autant de succès : son gameplay une fois en match.

En résumé

  • - Graphiquement magnifique une fois sur le parquet
  • - La physique de balle
  • - Du contenu à n’en plus savoir qu’en faire
  • - La progression fastidieuse
  • - Les temps de chargement
  • - Le hub sympa mais inutile

Bande annonce de NBA 2K18

Ajouter votre commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en mode non connecté. Pour vous identifier, veuillez vous connecter ou créer un compte.
Votre adresse e-mail ne sera jamais dévoilée.

Lire la suite de l'article
A propos de Consollection

Consollection.com est un site créée en 1999 par Benjamin, qui parle aujourd'hui de jeux vidéo, de cinéma et tout ce qui tourne autour de la culture geek.

Si cet article vous a plu, la rédaction vous recommande de lire également

Le test de BAFL : Brakes Are For LosersLe test de BAFL : Brakes Are For Losers

Découvrez le test de BAFL : Brakes Are For Losers

Super Blood Hockey une ambiance entre nostalgie 8 bits et humourSuper Blood Hockey une ambiance entre nostalgie 8 bits et humour

Découvrez le test de Super Blood Hockey, un jeu oscillant entre nostalgie 8 bits et humour

Le test Wolfenstein 2 : The New ColossusLe test Wolfenstein 2 : The New Colossus

Découvrez le test de Wolfenstein II: The New Colossus sur Xbox One X

Le test de The Frozen Wilds - Le premier DLC de Horizon Zero DawnLe test de The Frozen Wilds - Le premier DLC de Horizon Zero Dawn

Découvrez le test de The Frozen Wilds, le premier DLC du jeu Horizon Zero Dawn

Le test de Let Them Come : un hommage aux films des années 80Le test de Let Them Come : un hommage aux films des années 80

Découvrez le test PS4 de Let Them Come : un hommage aux films des années 80

Le test de Tower 57 : un hommage retro à l'AmigaLe test de Tower 57 : un hommage retro à l'Amiga

Découvre le test de Tower 57 : un hommage retro à l'Amiga et à la Super Nintendo

The Witcher 3: Wild HuntThe Witcher 3: Wild Hunt

Le test du jeu The Witcher 3: Wild Hunt sur PlayStation 4

Theseus, le jeu VR qui revisite le mythe de Thésée et le MinotaureTheseus, le jeu VR qui revisite le mythe de Thésée et le Minotaure

Theseus, le jeu VR qui revisite le mythe de Thésée et le Minotaure

Spider-Man Homecoming VRSpider-Man Homecoming VR

Spider-Man Homecoming VR le test de l'expérience SpiderMan sur PlayStation VR

Beholder : L'incroyable jeu sur écouteBeholder : L'incroyable jeu sur écoute

Test du jeu Beholder sur PC

Uncharted: The Lost Legacy : le test PS4 sans concessionUncharted: The Lost Legacy : le test PS4 sans concession

Uncharted: The Lost Legacy : le test sans concession

Test du jeu Cars 3 : Course Vers la Victoire sur Nintendo SwitchTest du jeu Cars 3 : Course Vers la Victoire sur Nintendo Switch

Découvrez le test du jeu vidéo Cars 3 : Course Vers la Victoire sur console Nintendo Switch

  • Benjamin Levy

    Benjamin Levy

    7258 aricles.

  • Le blogueur : Développeur open source, Ben-J est un collectionneur et joueur. Sa première machine ? Un Apple...
NBA 2K18 PS4
Fiche technique NBA 2K18 :
  • Editeur : 2K Sports
  • Type : Sport
  • Machine : Sony Playstation 4
  • Support : Dématérialisé
  • Code EAN : 5026555423229
  • Prix constaté à sa sortie : 69.99
  • Comparer le prix de NBA 2K18 PS4.
  • Classification PEGI : Déconseillé aux - de 3 ans