Test Saints Row 2022. Le reboot d'une licence qui a marqué les esprits

Le test du jeu Saints Row, édité par Deep Silver et développé par Deep Silver Volition, a été réalisé sur Xbox Series X.

Test Saints Row 2022. Le reboot d'une licence qui a marqué les esprits

Saints Row

Test Saints Row 2022. Le reboot d'une licence qui a marqué les esprits

Si on met de côté le jeu Agents of Mayhem qui a été une erreur de parcours dans la série Saints Row, il aura fallu attendre 7 ans entre ce nouveau Saints Row et Saints Row: Gat out of Hell, le précédent épisode sorti en 2015. En réalité ce Saints Row version 2022, n'est pas du tout une suite, mais plutôt un reboot. Je vous explique pourquoi, avec le test de Saints Row réalisé sur Xbox Series X, toujours développé par le studio américain Deep Silver Volition depuis le premier volet sorti en 2006, et édité par Plaion (Koch Media). Le jeu est également disponible sur PlayStation 4, PlayStation 5, Xbox One, PC et Google Stadia depuis 23 août dernier. 

  • Saints Row

    Saints Row

  • Saints Row

    Saints Row

  • Saints Row

    Saints Row

Lire aussi The King of Fighters XIV - Preview par ou-jedi

L'histoire de Saints Row

Ce nouveau Saints Row vous mettra dans la peau du nouveau boss du gang le plus puissant de la ville fictive Santo Ileso. Le joueur incarnera le Boss, un personnage créé de toutes parts par vos soins. Faisant partie du Marshall Defense Industries, une sorte de milice aux allures de cow-boys, vous traquerez un criminel notoire appelé « Le Nahualli ». L’opération fut un succès, mais après une succession d’événements, vous vous retrouvez au chômage.
C’est à ce moment-là que vos meilleurs amis vous aident à créer votre propre gang, les Saints, pour prendre le contrôle de la ville. Ces derniers quittent leurs organisations respectives pour vous rejoindre. Il s’agit du cuisinier DJ Kevin, de la pilote-mécano Neenah et du geek Eli.

Saints Row
Saints Row

L'avis de Ben-J
Le jeu démarre par la fin de l'histoire qui n'est pas vraiment à votre avantage. Après un flashback qui vous ramène dans les rangs du Marshall Defense Industries, vous allez créer votre personnage avec un moteur de personnalisation très poussé. Une fois votre boss créé, vous allez pouvoir découvrir la suite du jeu et vous confronter aux différents gangs de la ville : les Marshall, les Los Panteros et les Idols.

Saints Row
Saints Row
Saints Row
Saints Row
Souhaitant repartir de zéro et relancer une licence qui a marqué les esprits, Volition et Plaion propose là un contenu solide

Game System

L’aspect bourrin et décalé revient en force

La première mission du jeu sert à se familiariser avec les commandes. Ces dernières sont plutôt basiques et nous nous y faisons rapidement. Cet opus offre beaucoup plus de similarités avec Saints Row : The Third dans son gameplay très arcade. Nous retrouvons donc la possibilité de voler les voitures même quand elles roulent ou encore de se lancer dans la mêlée à grands coups de battes et de mitraillettes.
Il est d’ailleurs facile d’utiliser la visée rapide et d’abattre ses ennemis. Le choix reste classique avec les pistolets, les fusils à pompe, les mitraillettes et les grenades. Saints Row oblige, des armes loufoques seront également de la partie. Des compétences, actives ou passives, améliorables s’ajouteront à vos possibilités.

Saints Row
Saints Row

Monter votre propre gang

Saints Row a toujours privilégié la création de son propre gang. Le joueur commencera toutefois à créer son personnage, « le boss », qui sera évidemment le patron de cette nouvelle organisation. Le « Boss Factory » vous permettra de personnaliser l’apparence et les différentes parties de votre avatar. Les choix sont très larges.

Saints Row
Saints Row

Les gangs prennent une part importante dans l’univers du jeu. Les Idols sont un groupe fasciné par tout ce qui est flashy, les néons et les costumes rigolos. Les Los Penteros ont la gâchette facile et adorent les grosses voitures. Enfin, les Marshall avec leurs looks de cow-boys. Ces derniers sont juste des bourrins. La dernière organisation sera votre tout nouveau gang, créé avec vos amis.

Saints Row
Saints Row

L'avis de Ben-J
Souhaitant repartir de zéro et relancer une licence qui a marqué les esprits, Volition et Plaion propose là un contenu solide et une gestion d'entreprises criminelles bien pensée. Dommage que certaines missions soient gâchées par des triggers capricieux et que l'esprit décalé soit partiellement évincé. Si Saints Row 2022 garde son aura qui plaira aux joueurs de la première heure, les nouveaux, eux, auront l'impression de jouer à GTA avec un mode Fortnite. C'est peut-être ça finalement, le souhait du studio.

Saints Row
Saints Row

Graphisme

Un bon sandbox se caractérise par les opportunités de gameplay laissées aux joueurs et à sa carte. Côté environnement, justement, la ville de Santo Ileso se défend plutôt bien pour un monde ouvert avec l'impression que tous les PNJ vaquent à leurs occupations. Il s’agit d’une réplique de Las Vegas avec ses différents quartiers et du désert du Nevada. L’ambiance se penche cependant plus vers le Far West et non de l’univers des vices et du luxe que la ville du péché dispose. Les lumières et les couleurs sont bien travaillées, ce qui nous offre de jolis panoramas, notamment lors des couchers de soleil.

Saints Row
Saints Row
Saints Row
Saints Row

Bizarrement, j'ai trouvé que pour cet épisode, les animations ressemblaient un peu à celles de Fortnite. Sinon, le studio Volition a également travaillé son univers pour enrichir les décors de monuments excentriques. Le jeu garde son côté cartoon qui colle parfaitement à l'esprit second degré de la licence. C'est cela, qui a fait la réputation de la série et sans ces apports, je trouve que la carte aurait été plutôt monotones. Depuis toujours, les jeux Saints Row peuvent être aimé ou détesté à cause de cette orientation artistique. 

Saints Row
Saints Row

L'avis de Ben-J
Les modes de jeux deviennent un casse-tête et il faut maintenant choisir entre la performance et la fluidité d'un côté et la qualité graphique de l'autre. Saints Row propose cinq modes graphiques (deux modes 1920x1080p, deux modes 2560x1440p et un mode 4K), avec la possibilité d'activer ou de désactiver le ray tracing. Mais le jeu souffre d'effets de clipping et de glitches, ce qui m'a contraint à assurer mes arrières et à privilégier la performance plutôt que la qualité, comme pour Dying Light 2, le temps qu'un patch corrige tout ça.

Saints Row
Saints Row

Bande son

Saints Row propose différents genres de musique de bonne qualité, disponibles sur les stations radio du jeu. La playlist variée propose de la synthwave, du métal, et bien d’autres types. Les dialogues sont plutôt vivants, mais difficiles de comprendre quoi que ce soit durant les phases de combats. 

Saints Row
Saints Row

L'avis de Ben-J
Malcolm Kirby Jr est de retour mes amis et le thème principale est un sacré mélange entre western spaghetti et le hip-hop californien.

Durée de vie

Il faudra un peu moins de 12 heures de jeu pour finir la quête principale, ce qui représente environ une petite partie du jeu. L'autre partie comprend toutes les missions FedEx et les activités parallèles. Pour finir Saints Row à 100 %, il faut compter près de 50 heures.

Saints Row
Saints Row

L'avis de PapaBlogueur
Saints Rowest décalé, fun, on ne se prend pas la tête, on joue en s’amusant avec ce que le jeu propose. Découvrez la suite du test de Saints Row sur PC par Papa Blogueur.

ConclusionMon avis concernant Saints Row sur Microsoft Xbox Series X

14/20

Saints Row 2022 reprend les bases qui ont fait le succès de la série avec autant de folies que ses prédécesseurs. Le contenu est de qualité, les combats sont nerveux et on s'amuse à tout faire péter. Un bon défouloir quand on rentre du travail... Dommage que le manque de finitions se fait ressentir par moment.

En résumé

Les points forts Les points forts de Saints Row

  • - La customisation des personnages
  • - L'ambiance déjantée
  • - Une bande-son de qualité
  • - De nombreuses missions secondaires

Les points faibles Les points faibles de Saints Row

  • - Un reboot un peu plus gentil que les précédents 
  • - Du clipping
  • - Des missions pas toujours intéressantes

Bande annonce de Saints Row

Micromania