Test de Bloodborne sur PS4

Par Publié le 16 Juillet 2015 à 15:03. Dernière modification le 17 Juillet 2015 à 11:36
Temps estimé pour la lecture de ce test : 5 min. 0 commentaire

Bloodborne

Bloodborne

Bloodborne

Depuis que Bloodborne est sorti en mars 2015 exclusivement sur PlayStation 4, les mots ne manquent pas pour parler du dernier jeu du studio From Software :
jouissif, gothique, majestueux, impitoyable, mémorable, sombre, fantastique, sévère, punitif.

Voici notre test de Bloodborne...

50 nuances de sang

  • Bloodborne

  • Bloodborne

  • Bloodborne

  • Bloodborne

  • Bloodborne

  • Bloodborne

L'histoire de Bloodborne

16/20

Vous voici donc plongé dans la majestueuse cité de Yharnam, endroit dont la population n'a pas manqué d'être infesté par une mystérieuse maladie sanguine. Votre rôle en tant que  'Hunter' sera non seulement de les délivrer de cette malédiction  à l"aide d'outils particulièrement adaptés, mais aussi de trouver la source de ce mal pour sortir de ce rêve ou cauchemar selon les affinités de chacun.

From Software ne laisse rien au hasard

Tout comme la série des souls, le monde de Bloodborne ne vous dévoilera pas tous ses secrets au fil d'une trame principale tel un Uncharted et à moins d'être très attentifs aux indices disséminés aux détours de discussions avec les quelques sympathique pnj qui ne souhaitent pas marcher sur votre cadavre ou de prendre le temps de faire attention aux descriptifs de certains objets qui peuvent parfois sembler anodins, vous risquez de passer à côté de la profondeur de l'univers créer par From Software qui contrairement à ce que l'on pourrait croire, ne laisse rien au hasard.

Game System

18/20

La mort frappera rapidement

Bon c'est pas tout mais un moment, il faut se mouiller et sortir de cette clinique dans laquelle vous vous réveillez et pour de nouveau comparer aux souls, les déplacements de votre avatar sont bien plus souple, et ce changement qui peut paraitre mineur se fait immédiatement ressentir et rend le gameplay beaucoup plus dynamique et nerveux d'autant plus que dans Bloodborne, le poids de vos armures et équipement n'influent pas sur vos mouvements. Fini donc les roulades interminables qui finissent par une chute dans le vide. Ici vous risquez toujours de tomber d'une falaise mais juste plus rapidement. Attention cependant, la mort frappera toujours aussi rapidement les joueurs qui sous la pression ou croyant maitriser leur sujet tenteront de rusher des zones pourtant déjà traversées de nombreuses fois car oui, vous serez amenés à mourir assez régulièrement mais comme toujours, la satisfaction de vaincre un boss ou même de venir à bout d'un groupe d'ennemi coriaces sera plus que jamais de la partie.

Parlons un peu des armes. Vous aurez la plupart du temps une arme blanche et une arme à feu à disposition. L'arme à feu vous permettra d'interrompre l'action de votre adversaire si votre timing est bon, c'est à dire juste avant que votre ennemi ne lance son attaque. Si le timing semble un peu difficile au début, avec le temps vous y arriverez plus facilement et gagnerez alors un instant précieux pendant lequel votre ennemi sera en position de faiblesse. Cette stratégie n'est pas obligatoire et ne fonctionne par sur certains boss mais risque de vous sembler indispensable une fois maitrisée. Les armes blanches, elles, peuvent revêtir 2 formes. Une qui vous permettra d'asséner plusieurs coup rapides et de puissance moyenne et une forme plus imposante avec des coups plus lents mais beaucoup plus puissants. Vous pourrez passer d'une forme à l'autre à tout moment, même en plein combo afin de varier les stratégies selon les ennemis et la distance qui vous sépare d'eux.

Mourir... Recommencer

A noter que Bloodborne conserve le système de "feu de camp" introduit dans Dark Souls en guise de précieux check points mais ici remplacé par des lanternes et se rapproche de Demon's soul dans le sens ou un hub central, "The Hunter's Dream" vous servira de base à partir de laquelle vous vous "réveillerez" dans les différentes zones. Les fonctions online sont également toujours de la partie et vous pourrez donc au choix, envahir le monde d'un autre joueur pour vous engagez dans un affrontement et ainsi récupérer de précieux "Echoes", votre dut a chaque ennemi vaincu, qui vous serviront de monnaie de jeu ou prêter main forte a un chasseur en difficulté.

Graphisme

18/20

La ville qui sera la source de tous vos malheurs, Yharnam, est une cité gothique dans le plus pur sens du terme. La direction artistique est juste à tomber et même si les graphismes ne sont pas les plus beaux que l'on puisse trouver sur la console de Sony, la cohérence de l'univers, le travail architectural et l'ambiance qui s'en dégage forcent le respect. Les différents environnements sont bourrés de détails, les ennemis et leurs mouvements très biens rendus et variés et même si quelques bugs de collisions et de caméra se baladent ici et là, lorsque vous affrontez un boss qui fait 10 fois votre taille avec des effets de fourrure qui à chaque mouvement de la bête bouge dynamiquement sous un ciel rouge sang avec en arrière plan un magnifique bâtiment gothique, vous risquez de vous arrêter quelques instants pour admirer et remercier l'équipe de From Software pour ce petit bijoux, et vous mourrez parce que votre cher ennemi, le paysage, il s'en fout pas mal. Mais quel plaisir de revivre le frisson de telles rencontres, et de mourir une nouvelle fois. Et de recommencer. Et de mourir. Et de recommencer...

Bande son

18/20

Encore une fois From Software nous propose de magnifiques compositions orchestrales qui savent se faire discrètes dans les moments d'exploration et sublimer l'action quand nécessaire. Gros point fort également, le doublage original parfait qui même si l'on s'amusera de ne pas voir bouger les lèvres des PNJ en 2015 dans un triple A, finit définitivement de nous mettre l'ambiance.

Durée de vie

18/20

Comptez 35 à 40 heures pour un premier run en prenant votre temps. Un new game plus est disponible une fois la partie complétée et est définitivement conseillé si vous souhaitez découvrir tous les secrets et quêtes optionnelles d'autant plus que vous conservez vos armes et items en dehors de certains objets spéciaux. Par la suite, le compteur s'affole si vous souhaitez parcourir les donjons de calice générés aléatoirement et qui renferme trésors et boss dont certains bien plus coriaces que la plupart de ceux de la quête principale. Bon courage.

Conclusion

18/20

On aurai pu croire que le concept allait lasser, qu'on ne se laisserai plus surprendre par cet ennemi qui vous attends en silence au coin du mur alors que vous allez chercher l' objet qui brille tout au fond de cette salle obscure et non, From Software arrive encore une fois à nous sortir une expérience jouissive et unique qui a su se renouveler et même s'améliorer malgré l'héritage des souls. Plus accessible dans l'ensemble, peut être moins difficile que ces prédécesseurs mais pas pour autant dépourvu de challenge, Bloodborne est une réussite à tous les niveaux et deviendra certainement une autre grande série du studio From Software qui sait définitivement parler à nos cœurs de joueurs. Que l'on soit un gamer averti ou plus occasionnel, cette exclusivité est bienvenue pour la PS4 et mérite sans aucun doute de faire parti de votre collection.

En résumé

  • Gameplay nerveux
  • Une référence de direction artistique
  • Bande son magistrale
  • Le design et le feeling des armes
  • Le Hunter, cette classe.
  • L'histoire qui pousse à l'exploration...
  • ... mais qui joue à cache cache.

Bande annonce de lancement de Bloodborne

Ajouter votre commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en mode non connecté. Pour vous identifier, veuillez vous connecter ou créer un compte.
Votre adresse e-mail ne sera jamais dévoilée.

Lire la suite de l'article
A propos de Consollection

Consollection.com est un site créée en 1999 par Benjamin, qui parle aujourd'hui de jeux vidéo, de cinéma et tout ce qui tourne autour de la culture geek.

Si cet article vous a plu, la rédaction vous recommande de lire également

Le test de BAFL : Brakes Are For LosersLe test de BAFL : Brakes Are For Losers

Découvrez le test de BAFL : Brakes Are For Losers

Super Blood Hockey une ambiance entre nostalgie 8 bits et humourSuper Blood Hockey une ambiance entre nostalgie 8 bits et humour

Découvrez le test de Super Blood Hockey, un jeu oscillant entre nostalgie 8 bits et humour

Le test Wolfenstein 2 : The New ColossusLe test Wolfenstein 2 : The New Colossus

Découvrez le test de Wolfenstein II: The New Colossus sur Xbox One X

Le test de The Frozen Wilds - Le premier DLC de Horizon Zero DawnLe test de The Frozen Wilds - Le premier DLC de Horizon Zero Dawn

Découvrez le test de The Frozen Wilds, le premier DLC du jeu Horizon Zero Dawn

Le test de Let Them Come : un hommage aux films des années 80Le test de Let Them Come : un hommage aux films des années 80

Découvrez le test PS4 de Let Them Come : un hommage aux films des années 80

Le test de Tower 57 : un hommage retro à l'AmigaLe test de Tower 57 : un hommage retro à l'Amiga

Découvre le test de Tower 57 : un hommage retro à l'Amiga et à la Super Nintendo

The Witcher 3: Wild HuntThe Witcher 3: Wild Hunt

Le test du jeu The Witcher 3: Wild Hunt sur PlayStation 4

Theseus, le jeu VR qui revisite le mythe de Thésée et le MinotaureTheseus, le jeu VR qui revisite le mythe de Thésée et le Minotaure

Theseus, le jeu VR qui revisite le mythe de Thésée et le Minotaure

Spider-Man Homecoming VRSpider-Man Homecoming VR

Spider-Man Homecoming VR le test de l'expérience SpiderMan sur PlayStation VR

Beholder : L'incroyable jeu sur écouteBeholder : L'incroyable jeu sur écoute

Test du jeu Beholder sur PC

Uncharted: The Lost Legacy : le test PS4 sans concessionUncharted: The Lost Legacy : le test PS4 sans concession

Uncharted: The Lost Legacy : le test sans concession

Test du jeu Cars 3 : Course Vers la Victoire sur Nintendo SwitchTest du jeu Cars 3 : Course Vers la Victoire sur Nintendo Switch

Découvrez le test du jeu vidéo Cars 3 : Course Vers la Victoire sur console Nintendo Switch

  • Benjamin Levy

    Benjamin Levy

    7258 aricles.

  • Le blogueur : Développeur open source, Ben-J est un collectionneur et joueur. Sa première machine ? Un Apple...
Fiche technique Bloodborne :
  • Editeur : Sony Interactive Entertainment
  • Type : Action
  • Machine : Sony Playstation 4
  • Support : Blu Ray
  • Code EAN : 0711719800118
  • Comparer le prix de Bloodborne PS4.
  • Violence
  • Classification PEGI : Déconseillé aux - de 16 ans
  • Date de sortie
    en France : 25 Mars 2015
    au Japon : 26 Mars 2015
    aux USA : 24 Mars 2015