J'ai testé Arizona Sunshine au Centre de réalité virtuelle ManKind à Nancy

J'ai testé Arizona Sunshine au Centre de réalité virtuelle ManKind à Nancy

Arizona Sunshine - LB VR Edition

J'ai testé Arizona Sunshine au Centre de réalité virtuelle ManKind à Nancy

La réalité virtuelle, c’est le rêve de tous les gamers qui se réalisent ! Mais comme toujours avec les nouvelles technologies, une fois l’excitation de la découverte passée, les limites techniques viennent se confronter à nos fantasmes de joueurs. Je pense notamment à notre liberté de mouvement dans le jeu, réduite à une salle de 2m50 sur 2m50 et fil qui vient s’emmêler autour de votre casque pendant que vous bougez.
À Nancy, un centre de réalité virtuelle propose une toute nouvelle approche avec leur système hyper-immersion. Qu’est-ce que c’est que cette nouvelle merveille ? Réponse avec le test du jeu Arizona Sunshine - LB VR Edition dans le centre de réalité virtuelle ManKind.

Mankind est un centre de réalité virtuelle qui doit figurer sur votre liste des choses à faire à Nancy
  • Mankind

    Mankind

  • Mankind

    Mankind

  • Mankind

    Mankind

Les locaux du centre de réalité virtuelle ManKind

Situé rue Marcel Brot à Nancy, pas très loin du Kinepolis, Mankind est un centre de réalité virtuelle qui doit absolument figurer sur votre liste de choses à faire, que vous habitiez Nancy, ou que vous fassiez du tourisme dans la région. Comme évoqué dans l'introduction ManKind propose des expériences en hyper-immersion.

Tout d’abord, qu’est-ce que l’hyper-immersion ? Ce n’est ni plus ni moins que la possibilité de jouer en solo ou à plusieurs en réalité virtuelle dans une salle de 50m² environ. Fini la petite salle plus petite qu’une chambre d’étudiant encadrée par des paravents. Ici, vous allez pouvoir vraiment vous mouvoir dans le jeu. Et ça, ça change tout !

Mankind
Mankind

ManKind propose à l’heure actuelle, deux jeux compatibles avec le concept d'hyper-immersion. Un troisième est sur le point de sortir. 
En plus de ces deux premiers jeux en hyper-immersion, ManKind propose un grand nombre de jeux en station classique. Des Escapes Games dans des univers variés (celui sur l’univers d’Alice au Pays des merveilles, à l’heure juste incroyable) et des jeux d’arcades. Vous n’allez pas faire le tour en deux visites !

Mankind
Mankind

Le bâtiment ManKind est situé en retrait de l’avenue principale, au fond du parking, derrière le Cosmic Jump, ce qui le rend malheureusement peu visible. Une fois entré, vous serez accueilli dans un décor très (trop ?) sobre, avec quelques goodies qui vous rappelle que vous êtes bien dans un centre consacré aux jeux. Les murs gris, élégants et dépouillés pourraient être ceux de n’importe quel commerce.

Mankind
Mankind

Une fois dans le hall d’attente, avec petit coin cosy, bar et tout ce qu’il faut pour patienter, vous pourrez admirer à la TV, les bandes-annonces des jeux proposés.
Le personnel est extrêmement chaleureux et accueillant. Nous avons été reçus comme des princes ! Sachez que vous pourrez également réserver les lieux pour diverses occasions (séminaires d’entreprises, anniversaires…) avec diverses possibilités de privatisation, et même un service traiteur.
Sans attente, autre que le dépôt de nos objets dans les casiers mis à disposition, nous montons pour nous lancer enfin dans l’hyper-immersion !

XLan et ses amis à Mankind VR
XLan et ses amis à Mankind VR

Le matériel VR

Consollection est venu à 4 pour tester Arizona Sunshine. On passe la combinaison composée d’un gilet qui ressemble à un gilet pare-balles, qu’on appelle un gilet haptique (dont je comprendrai l’utilité pendant ma partie), un ensemble HTC VIVE comprenant le casque et les deux manettes, et pour ma part, j’avais en plus dans le dos le PC qui pesait son poids. Tel est le prix à payer pour ne pas être relié par un fil.
Le casque se règle facilement. La personne qui nous accompagnait nous aidait si besoin. En plus des réglages habituels, nous pouvions également régler l’écartement des yeux pour un confort supplémentaire.

L'ensemble HTC VIVE avec gilet haptique
L'ensemble HTC VIVE avec gilet haptique

Le seul problème que j’ai pu noter, et qui parait-il, est à l’heure actuelle inévitable, est que nous voyons les choses nettement au centre du champ de vision, alors que la vision périphérique reste un peu flou. Gênant au début, mais on s’y fait vite.
Une fois dans la réalité virtuelle, les commandes répondent bien, déplacement et manette, et en dehors de quelques freezes de quelques secondes, nous n’avons pas été dérangés de toute notre partie.

HTC Controller VIVE Pro
HTC Controller VIVE Pro

Le jeu Arizona Sunshine

Pour l’instant, deux jeux sont disponibles, Arizona Sunshine plutôt orienté action, et Huxley un escape game. Nous avons choisi, parce que nous sommes des gens primaires et violents, l’invasion de zombies ! Un grand classique qui ne se démode pas.

Vous êtes vraiment dans le jeu, de manière hallucinante

La partie s’ouvre sur une petite plateforme, en haut d’une falaise d’un côté, et une vieille maison en ruine de l’autre. Au loin, le râle caractéristique des zombies. Dans chacune de nos mains, deux pistolets Beretta .38. Le jeu commence...
La première chose qui frappe, c’est bien sûr la liberté de mouvement ! Enfin, on peut vraiment se déplacer dans le monde virtuel, chose qui faisait tellement défaut lors de mes précédentes parties ! Et ce, faisant, le cerveau s’immerge d’autant plus dans l’expérience, qui est allé au-delà de mes attentes. Le scénario est très simpliste, il faut simplement se déplacer dans un complexe militaire pour activer une ogive nucléaire qui va vaporiser les tas de viandes ambulants. Tout le long d’une série de couloirs, d’ascenseurs et de wagons, nous avons dû repousser des zombies qui nous attaquaient de partout, escaladant les grilles, nous tombant dessus depuis des structures situées en hauteur, grimpant sur notre plateforme, etc.
À la fin de la partie, comme il nous restait un peu de temps, nous avons fait un peu le mode horde durant lequel nous devions repousser des vagues d’ennemis dans le plus pur style arcade.

L’effet d’immersion est saisissant, car le level design est très bien pensé. En effet, nous n’avons une liberté de mouvement « que » de 50m². Mais dans le jeu, nous sommes obligés de prendre des ascenseurs, des wagons, montons sur un véhicule… et de fait nous avons l’impression d’avoir parcouru l’ensemble d’un gigantesque complexe militaire. Fini les téléportations qui viennent casser notre suspension d’incrédulité, ici nous avons vécu toute une aventure, visité plein de décors, sans dépasser les murs de notre salle et sans presque jamais avoir visualisé les bords du jeu (ce grillage rouge qui nous alerte que nous arrivons près d’un mur).

L'avis de Melo
On est dans le bain dès les premières secondes.
Les vagues de zombies s'enchaînent ensuite naturellement.
L'action est ponctuée par de petits déplacements, qui dynamisent bien l'ensemble. Et on oublie vite qu'on se trouve dans une pièce de quelques mètres carré, sans trou dans le plancher.
J'aurais apprécié que le son soit un peu plus exploité, la différence entre les zombies est minime et un boss ne serait pas de trop.
Cette demi-heure est passée trop vite, et reste de très loin ma meilleure expérience de réalité virtuelle.

Je ne vais pas trop en dire sur le jeu en lui-même, car vous devez absolument venir le découvrir par vous-même, mais sachez que l’impression de vertige est plus grande que jamais, car vous devez avancer le long d’une poutrelle, avec 50 mètres de vide sous vos pieds; même si vous savez que vous êtes dans un jeu vidéo, votre cerveau, lui, vous hurle de faire attention de ne pas tomber !
Au bout de cette partie, quand j’ai dû faire un bond pour arriver dans l’ascenseur, j’ai fait un faux mouvement, et j’ai perdu l’équilibre. Pendant un très bref moment, j’ai eu la sensation de tomber, et j’ai poussé un cri de peur aussitôt remplacé par un rire nerveux !
L’immersion est telle qu’un des joueurs n’a pas osé s’avancer sur la poutre, il a fallu que j’aille à sa rencontre, donc ressortir de l’ascenseur, refaire le chemin en arrière, lui donner la main, et le guider pour qu’il accepte d’avancer. 

L'avis de Lola
Immédiatement mise à l'aise avec les membres du staff, je suis pourtant arrivée dans l'espace de jeu avec un peu d'appréhension, immédiatement dissipée lorsque la partie a commencé. Quel plaisir de tirer sur des zombis en VR, de sentir les vibrations à chaque blessure, et de se retrouver dans un espace littéralement restreint, mais virtuellement immense. En marchant dans une salle, avec des murs bien réels, j'avais pourtant l'impression de traverser une base militaire à pied. Le parcours est intelligent et aussi bien vertical qu'horizontal, avec des passages au-dessus du vide qui, alors que je savais bien que j'avais les deux pieds sur la moquette, m'ont fait serrer les dents et m'ont donné le vertige.
Habituée à être malade en VR, le simple fait de pouvoir littéralement se déplacer m'a permis d'être d'aplomb et sans aucune nausée, ce qui était ma plus grande crainte.

Vous êtes vraiment dans le jeu, de manière hallucinante. Plusieurs fois, alors que nous repoussions des zombies, j’étais occupé à assister un de mes compagnons de jeu, et là, je ressens un coup dans mon dos, je me retourne et je vois que j’ai laissé un zombie s’approcher de moi ! C’est réellement son coup de griffes dans mon dos que j’ai ressenti ! Frisson absolu garanti ! Il servait donc à ça, le gilet que nous avions dû enfiler.
On a beau savoir que tout n’est qu’illusion, le jeu prend aux tripes. Le fait qu’on puisse être proche physiquement des autres joueurs, de sentir leur présence, contrairement aux jeux VR en station classique dans laquelle nous sommes séparés dans des cabines différentes, de sorte que si dans le jeu nous sommes proches, nous ne pouvons malgré tout, pas nous sentir, nous toucher les uns les autres.

L'avis de Steph
Nulle en jeux vidéo, j'ai testé la réalité virtuelle à ManKind pour la curiosité de l'expérience immersive et en territoire zombie.
Expérience bluffante ! Le principe de se déplacer comme on le souhaite, ou presque, offre un sentiment de liberté incroyable dans l'action du jeu et apporte un dimension très réelle, presque tangible à l'environnement dans laquelle j'ai évolué : poutre à traverser sous un vide vertigineux... J'y étais ! Avec le vertige et les frissons !
L'accueil qui nous a été fait fut parfait, explications claires avant et pendant le jeu, sans jamais être intrusif durant la partie, bienveillance, aide à installation de l'équipement. Je recommande !

ConclusionMon avis concernant Arizona Sunshine - LB VR Edition sur HTC Vive

19/20
Cet après-midi, ManKind m'a offert l'une des expériences les plus fortes que j’ai vécu ! Nous sommes tous ressortis dans un état d’excitation par ce que nous venions de vivre ! L’avenir du jeu en réalité virtuelle c’est le déplacement libre, et ManKind en propose pour environ 30 € (26 € si vous venez à 4). Je vous recommande de foncer essayer, vous allez être décoiffé ! Le centre de réalité virtuelle ManKind est situé au 21 rue Marcel Brot à Nancy. Vous pouvez réserver sur le site Internet : www.mankind-vr.com.

Bande annonce du jeu Arizona Sunshine

ManKind est situé au 21 Rue Marcel Brot à Nancy

Blacknut