Test PS4 The Hong Kong Massacre. Hommage au cinéma d'action hongkongais

Par Publié le 7 Février 2019 à 07:35. Dernière modification le 8 Février 2019 à 09:40
Le temps estimé pour la lecture de ce test est de 7 min. 0 commentaire
Sommaire :

Test PS4 The Hong Kong Massacre. Hommage au cinéma d'action hongkongais

The Hong Kong Massacre

Test PS4 The Hong Kong Massacre. Hommage au cinéma d'action hongkongais

Il est difficile de se faire remarquer au milieu de l’océan de titres qui sortent en permanence. Hong Kong Massacre, un jeu vidéo édité et développé par le petit studio suédois VRESKI composé de deux personnes, a attiré l’attention du public, avec ses airs de Max Payne, d’Hotline Miami, de hard boiled Hongkongais. Attention justifiée ? Réponse de suite, avec le test de Hong Kong Massacre sur PlayStation 4.

Hong Kong Massacre est nerveux et prenant

  • Consollection

    The Hong Kong Massacre

  • Consollection

    The Hong Kong Massacre

  • Consollection

    The Hong Kong Massacre

L'histoire de The Hong Kong Massacre

Savez-vous ce qui est pire qu’une cinématique sous forme de risible image fixe comme il y a dans Megaman 11 ? Une cinématique qui prend des aires de production AAA et qui dure 4 secondes… J’ai cru que le jeu avait buggé ou que j’avais appuyé par mégarde sur X pendant la cinématique, mais non. Les cut scenes et autres moments contemplatifs qui permettent de découvrir le scénario durent 4 secondes. Au pire, les développeurs auraient pu mettre des cinemagraphes avec quelques textes.
Bien sûr, tous les studios n’ont pas les moyens de faire des cinématiques de fou à la Blizzard… Mais personne ne leur a demandé de le faire ! Quand on n'a pas les moyens de faire du gros budget, on n’imite pas le gros budget, il n’y a rien de plus misérable qu’une chaîne en or Bling Bling en plastique.
Ce début est un peu dur, mais si je ne vois aucun inconvénient à skipper le scénario dans un jeu vidéo, les Nintendo font ça très bien, il ne faut pas prétendre faire ce qu’on ne fait pas. Il y a bien une histoire de policier, de vengeance… Mais je ne suis pas sûr.

The Hong Kong Massacre
The Hong Kong Massacre

C’est d’autant plus dommage que le jeu veut rendre un hommage aux cinémas d’action Hongkongais, John Woo en tête. Oui, dans les films de John Woo il y a des scènes d’action qui déboîtent, mais elles sont servies avec un vrai scénar, et un scénar ce n’est pas obligé d’être sous forme de cinématique. Un bon exemple serait de citer le jeu Stranglehold sorti sur Xbox 360, PlayStation 3 et PC fin 2007.
Mais soyons honnête, les développeurs n’ont pas misé gros sur cet aspect du jeu, mais plutôt sur l’action frénétique, et les guns fights intenses.

Ça défouraille sec !

Game System

13/20

Force est de constater qu’ils n’ont pas fait dans la demi-mesure. Ça défouraille sec !
Hong Kong Massacre reprend le principe d’Hotline Miami, mais j’y reviendrai plus tard, c’est-à-dire un jeu d’action vue du dessus, très nerveux, avec lequel vous contrôlez votre perso d’une gâchette et visez de l’autre.
Le jeu répond très bien aux commandes, et vous le prenez en main presque immédiatement.
Vous commencez dans un appartement, et devez avancer avec pour seule mission de tuer tout le monde sans vous faire flinguer. Plus facile à dire qu’à faire. Car attention, les méchants réagissent au quart de tour, et la moindre petite balle perdue et c’est retour à la case départ du niveau !
À peine un orteil a-t-il dépassé le seuil d’une porte, ou est apparu à travers un volet qu’une volée de plomb vient pourrir toute la déco !

The Hong Kong Massacre
The Hong Kong Massacre

Ce jeu requiert des nerfs en adamantium et une précision de Legolas pour venir à bout de chaque level.
Pour vous aider dans cette tâche, deux options principales vous sont proposées : Le bullet time dont l’élégance et l’utilité ne sont plus à démontrer. Et enfin la cabriole, appelée communément la Max Payne, mais aussi largement utilisée par Chow Yun-fat, qui vous permet de surprendre vos ennemis en débaroulant par une porte ou de vous tirer d’un mauvais pas en sautant à travers une fenêtre.
À vous maintenant de bien gérer vos munitions, de ramasser les armes des ennemis, pour progresser, et enfin affronter des boss.
Heureusement que les boss sont là, car la variété n’est pas le fort du jeu. Les ennemis sont tous les mêmes bien sûr, mais les armes sont au nombre de 4 : le flingue, le shotgun, l’uzi, la mitraillette (Yipikaye).
Pour les boss, vous allez devoir avancer en ligne droite à traver un couloir percé de nombreuses fenêtres, éviter chemin faisant les vilains qui viennent ralentir votre avancée, pour enfin atterrir dans une salle finale où vous devrez défourailler sur le boss jusqu’à ce que la mort vous sépare.
Le jeu aurait pu être sympa seulement voilà… The Hong Kong Massacre arrive 6 ans après un certain Hotline Miami. Il est impossible de parler de ce jeu sans parler de ce pilier du jeu indé qu’est Hotline Miami, et Hong Kong Massacre souffre autant de la comparaison avec son vénérable ainé que n’importe lequel des direct to DVD de Jean Claude Van Damme souffre de la comparaison avec The Killer de John Woo.
Sans parler du scénario inspiré et engagé, de l’ambiance psychédélique malsaine, le tout cohérent avec le style graphique tranché et la bande-son DÉMENTIELLE, dans Hotline Miami il y a des dizaines d’armes, très différentes, des armes à feu mais aussi des armes de corps-à-corps, on peut frapper les ennemis avec les poings, les assommer avec les portes, lock les ennemis pour le jeu à la manette, déplacer la caméra pour voir l’environnement, il y a plusieurs types d’ennemis etc. etc. etc. On ne peut pas reprendre un style de jeu et faire comme si les piliers du genre n’avaient pas existé. Qui aujourd’hui accepterait un FPS dans lequel on jette des grenades après les avoir sélectionnées dans son inventaire comme à l’époque d’Half Life ? Halo est passé par là, il a apporté une dynamique géniale et transposable. Tous les FPS depuis l’imitent, et ils ont bien raison. Hong Kong Massacre aurait été bien inspiré de puiser dans TOUT ce qui faisait l’intérêt du jeu dont il s’inspire, et pas juste un élément.

The Hong Kong Massacre
The Hong Kong Massacre

Graphisme

15/20

Plutôt joli, surtout dans les effets de particules. L’animation est un peu rigide, mais au moins le personnage répond bien aux sollicitations de la manette du joueur. Les effets de lumière notamment et le jeu sur l’ambiance Hongkongaise, avec ses néons, et ses nuits pluvieuses, sont vraiment classes.
Dommage qu’à force de mettre des particules et des effets de lumière, le jeu perde en lisibilité.

The Hong Kong Massacre
The Hong Kong Massacre

Bande son

16/20

Sans être transcendante, la bande-son est vraiment propre. Les musiques collent à l’ambiance du titre, les armes font un bruit stimulant, et les effets d’étouffement quand le bullet time est enclenché rendent le tout très crédible.

Conclusion

12/20

On ressent dans Hong Kong Massacre une volonté de faire plus que le rendu final. Peut-être par manque de temps, de moyen… Toujours est-il qu’en l’état, le jeu souffre dramatiquement de la comparaison avec son ainé. Pour ceux qui n’auraient jamais joué à Hotline Miami, Hong Kong Massacre est une bonne entrée en matière, nerveux et prenant… Dommage qu’il soit si répétitif !

En résumé

Les points forts de The Hong Kong Massacre

  • - Une ambiance réussie
  • - Un jeu très nerveux
  • - Des boss bien mis en scène

Les points faibles de The Hong Kong Massacre

  • - Beaucoup trop répétitif
  • - Seulement 4 armes ??
  • - Pas de corps-à-corps ??

Bande annonce de The Hong Kong Massacre

Ajouter votre commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire. Votre adresse e-mail ne sera jamais dévoilée.


A propos de Consollection

Consollection.com est un site créé en 1999 par Benjamin, qui parle aujourd'hui de jeux vidéo, de cinéma et tout ce qui tourne autour de la culture geek.


Si cet article vous a plu, la rédaction vous recommande de lire également

Mon avis sur TrüberbrookTest de Trüberbrook : l'extraordinaire jeu d'aventure point'n'click

Découvrez le test de Trüberbrook, un jeu d'aventure dans un univers parallèle des années 60 disponible sur Xbox, PS4, Switch

Mon avis sur Beat CopTest de Beat Cop sur PS4 : Un point'n'click entre voyous et flics ripoux

Découvrez le test de Beat Cop disponible sur Steam, Nintendo Switch, PlayStation 4, Xbox One et sur téléphones mobiles

Mon avis sur At Sundown: Shots in the DarkTest de At Sundown Shots in the Dark. Un shooter compétitif très obscure

Découvrez le test de At Sundown: Shots in the Dark, un jeu développé par Mild Beast Games sur PC, PS4, Xbox One et Switch

Mon avis sur The MessengerTest de The Messenger : un jeu de Ninja en 8 shino-BITS

Découvrez le test du jeu The Messenger, un jeu de Ninja en 8 shino-BITS, développé par Sabotage et édité par Devolver Digital

Mon avis sur Generation ZeroGeneration Zero : Test du jeu de survie face à des robots hostiles

Découvrez le test de Generation Zero, un FPS survivaliste contre des machines qui se déroule à la fin des années 80

Mon avis sur DéracinéTest Déraciné. Le premier jeu sur PlayStation VR de FromSoftware

Découvrez le test du jeu Déraciné. Le premier jeu de FromSoftware en réalité virtuelle, exclusivement sur PlayStation VR

Spider-Man Homecoming VRSpider-Man Homecoming VR

Spider-Man Homecoming VR le test de l'expérience SpiderMan sur PlayStation VR

Le test de Fortnite sur Xbox OneLe test de Fortnite sur Xbox One

Découvrez le test de Fortnite sur Xbox One, le jeu développé par Epic Games

Le test de Tekken 7 en mode VR - Le verdictLe test de Tekken 7 en mode VR - Le verdict

Le test de Tekken 7 en VR - Le verdict

The Witcher 3: Wild HuntThe Witcher 3: Wild Hunt

Découvrez le test du jeu The Witcher 3: Wild Hunt sur PlayStation 4

Beholder : L'incroyable jeu sur écouteBeholder : L'incroyable jeu sur écoute

Test du jeu Beholder sur PC

  • XLan

    Par XLan

    71 articles.

    Le blogueur : Né de l'amour incestueux d'une Megadrive et d'une Super Nintendo

Fiche technique The Hong Kong Massacre :
  • Editeur : VRESKI
  • Type : Action
  • Machine : Sony Playstation 4
  • Support : Dématérialisé
  • Prix constaté à sa sortie : 19.99
  • Violence
    • Classification PEGI :
    • Déconseillé aux joueurs de moins de 16 ans
    • Date de sortie
      en France : 22 Janvier 2019