Test de DeadCore sur PS4

Par Publié le 21 Août 2017 à 21:03. Dernière modification le 22 Août 2017 à 09:37
Temps estimé pour la lecture de ce test : 5 min. 0 commentaire

Test du jeu DeadCore, le FPS plateformer

DeadCore

Test du jeu DeadCore, le FPS plateformer

DeadCore est un FPS plateformer développé par 6 amis français – Cocorico – du studio 5 Bits Games. Les développeurs nous promettent le frisson, le défi et l’ivresse des grands fonds… Qu’en est-il vraiment ?
La réponse avec le test de DeadCore sur PS4.

Là-haut

  • DeadCore

  • DeadCore

  • DeadCore

L'histoire de DeadCore

10/20

Votre objectif ? Arriver là-haut le plus vite possible. Vous commencez votre ascension les mains vides, avec pour seule capacité une fonction de double saut et la perspective tout bonnement monumentale de la tour que vous aurez à gravir dont le sommet se perd dans un ciel orageux.
En dehors de cela, DeadCore ne propose pas d’histoire. Mais s’il n’y a pas d’histoire, il y a un bien une ambiance !! On en reviendra dans le chapitre dédié aux graphismes, mais j’espère que vous n’êtes pas sujet au vertige ! La profondeur de champ est hallucinante, on a l’impression d’être suspendu à des kilomètres de hauteur, sans qu’aucun obstacle ne vient gêner votre vue, et vous vous sentez tout petit face à la gigantesque tour métallique et couverte de néon, un peu comme une fourmi qui déciderait de gravir un chêne.

DeadCore
DeadCore

Game System

17/20

DeadCore est un jeu hybride, à mi-chemin entre le FPS, le puzzle game, le plateformer… bref c’est tout un ensemble de code que le jeu s’approprie pour offrir une expérience riche, dans un environnement futuriste.
Vous vous déplacez comme dans un FPS classique, mais ici aucun ennemi. Il faudra jouer avec les plateformes étroites, les chemins improbables, les tourelles et toutes sortes d’obstacle pour vous en sortir.
Un mini tuto ouvrira votre aventure et vous expliquera les touches et vos capacités. Vous débutez avec un simple double saut, et déjà vous allez comprendre que DeadCore n’est pas un jeu qui se joue d’un œil distrait. Les plateformes ne sont pas très grandes, elles sont éloignées les unes des autres et une première étape consistera à vous familiariser avec la physique du jeu. Très bien rendu, le côté FPS sera un peu déroutant si vous n’en avez jamais fait dans ce style (les habitués des Mirror’s Edge ou Portal seront en terrain connu), car regardez en face de soi et sautez pour atterrir sur un petit cube volant sans regarder ses pieds est moins facile qu’il n’y paraît. Mais une fois maitrisé, cela passe tout seul.
Très vite, vous obtiendrez un gun qui vous permettra d’activer des plateformes, des bumpers, des portes… bref les amateurs de la gâchette ne seront pas en reste. Et la précision sera de mise, car en plus d’être précis, votre arme n’aura pas d’effet sur le long terme. Tirez sur une tourelle pour la désactiver ne la fera que quelques secondes durant lesquelles vous ne lambinerez pas en chemin sous peine de vous reprendre quelques rafales !

DeadCore
DeadCore

Pas de mort, rassurez-vous, mais des chutes… beaucoup de chutes !! Heureusement des checkpoints seront accessibles un peu partout et vous n’aurez jamais à recommencer de bien loin.
Bien sûr, DeadCore se prête bien à la pratique du speedrun, mais tous les joueurs y trouveront leur compte, car les levels labyrinthiques, les passages multiples, les objets cachés… demanderont de l’attention et de l’observation. Le level design est particulièrement réussi, nous laissant dans un monde visuellement ouvert, occupés de milliers de petits éléments qui flottent, mais en laissant toujours l’itinéraire suffisamment visible pour que l’avancée ne soit pas laborieuse. Trouver tous les objets cachés sera un vrai défi par contre.
Pour résumer DeadCore est un jeu simple dans ses principes et ses mécanismes et bigrement bien maîtrisé, il vous demandera de l’attention, de la précision, du timing et un estomac bien accroché si vous ne voulez pas rendre votre gouter !

Graphisme

18/20

Car DeadCore est vertigineux. C’est le premier mot qui vient à l’esprit lorsqu’on découvre les étendus infinis de nuages, de plateformes, de tour d’acier et de lumière. On commence tout en bas, on lève les yeux, on se sent petit, on pense que cela va prendre des heures à monter.
Mais la fluidité du titre, les petites animations dans le décor, les multiples effets de lumière viendront ravir votre œil tout au long de votre expédition.
En plus d’un gameplay soigné, vous profiterez d’une vue à couper le souffle sur l’immensité abyssale d’un ciel jupitérien.

DeadCore
DeadCore

Bande son

12/20

Assez discrète, l’ambiance sonore respecte le côté calme du puzzle, mais on aurait pu avoir une musique un peu plus nerveuse pour les furieux du speed run. Une musique bien rythmée en synthéwave, agressive et aérienne. À vous de vous composer votre propre playlist à côté. Les sons du jeu sont bons, ni trop répétitifs ni trop absents. Pas de prise de risque de ce côté, mais pas de faux pas non plus.

Conclusion

15/20

Vous n’avez pas assez d’adrénaline en faisant du parkour sur notre bonne vieille terre ? Essayez DeadCore et venez vérifier votre équilibre et votre habileté dans un ciel constellé d’acier, de métal, de néon et de danger. Que vous soyez fan de plateforme, de performance, de puzzle… vous aurez de quoi faire avec ce jeu.

En résumé

  • - Une sensation de vertige et d’espace impressionnante.
  • - Une maniabilité équilibré et fiable
  • - Un level design irréprochable
  • - L’absence de scénario ou d’ennemis pourrait en rebuter certains
  • - Attention au motion sickness
  • - Une bande son améliorable.

Bannde annonce de DeadCore

Ajouter votre commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en mode non connecté. Pour vous identifier, veuillez vous connecter ou créer un compte.
Votre adresse e-mail ne sera jamais dévoilée.

A propos de Consollection

Consollection.com est un site créée en 1999 par Benjamin, qui parle aujourd'hui de jeux vidéo, de cinéma et tout ce qui tourne autour de la culture geek.

Si cet article vous a plu, la rédaction vous recommande de lire également

SpeedRunners : le jeu de course plateformer compétitifSpeedRunners : le jeu de course plateformer compétitif

Le test de SpeedRunners sur Steam. Développé par DoubleDutch Games, SpeedRunners est un jeu de course

L'extension de Sniper Ghost Warrior 3 : Le SabotageL'extension de Sniper Ghost Warrior 3 : Le Sabotage

Le Sabotage - Le test de la nouvelle extension de Sniper Ghost Warrior 3

Le test de Semispheres sur Nintendo SwitchLe test de Semispheres sur Nintendo Switch

Le test du jeu Semispheres sur Nintendo Switch

Uncharted: The Lost Legacy : le test PS4 sans concessionUncharted: The Lost Legacy : le test PS4 sans concession

Uncharted: The Lost Legacy : le test sans concession

Test de Sine Mora EX : le shoot 'em up retro aux graphismes grandiosesTest de Sine Mora EX : le shoot 'em up retro aux graphismes grandioses

Le test de Sine Mora EX sur PS4 : le shoot 'em up retro au graphisme grandiose

The Witcher 3: Wild HuntThe Witcher 3: Wild Hunt

Le test du jeu The Witcher 3: Wild Hunt sur PlayStation 4

Horizon Zero Dawn Test PS4Horizon Zero Dawn Test PS4

Le test de Horizon Zero Dawn en exclusivité sur PlayStation 4

Le test de Nex Machina par les développeurs de ResogunLe test de Nex Machina par les développeurs de Resogun

Le test de Nex Machina (Jarvis Project), par les développeurs de Resogun

Le test de Tekken 7 en mode VR - Le verdictLe test de Tekken 7 en mode VR - Le verdict

Le test de Tekken 7 en VR - Le verdict

Beholder : L'incroyable jeu sur écouteBeholder : L'incroyable jeu sur écoute

Test du jeu Beholder sur PC

  • XLan

    XLan

    22 aricles.

  • Le blogueur : Né de l'amour incestueux d'une Megadrive et d'une Super Nintendo
Fiche technique DeadCore :
  • Editeur : Grip Digital
  • Type : FPS - Jeux de tir
  • Machine : Sony Playstation 4
  • Support : Dématérialisé
  • Prix constaté à sa sortie : 7.99
  • Violence
  • Classification PEGI : Déconseillé aux - de 7 ans
  • Date de sortie
    en France : 14 Juillet 2017
GrosBill