Test Bendy and the Ink Machine. Un puzzle horror sur Xbox One PS4 Switch

Par Publié le 25 Décembre 2018 à 16:14. Dernière modification le 25 Décembre 2018 à 16:56
Le temps estimé pour la lecture de ce test est de 7 min. 0 commentaire
Partager sur :
Sommaire :

Test Bendy and the Ink Machine. Un puzzle horror sur Xbox One PS4 Switch

Bendy and the Ink Machine

Test Bendy and the Ink Machine. Un puzzle horror sur Xbox One PS4 Switch

C’est Noël, joie sur terre aux âmes charitables qui partagent des moments de bonheur. Et quoi de mieux pour Noël qu’un jeu vidéo qui en plus reprend l’esthétique de Disney ? Aussi, je ne saurai que trop vous conseillez d’offrir Bendy and The Ink Machine, un jeu développé et édité par Joey Drew Studios inc. qui ravira toutes les petites têtes blondes, garçons et filles de tout âge !
Ah, on me dit qu’il s’agit d’un puzzle horror ? Une ambiance oppressante ? Une plongée dans la psyché torturée d’un animateur de dessin animé ?... Je vous laisse donc avec le test de Bendy and the Ink Machine pour savoir si cela fera vraiment partie de vos cadeaux de fins d’année.

Bendy and the Ink Machine est un jeu vidéo critiquant violemment Disney et son diktat du bonheur et de la joie, le tout servi par un design sonore et visuel soigné et cohérent

  • Bendy and the Ink Machine

    Bendy and the Ink Machine

  • Bendy and the Ink Machine

    Bendy and the Ink Machine

  • Bendy and the Ink Machine

    Bendy and the Ink Machine

L'histoire de Bendy and the Ink Machine

15/20

Bendy and The Ink Machine est un jeu narratif comme >observer_, en ce sens où tout l’intérêt du titre réside dans votre avancée dans l’univers créé par l’équipe autour du jeu. Décomposé en 5 chapitres, je ne vous dévoilerai pas les méandres sinistres vers lesquels va vous mener votre exploration de cette usine de rêve de dessin animé qu’est le studio Joey Drew, du nom de son PDG. Le parallèle avec Disney, son histoire, son PDG Walt, et ses ambitions suprémacisme, est tellement évident que tout l’intérêt consiste à découvrir tous les liens que les développeurs ont fait entre les deux.

Un vrai effort d’écriture et de développement d’un arc narratif

Henry, ancien collaborateur de Joey Drew, a reçu une invitation pour visiter son ancien studio. Après tant d’années passées, c’est une tendre nostalgie et la volonté d’oublier les raisons de son départ qui le pousse à accepter.
Mais sur place, un silence glacial… pas âme qui vives et pourtant, une sensation désagréable d’être observé. Mais à part des vieilles affiches et pancartes de Bendy, la mascotte du studio, il n’y a personne. Pourquoi ce malaise ? Pourquoi cette solitude ? Qui a envoyé cette invitation ? Que cache cette usine qui semble dotée d’une volonté macabre ?

Bendy and the Ink Machine
Bendy and the Ink Machine

Un vrai effort d’écriture et de développement d’un arc narratif est exploré dans Bendy and the Ink Machine, il ne s’agit pas juste d’une succession de jump scare.

Game System

13/20

Très inspiré de la trilogie Bioshock (les premiers dans le monde sous-marin d’Andrew Ryan), on se retrouve dans ce qui pourrait s’apparenter à un Spin Off.
Même choix de style de jeu : un FPS. Même importance et sentiment d’oppression du décor. Même époque : entre deux guerres (les années 1930). Même importance de l’élément liquide : l’eau pour Bioshock et l’encre ici. Même ambiance musicale et sonore avec des bandes disséminées çà et là et qui racontent, avec la voix immortalisée d’anciens protagonistes de l’usine, les éléments du background.
Mais si bioshock était un modèle à la fois d’ambiance et d’action, Bendy n’a pas d’autres prétentions que d’être un jeu narratif d’ambiance horrifique. Et ce n’est déjà pas mal !

Bendy and the Ink Machine
Bendy and the Ink Machine

Car l’usine, en plus d’être un vrai labyrinthe, dégage une vraie sensation de malaise, entre autres grâce à la qualité de sa charte graphique, mais pas que… Encore une fois, l’expérience est assez courte je ne vais pas tout vous dévoiler, mais parmi les petits détails qui ont marqué mon avancée, je ne peux m’empêcher de vous dévoiler un détail qui sur le coup m’a mis un peu mal à l’aise : un peu perdu dans les couloirs et tournant en rond, j’ai décidé avec ma hache de détruire les silhouettes en bois de Bendy pour marquer mon chemin, un peu comme un fil d’Ariane. Au bout de quelques encablures, il me semble reconnaître un couloir déjà arpenté plus tôt, mais là un Bendy me faisait face, avec son sourire outrancier… Sans doute, ai-je fait une erreur… J’en fais des copeaux avec ma hache et continue mon avancée, mais pris d’un doute, je fais demi-tour presque aussitôt et me rends compte que la pancarte en bois était reconstituée, et Bendy défiant mon regard avec ses lèvres écartelés en une grimace faussement angélique.

Bendy and the Ink Machine
Bendy and the Ink Machine

C’est pour ce genre de scènes, qui vous donne des frissons par leur étrangeté et la rupture de nos points de repère, que ces jeux d’horreur comme Bendy and The Ink Machine valent le détour.
Les mécaniques de jeux sont pesantes, votre perso est lourd, les énigmes basiques, les « combats » sont franchement dispensables et vous ralentissent artificiellement… Mais au-delà de ces quelques artifices qui allongent la durée de vie du jeu, il y a cette expérience atypique, aussi atypique que regarder un vrai film d’horreur, pas les slashers pour adolescents, mais ces films d’horreur qui vont fouiller dans les recoins prostrés de votre inconscient, et qui sont une expérience intéressante à faire, en se mettant dans un état d’esprit réceptif.

Bendy and the Ink Machine
Bendy and the Ink Machine

Graphisme

18/20

La qualité du travail des développeurs sautent aux yeux, cette palette de couleur ocre, vintage… donne tout de suite une patte reconnaissable entre tous. L’ambiance globale, un Cell Shading parfaitement maitrisée (technique qui permet de donner une impression de dessin animé dans un jeu vidéo) donne une impression crédible à la fois de volume et de dessin.
Les décors sont oppressants par le jeu de lumière et la surabondance des figures de Bendy, cette omniprésence devient vite malsaine et on se sent observer en permanence. Bref c’est une réussite et un tour de force !
Petit bémol, les polices de caractères utilisées qui n’ont pas d’accents et donc qui sont remplacées par d’autres polices dans le même mot… Franchement dégueulasse, et rien de pire pour nous faire sortir de l’immersion. Et c’est présent dans les options, et in game ! Vite un patch, de grâce !

Bendy and the Ink Machine
Bendy and the Ink Machine

Bande son

18/20

Comme pour les graphismes, rien à redire. Les musiques sont rares, mais très à propos, jouées avec un filtre comme à travers un vieux gramophone rouillé.
Les dialogues sont très bien doublés, comme le sont tout autant les bandes sonores qu’on trouve un peu partout et qui raconte l’histoire du studio.

Mon avis concernant Bendy and the Ink Machine sur Sony Playstation 4

15/20

Bendy and the Ink Machine est un jeu critiquant violemment Disney et son diktat du bonheur et de la joie, le tout servi par un design sonore et visuel soigné et cohérent. Que dire d’autre de ce jeu qui vous glacera l’encre dans vos veines et laissera sur vous une empreinte indélébile. Pour tout amateur de jeux narratifs, c’est-à-dire qui misent tout sur l’ambiance au détriment du gameplay, Bendy and the Ink Machine est un Must Have !

En résumé

Les points forts de Bendy and the Ink Machine

  • - Son ambiance graphique
  • - Son hommage grinçant pour ne pas dire ironique à Disney et ses méthodes de travail et d’hégémonie.
  • - Les petits moments de malaise qui se dégage des bonnes scènes.

Les points faibles de Bendy and the Ink Machine

  • - Les bugs : police de caractères mal finalisées, texte des bandes sonores qui restent affichées à l’écran même quand elles sont finies.
  • - L’action et les énigmes posées comme prétexte et pas comme des vrais ressorts de gameplay

Bande annonce de Bendy And The Ink Machine

Ajouter votre commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire. Votre adresse e-mail ne sera jamais dévoilée.


À propos de Consollection

Consollection.com est un site créé en 1999 par Benjamin, qui parle aujourd'hui de jeux vidéo, de cinéma et tout ce qui tourne autour de la culture geek.


Si cet article vous a plu, la rédaction vous recommande de lire également

Test de Home Sweet Home Épisode 1 sur PS4. Un jeu qui fait peurTest de Home Sweet Home Épisode 1 sur PS4. Un jeu qui fait peur

Découvrez le test du premier épisode de Home Sweet Home sur PlayStation 4. Le jeu vous réserve quelques belles sueurs froides

Gear Club Unlimited 2 Porsche Edition : un bon jeu de voitures sur switchGear Club Unlimited 2 Porsche Edition : un bon jeu de voitures sur switch

Découvrez le test de Gear Club Unlimited 2 Porsche Edition sur Nintendo Switch, qui plaira à tous les fans de courses auto

Red Dead Redemption 2 sur PC, la version ultime du jeu ? Voici le testRed Dead Redemption 2 sur PC, la version ultime du jeu ? Voici le test

Découvrez le test du jeu Red Dead Redemption 2 sur PC. Est-ce la version ultime du jeu ? Voici notre avis

Test du jeu Bee Simulator. Vous saurez tout sur les abeillesTest du jeu Bee Simulator. Vous saurez tout sur les abeilles

Bee Simulator est un jeu d'aventure qui propose de vivre une aventure à travers les yeux d’une abeille. Découvrez le test.

Test de Death Stranding : un jeu vidéo par Hideo KojimaTest de Death Stranding : un jeu vidéo par Hideo Kojima

Une preuve que le jeu vidéo peut dépasser son maître, le cinéma. Découvrez le test du jeu Death Stranding par Hideo Kojima

Test de MO:Astray. Un jeu gluant qui vous laissera accroché à votre padTest de MO:Astray. Un jeu gluant qui vous laissera accroché à votre pad

Découvrez le test du jeu MO:Astray. Un puzzle plateformer développé par Archprey et édité par Rayark

Spider-Man Homecoming VRSpider-Man Homecoming VR

Découvrez le test de Spider-Man Homecoming VR, l'expérience SpiderMan en réalité virtuelle sur PlayStation VR

Le test de Tekken 7 en mode VR - Le verdictLe test de Tekken 7 en mode VR - Le verdict

Le test de Tekken 7 en VR - Le verdict

Le test de Fortnite sur Xbox OneLe test de Fortnite sur Xbox One

Découvrez le test de Fortnite sur Xbox One, le jeu développé par Epic Games

Le test de la manette freeboxLe test de la manette freebox

Découvrez mon avis sur le Pad freebox offert à tous les abonnés freebox

The Witcher 3: Wild HuntThe Witcher 3: Wild Hunt

Découvrez le test du jeu The Witcher 3: Wild Hunt sur PlayStation 4

Beholder : L'incroyable jeu sur écouteBeholder : L'incroyable jeu sur écoute

Test du jeu Beholder sur PC

  • XLan

    Par XLan

    87 articles.

Le blogueur : Né de l'amour incestueux d'une Megadrive et d'une Super Nintendo


Fiche technique Bendy and the Ink Machine :
  • Développeur : Joey Drew Studios Inc
  • Editeur : Joey Drew Studios Inc
  • Genre : Aventure
  • Machine : Sony Playstation 4
  • Support : Dématérialisé
  • Code EAN : 5016488132176
  • Prix constaté à sa sortie : 25
  • Comparer le prix de Bendy and the Ink Machine PS4.
  • Violence
  • Classification PEGI : Déconseillé aux joueurs de moins de 12 ans
  • Date de sortie
    en France : 20 Novembre 2018

Acheter Bendy and the Ink Machine

Prix de base 25 €

Micromania