Test du jeu Have a Nice Death. Le roguelike qui va vous tuer à la tâche

Le test du jeu Have a Nice Death, édité par Gearbox Publishing et développé par Magic Design Studios, a été réalisé sur Switch.

Test du jeu Have a Nice Death. Le roguelike qui va vous tuer à la tâche

Disponible à l'achat sur :

Have a Nice Death

Test du jeu Have a Nice Death. Le roguelike qui va vous tuer à la tâche

Cher M. XLan,
Nous vous remercions d’avoir fait confiance à Death Incorporated , et ce malgré notre situation de monopole, pour prendre en charge votre décès par l’intermédiaire du jeu Have a Nice Death.
Nous tenons à vous informer que toute l’équipe de Magic Design Studios du département de Gearbox Publishing a mis en place tout leur savoir-faire pour que vous puissiez profiter de la meilleure expérience possible lors de votre mort. Le teint livide et les yeux blafards devraient apparaitre dans les prochains jours et sont compris dans le pack Sérénité auquel vous souscrivez le jour de votre naissance.
Dans un souci de qualité, nous vous demandons de bien vouloir remplir le formulaire ci-joint, car nous restons en toute circonstance attentif au bien-être de nos clients.
Avez-vous trouvez votre expérience ?
- très satisfaisante, je la recommanderai à des proches,
- satisfaisante, j’ai apprécié mon expérience mais je ne la recommanderai pas,
- peu satisfaisante, je m’attendais à mieux,
- très insatisfaisante, je regrette d’avoir fait appel à vos services
Merci de bien vouloir développer votre avis en commentaire dans l'encart prévu ci dessous.
Mortdialement, le service qualité.
Pour connaitre la réponse, découvrez le test du jeu Have a Nice Death.

La mort a bien travaillé !
  • Have A Nice Death

    Have A Nice Death

  • Have A Nice Death

    Have A Nice Death

  • Have A Nice Death

    Have A Nice Death

L'histoire de Have a Nice Death

16/20
Test du jeu Have a Nice Death. Le roguelike qui va vous tuer à la tâche

Cher Death Inc,
Je vous remercie de cette enquête de satisfaction qui va me permettre de clarifier certains points.
Déjà, lorsque je parlais à la rédaction de consollection du fait le pitch de votre jeu Have a Nice Death me faisait mourir de rire, il ne fallait le prendre au pied de la lettre. Mais bon, ce malentendu m’a permis de trouver des réponses à certaines questions existentielles.
Si j’ai bien compris ce que j’ai lu dans votre brochure, le PDG de votre l’entreprise Death Incorporated, à savoir la mort elle-même, est en proie à un burn-out. Toujours au travail, la retraite à 65 ans l'a fait bien rigoler elle qui n’a d’autres horizons que la fin des temps.

Have A Nice Death
Have A Nice Death
Have A Nice Death
Have A Nice Death

Toute mort qu’elle est, elle peine à faire respecter à ses équipes, les Thanagers et les Fléaux (mini boss et boss), une cadence acceptable de travail. La terre produit plus de morts que son administration ne peut en absorber. Elle va donc aller de département en département de son entreprise, comme autant de level et de biome, pour recadrer un peu sa team et rappeler à tout le monde que le PDG, c’est bien elle.
La pauvre mort se lance là dans un périple bien plus complexe qu’il n’y parait, car son équipe est en pleine rébellion, et personne ne lui laissera le loisir de mettre ses plans à exécution sans se plaindre vigoureusement, voir violemment, et les vacances qu’elle rêve de prendre au bord de la mer semble bien compliqué à réaliser.

Have A Nice Death
Have A Nice Death
Have A Nice Death
Have A Nice Death

Je tiens à souligner la cohérence de l’univers de votre entreprise, chaque département, chaque dialogue du jeu, chaque personnalité que j’ai eu la chance de rencontrer depuis mon arrivée à Death Incoporated comme Patrice le réceptionniste, Joe le trésorier… toute une équipe dévouée corps et âme et qui apporte personnalité et humour au story telling de votre entreprise.

Have A Nice Death
Have A Nice Death

Game System

17/20
Test du jeu Have a Nice Death. Le roguelike qui va vous tuer à la tâche

Permettez-moi de vous dire, cher Madame la mort, que vous avez malgré votre âge une dextérité et une vélocité qu’envierai tout athlète olympique !
Pour avancer dans les différents départements de Death Incoporated, vous allez devoir avancer dans un jeu de plateforme teinté de rogue like. Si vous me permettez une comparaison sans me faire de procès en diffamation, je comparerai ce jeu à Dead Cells (ce qui n’est pas une comparaison désagréable, vous en conviendrez). En effet, 2D vue de côté, une nervosité qui rend chaque combat intense, vous sautez avec A, vos attaques seront orienté en fonction de la direction de votre stick, avec attaque en piqué lorsque vous êtes en saut… les bases sont bien maîtrisées ! Ne pas oublier la potion de soin au nombre limité, et surtout l’équipement secondaire.

Have A Nice Death - Votre équipement
Have A Nice Death - Votre équipement

Votre faux sera votre arme principale, légère, puissante, élégante… à laquelle il faudra ajouter les attaques avec des sorts sur les deux emplacements des deux boutons restants.
La partie Rogue Like se construit surtout autour de votre build qui dépendra à chaque partie des loots d’objets que vous allez avoir, et des différents combos que vous voudrez faire.
Et si vous tournez un peu trop en rond, allez faire un tour chez Régis du local technique qui vous délestera de votre monnaie (le soulary et le prismium) pour débloquer de nouveaux équipements ou améliorer l’existant.

Have A Nice Death - Choisissez votre étage
Have A Nice Death - Choisissez votre étage

À chaque nouvel étage, vous allez avoir la possibilité de faire un petit défi qui, s’il est remporté, renforcera vos stats pour la durée de la run. Facile ou dur, à vous de choisir, mais sachez que si vous perdez un pari, il faut en assumer les conséquences. Et les conséquences risquent bien de vous faire passer une run encore plus dure qu’elles ne le sont de base.

Have A Nice Death
Have A Nice Death

Car oui, Have a Nice Death est un jeu exigeant, difficile. Comme tous les jeux du style (Hadès, Ember Knights…), chaque mort n’est pas une punition, mais la promesse (d’ailleurs, je me demande si cela ne pourrait pas être le slogan de votre Compagnie. Qu’en pensez-vous Mme la Mort ?) d’une nouvelle run plus assurée, car vous allez pouvoir convertir votre XP en avancement sur une table de compétence à compléter au fur et à mesure de vos échecs successifs.

Have A Nice Death
Have A Nice Death

Vous n’allez pas faire le tour si vite de cette belle entreprise, et vos associés vont avoir le temps de faire de nombreux excès de zèle avant que vous arriviez à reprendre en main cette boite où rien ne va plus !
Si je puis apporter une piste de réflexion, et que j’applique la SWOT (outil d’analyse stratégique. Strengths, Weaknesses, Opportunities, Threats) à votre entreprise, il est nécessaire de parler autant des S (strength, les points forts de l’entreprise) que du W pour weakness (ses points faibles donc). Et dans ce W, je mettrai le level design qui peine à se renouveler et à apporter une vraie diversité au contenu pourtant très fourni.

Have A Nice Death
Have A Nice Death

Les couloirs et autres plateformes n’apportent pas vraiment à la richesse du gameplay, les ennemis, s’ils ne vous font pas de cadeaux, ne jouent pas vraiment sur la distance, les pièges, l’environnement d’une manière générale. C’est ce qui faisait la force de Dead Cells, ce qui manque souvent à la plupart des Rogue Like.

Have A Nice Death
Have A Nice Death

Cela n’enlève pas à la qualité du produit, juste une perspective d’amélioration dans le cadre d’un feedback utilisateur. Important la sincérité dans une relation clientèle.
Sachez que malgré ce petit bémol, Have A Nice Death se montre très généreux sur tout ce qui concerne les sensations manettes en main, la profusion d’armes, de sort, de builds possibles avec plethore de combos qui vont avec, mais surtout ce qui frappe les esprits, c’est le soin apporté au design.

Have A Nice Death
Have A Nice Death
Have A Nice Death
Have A Nice Death

Graphisme

18/20

J’ai été pris dans le jeu dès les premières secondes grâce à une cinématique à la fois hilarante (je n’ose plus dire que j’étais mort de rire…) et particulièrement impressionnante !
La qualité du chara design, mais aussi de l’animation, force le respect ! Dommage, comme c’est là encore souvent le cas qu’il n’y a pas assez de cinématique.
Tout le jeu déborde d’un soin incroyable. Chaque personnage, qu’il soit principal ou secondaire, a un look qui le rendra reconnaissable de suite, avec une personnalité qui transparaît à travers ses formes.
Le choix judicieux de la couleur, très noir et blanc, mais avec ce qu’il faut de couleur pour rehausser le tout.
Le premier plan et l’arrière-plan se détache également nettement avec soit un petit flou soit une légère brume qui fait que le gameplay n’est jamais perturbé par ce qui se passe derrière. L’équipe a réussi à maintenir un niveau de lisibilité parfait malgré un environnement foisonnant de détails et de vie

Have A Nice Death
Have A Nice Death

Bande son

18/20

Les musiques et le sound design est quant à lui aussi abouti et aussi magnifiquement intégré au jeu.
Les musiques composées par Alexis Laugier, Yann Cleophas et Caisheng Bo (le compositeur de la bande-son de F.I.S.T Forged In Shadow Torch), sont sinistres mais rigolotes, avec des touches très Danny Elfman (le compositeur derrière toutes les musiques iconiques de Tim Burton).
Dommage qu’il n’y a pas de voix, un travail autour du doublage aurait pu rendre encore plus crédible et profond l’univers développé.
Mais les musiques, souvent anecdotiques dans les jeux indés, sont ici tellement agréables, tellement originales. C’est une réussite indéniable. Les petites notes de thérémine, piano electrique / orgue très typé 70’s. Cela donne une ambiance à la fois intemporelle mais kitsche comme il faut à l’ambiance !

ConclusionMon avis concernant Have a Nice Death sur Nintendo Switch

17/20

Pour répondre à votre enquête de satisfaction, à la question "Avez-vous trouvez votre expérience ?", je réponds "très satisfaisante, je la recommanderai à des proches".
Je me permettrai d’ajouter que je salue la qualité de vos équipes qui ont fait un travail admirable sur la prise en main du titre qui se fait instantanément, je louerai également vos équipes artistiques qui ont également fait un sans-faute.
À toute l’équipe de Magic Design Studio, équipe de développement française (cocorico), je tiens à témoigner de l’entière satisfaction que me procure votre produit. La mort a bien travaillé !

En résumé

Les points forts Les points forts de Have a Nice Death

  • - Une ambiance administrative et glauque qui fonctionne à merveille
  • - Un gameplay nerveux et varié
  • - Le soin apporté à la patte artistique

Les points faibles Les points faibles de Have a Nice Death

  • - Un level design trop sage
  • - Un peu trop proche de ce que propose Dead Cells
  • - Une difficulté qui n’est pas faite pour tous les joueurs.

Bande annonce du jeu Have a Nice Death

Disponible à l'achat sur :

Les points faibles Acheter Have a Nice Death

Prix de base 24.99 €

Stranger Things : The Experience - Dchane ton pouvoir !