Test d'Alex Kidd in Miracle World DX. Une refonte graphique réussie

Le test du jeu Alex Kidd in Miracle World DX, édité par Merge Games et développé par Jankenteam, a été réalisé sur Switch.

Test d'Alex Kidd in Miracle World DX. Une refonte graphique réussie

Alex Kidd in Miracle World DX

Test d'Alex Kidd in Miracle World DX. Une refonte graphique réussie

Si je vous dis Mario, vous allez forcément répondre Sonic par opposition. Mais à l’époque des machines 8 bits, le hérisson bleu un brin nerveux n’existait pas encore, et c’est une autre mascotte qui représentait alors les consoles de Sega. Il s’agit bien sûr d’Alex Kidd, héros emblématique de la plateforme de la Master System et qui, contrairement à son homologue moustachu, a tenté l’aventure dans de très nombreux styles différents avec plus ou moins (surtout moins…) de succès.
Mais là, on va parler du jeu Alex Kidd in Miracle World DX, le remake d'Alex Kidd in Miracle World, le tout premier jeu de la série sorti en 1986. Est-ce que 35 ans plus tard la formule marche encore ? Réponse, avec le test de Alex Kidd in Miracle World DX réalisé sur Nintendo Switch, mais également disponible sur PlayStation 4|5, Xbox One, Series X depuis le 25 juin 2021.

Vous allez revivre vos jeunes années avec un ravissant lifting !
  • Alex Kidd in Miracle World DX

    Alex Kidd in Miracle World DX

  • Alex Kidd in Miracle World DX

    Alex Kidd in Miracle World DX

  • Alex Kidd in Miracle World DX

    Alex Kidd in Miracle World DX

L'histoire de Alex Kidd in Miracle World DX

Pour les furieux du scénario, on ne pas dire qu’il n’y en a pas, mais franchement le gros méchant qui veut contrôler le monde, et qui affronte un héros au cœur pur et qui veut devenir un maître des arts martiaux… Je ne sais pas si j’irai m’attarder sur l’adaptation en roman.

Alex Kidd in Miracle World DX
Alex Kidd in Miracle World DX

Game System

10/20

Autant le lâcher tout de suite, je n’ai jamais joué à Alex Kidd sur Master System, car je n’ai jamais eu cette console. Je n’ai donc pas fait couler ma petite larmichette de nostalgie en lançant Alex Kidd in Miracle World DX sur ma Switch, ce qui est quand même, l'un des objectifs des éditeurs à n’en pas douter.

Pour s’en convaincre, il suffit de voir que le jeu intègre, à la manière d’un Wonder Boy: The Dragon's Trap, un bouton qui permet de passer de la version originale à la version HD. L’effet est saisissant, amusant, et permettra surtout à ceux qui ont fait le jeu original de s’émerveiller de la différence d’ambiance entre les deux versions.

Alex Kidd in Miracle World DX en mode 8 bits
Alex Kidd in Miracle World DX en mode 8 bits
Alex Kidd in Miracle World DX en mode HD
Alex Kidd in Miracle World DX en mode HD

Est-il vraiment besoin de présenter Alex kidd ? C’est un jeu de plateforme très classique qui a plusieurs particularités dans son gameplay et qui ont contribuées à son succès.
La première particularité, vraiment cool, c’est la possibilité de récupérer des objets. Soit dans le jeu qui traîne là en attendant d’être ramassés; soit en les payant en monnaie sonnante et trébuchante chez le marchand. Et ces objets font considérablement évoluer le gameplay : achat de moto, d’hélicoptère, de baguette de lévitation… bref c’est cool.

Le marchand dans Alex Kidd in Miracle World DX
Le marchand dans Alex Kidd in Miracle World DX

L’autre particularité est beaucoup moins cool. Ce sont les boss. Contrairement aux boss de tous les jeux auxquels j’ai joué qui sanctionne un manque de talent, de maîtrise du jeu, ici pour les vaincre, il faut juste avoir de la chance au janken, le nom japonais du Pierre Feuille Ciseau. Et à moins d’être très très fan du Pierre Feuille Ciseau (j’suis sûr que ça existe, comme les fan hardcores du jeu du morpion, ou du pile ou face), une fois ça va, deux fois ça lasse. L’idée est fun, elle est mémorable, mais franchement, il aurait fallu faire évoluer le PFC avec chaque boss. Il y a bien des tentatives de vrais boss vers la fin du jeu, mais franchement… rien d’exaltant.

Ça, c’était pour la critique expéditive du jeu original sortie en 1986. Mais qu’en est-il du remake HD ? Eh bah… Je ne sais pas si c’est une illusion d’optique, mais je trouve le jeu moins jouable que l’original ! Je ressens une latence dans les déplacements du personnage qui le rend très difficile, car vous n’avez pas le droit à l’erreur. Ici, on vous touche, on vous tue. Pas de stip tease à la Arthur dans Ghosts 'n Goblins.

Alex Kidd in Miracle World DX
Alex Kidd in Miracle World DX

Je suppose que l’ajout des graphismes, la nouvelle animation… c’est fait par-dessus les graphismes anciens. Ainsi chaque micromouvement lié à l’animation n’existe que visuellement, pas dans la hitbox du titre. En repassant dans la version originale, cette sensation de latence disparaît… Et sur un jeu basé sur ses nouveaux graphismes, c’est embêtant.
Par-dessus cette latence et cette inertie liée à la version HD, il faut ajouter l’inertie et les défauts de maniabilité du titre orignal ! Et on se rend compte que 35 ans après, Alex Kidd à bien vieilli. Tous les défauts qu’on retrouvait naguère sont présents. En particulier la portée riquiquitésimale de son attaque !

Alex Kidd in Miracle World DX
Alex Kidd in Miracle World DX

Vouloir faire un jeu d’action plateforme c’est bien, mais demander aux joueurs d’attaquer au corps-à-corps les ennemis, en sachant que le contact vous tue instantanément et le tout un coup dont la portée dépasse à peine la largeur de votre perso, c’est juste pénible.
Le jeu devient jouable avec certains bonus, comme la bague qui vous permet de faire des boules de feu, mais au moindre décès vous allez devoir vous bagarrer contre toutes sortes de monstres avec les bras de Petrucciani… chaud.
Et enfin, il y a le level design qui est très très plat et monotone. Les levels se ressemblent tous, les niveaux aquatiques sont mous… Le jeu est plus frustrant que vraiment dur, une option permet de plus d’avoir les vies infinies, mais a-t-on vraiment l’énergie de finir ce genre de jeu ?
Encore une fois, je ne juge pas le jeu de l’époque, je juge un jeu qui sort en 2021. Et je sais bien que je ne suis pas le cœur de cible du titre, qui vise essentiellement le public qui a connu le jeu à l’époque. Mais comme l’a démontré Wonder Boy: The Dragon's Trap sorti en 1989, un jeu retro peut être encore jouable et d’actu, et d’autres non.

Alex Kidd in Miracle World DX
Alex Kidd in Miracle World DX

Graphisme

16/20

Tout l’intérêt du titre est là. Les nouveaux graphismes sont vraiment beaux, fluides, et donne une dimension vraiment intéressante. Le décor pastel regorge de petites animations, d’effets météorologiques… mêmes les ennemis ont un charme fou !

Alex Kidd in Miracle World DX en mode 8 bits
Alex Kidd in Miracle World DX en mode 8 bits
Alex Kidd in Miracle World DX en mode HD
Alex Kidd in Miracle World DX en mode HD

Bande son

16/20

Comme pour les graphismes, la refonte sonore est particulièrement réussie. Une pression de bouton et on se replonge dans les sonorités nasillardes de la Master System, et on voit que les développeurs ont gardé l’ambiance sonore, les compositions, mais les ont totalement aérées, symphonisées (j’suis sûr que ce mot existe), tout autant que les bruitages du titre en général.

Alex Kidd in Miracle World DX
Alex Kidd in Miracle World DX

ConclusionMon avis concernant Alex Kidd in Miracle World DX sur Nintendo Switch

12/20

Pour qui n’a pas connu les pérégrinations d’Alex Kidd à l’époque de sa sortie, vous risquez d’avoir les doigts qui piquent. Lourdeur dans son gameplay, platitude dans son level design, et les idées originales du titre ne tiennent pas longtemps fasse aux légions de défauts intrinsèques.
Par contre pour ceux qui l’aurait fait, dans son jus, dans les années 80, et que vous lui avez gardé une tendresse pleine de mansuétude, alors faites-vous plaisir… Vous allez revivre vos jeunes années avec un ravissant lifting !

En résumé

Les points forts Les points forts de Alex Kidd in Miracle World DX

  • - Une refonte graphique réussie
  • - Les compositions musicales très inspirées

Les points faibles Les points faibles de Alex Kidd in Miracle World DX

  • - Gameplay de l’enfer
  • - Jeu assez plat
  • - Ce n'est pas pour rien que Sonic l’a remplacé

Bande annonce du jeu Alex Kidd in Miracle World DX

Les points faibles Acheter Alex Kidd in Miracle World DX Nintendo Switch

Prix de base 34.99 €