Test de Yonder: The Cloud Catcher Chronicles sur PS4

Par Publié le 15 Août 2017 à 18:55. Dernière modification le 15 Août 2017 à 23:16
Temps estimé pour la lecture de ce test : 6 min. 0 commentaire

Le test de Yonder: The Cloud Catcher Chronicles

Yonder: The Cloud Catcher Chronicles

Le test de Yonder: The Cloud Catcher Chronicles

Derrière ce titre bien trop long se cache la première production du studio Australien Prideful Sloth. Yonder: The Cloud Catcher Chronicles est un jeu d’aventures qui surfe sur la tendance des jeux sandbox et vous permettra d’explorer un monde ouvert afin d’en restaurer l’équilibre. Voici le test de Yonder: The Cloud Catcher Chronicles sur PlayStation 4.

  • Consollection

    Yonder: The Cloud Catcher Chronicles

  • Consollection

    Yonder: The Cloud Catcher Chronicles

  • Consollection

    Yonder: The Cloud Catcher Chronicles

L'histoire de Yonder: The Cloud Catcher Chronicles

Employé de l’année

Vous voilà donc arrivé par la force des choses sur Géméa. Pris dans une tempête, votre bateau va s’échouer sur cette île juste avant qu’une entité mystérieuse ne vous confie une mission des plus importantes. En effet Géméa qui semble au premier abord être l’île paradisiaque idéale est frappée par un brouillard obscur qui se propage de manière inquiétante et empêche la faune, la flore et ses habitants, de vivre une vie paisible à l’abri des cocotiers. Tâche à priori insurmontable pour votre petite personne, vous serez très rapidement aidé par de petites fées qui mettront leur pouvoir à votre disposition afin de rétablir la paix sur le territoire.

Yonder: The Cloud Catcher Chronicles
Yonder: The Cloud Catcher Chronicles

Game System

Le jeu de l’amour

Qui dit jeux sandbox, dis craft, mais n’allez cependant pas imaginer Yonder: The Cloud Catcher Chronicles comme un clone de Minecraft, car la comparaison s’arrête là. Tout d’abord, il faut savoir que le jeu n’a pas de game over. Il est impossible de mourir ce qui en fait d’ailleurs un jeu idéal pour les plus jeunes. Ici, l’exploration est le maître mot, il n’y a d’ailleurs aucune mécanique de combat. Vous tombez dans l’eau abyssale ? Pas de problème, vous respawnez juste à côté. Vous voulez tenter un saut improbable du haut de la plus haute montagne ? Votre avatar est équipé d’une petite ombrelle lui permettant de planer tranquillement tout en narguant Marie Poppins verte de jalousie. Tout est fait pour rendre l’aventure fluide et agréable. C’est de toute façon bien simple : quand on joue à Yonder: The Cloud Catcher Chronicles, on se sent bien, comme enveloppé dans un petit nuage fait de coeurs et de barbapapas.

Yonder: The Cloud Catcher Chronicles
Yonder: The Cloud Catcher Chronicles

Les mécaniques sont donc relativement simples mais efficaces. Tout d’abord, direction le premier village pour récupérer vos principaux outils, ces derniers vous permettront de couper du bois, casser de la roche, couper de l’herbe, pêcher… un vrai petit kit d’explorateur qui assurera une parfaite récolte de matières premières afin de compléter différentes quêtes ou de récupérer différents objets auprès des autres PNJ. En effet, dans Yonder: The Cloud Catcher Chronicles, il n’y a pas de monnaie, tout passe par un système de troc, n’hésitez donc pas à ramasser tout ce qui traine.

Vous l’aurez compris, Yonder: The Cloud Catcher Chronicles est un jeu fait pour vous procurer du plaisir, pas de frustration, tout le monde est gentil et attendra de vous que vous puissiez les aider. Malheureusement certains points pourront rebuter certains joueurs. Tout d’abord, les quêtes n’ont rien d’original et vous aurez régulièrement les mêmes objectifs. Aller récupérer des ressources pour fabriquer ou provoquer quelque chose. Cela pourra lasser si vous avez prévu de faire le jeu en mode « hardcore gamer je dors pas, je vais le finir plus vite que tout le monde », celui-ci s’appréciant davantage en petites sessions.

Yonder: The Cloud Catcher Chronicles
Yonder: The Cloud Catcher Chronicles

Graphisme

Le rêve éveillé

Une qualité que l’on ne pourra pas enlever à Yonder, c’est la beauté et la justesse de sa direction artistique. Proche d’un low poly, le monde créé par les développeurs est magnifiquement mis en avant grâce à une palette de couleurs juste et des effets de lumière bien sentis. Chaque partie de l’île représente une saison et toutes sont magnifiques, bon peut-être moins la partie hivernale un peu sèche mais le reste des environnements et très agréable à parcourir et participera grandement aux heures passées à parcourir Géméa. Les effets météorologiques et le  cycle jour/nuit sont également présents et renforcent indéniablement l’immersion même si c’est maintenant commun à la majorité des mondes ouverts.

Yonder: The Cloud Catcher Chronicles
Yonder: The Cloud Catcher Chronicles

On aurait aimé un peu plus de travail sur les PNJ qui ont relativement tous la même tête. Notez qu’au début vous pourrez personnaliser votre avatar mais comme pour les PNJ, les options sont très minimes.

Bande son

L’accord parfait

Quoique discrètes, les musiques de Yonder: The Cloud Catcher Chronicles, se marient parfaitement à l’ambiance générale du titre. Apaisantes, plaisantes et parfois teintées d’une certaine magie, elles seront le parfait compagnon de votre périple.

Yonder: The Cloud Catcher Chronicles
Yonder: The Cloud Catcher Chronicles

Durée de vie

Le syndrome de l’accordéon

Vous connaissez la chanson avec les mondes ouverts. Entre la quête principale et les quêtes annexes, Yonder est dans la moyenne basse de ce type de jeux. Comptez une petite dizaine d’heures pour finir l’histoire et le double si vous souhaitez explorer les moindres recoins de l’île ce qui vaut vraiment le coup vu le petit prix de vente du jeu.

Yonder: The Cloud Catcher Chronicles
Yonder: The Cloud Catcher Chronicles

Conclusion

17/20

Pour une première production, Prideful Sloth a accouché d’une petite perle. Relativement différent du standard des productions actuelles, le jeu met clairement le plaisir de l’exploration au premier plan et permet de profiter d’un univers agréable à parcourir autant pour les petits que pour les grands. Cependant, si vous êtes à la recherche d’un challenge, Yonder: The Cloud Catcher Chronicles ne sera peut-être pas pour vous. C’est le jeu parfait pour se détendre et profiter d’une expérience pleine de douceur qui sent bon l’amour du joueur.

En résumé

  • - Un univers magnifique
  • - Une expérience des plus agréables
  • - L’exploration
  • - Son prix
  • - Les PNJ qui se ressemblent tous
  • - Pas de challenge
  • - Des missions pas assez variées

Bande annonce de Yonder: The Cloud Catcher Chronicles

Ajouter votre commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en mode non connecté. Pour vous identifier, veuillez vous connecter ou créer un compte.
Votre adresse e-mail ne sera jamais dévoilée.

Lire la suite de l'article
A propos de Consollection

Consollection.com est un site créé en 1999 par Benjamin, qui parle aujourd'hui de jeux vidéo, de cinéma et tout ce qui tourne autour de la culture geek.

Si cet article vous a plu, la rédaction vous recommande de lire également

Mon avis sur Fluffy Horde Test Fluffy Horde : résistez face à la horde de lapins mutants

Découvrez le test de Fluffy Horde, un tower defense / RTS développé par Turtle Juice

Mon avis sur Party Hard 2Test Party Hard 2 : Que la fête commence avec le slasher rétro

Découvrez le test de Party Hard 2, un slasher rétro au gameplay cool et à l'ambiance stylé

Mon avis sur Call of Duty: Black Ops IIIITest Call of Duty: Black Ops 4 : un contenu étoffé en multijoueur

Découvrez le test de Call of Duty: Black Ops IIII qui propose une expérience de jeu différente avec plus de contenu en ligne

Mon avis sur V-Rally 4Test V-Rally 4, la légende est de retour sur PS4, Xbox One et Switch

Découvrez le test de V-Rally 4, un jeu de courses disponible sur PlayStation 4, Xbox One et Nintendo Switch

Mon avis sur Zone of the Enders : The 2nd Runner M∀RSTest Zone of the Enders : The 2nd Runner MARS en 4K et en VR

Découvrez le test de Zone of the Enders: The 2nd Runner M∀RS désormais disponible en 4K et en réalité virtuelle sur PS4

Mon avis sur Mega Man 11Test Mega Man 11 PS4, Xbox One, Switch : un must have, du grand Capcom

Découvrez le test de Mega Man 11 disponible sur PS4, Xbox One, Switch. Un must have pour les connaisseurs, du grand Capcom

Spider-Man Homecoming VRSpider-Man Homecoming VR

Spider-Man Homecoming VR le test de l'expérience SpiderMan sur PlayStation VR

Le test de Fortnite sur Xbox OneLe test de Fortnite sur Xbox One

Découvrez le test de Fortnite sur Xbox One, le jeu développé par Epic Games

The Witcher 3: Wild HuntThe Witcher 3: Wild Hunt

Découvrez le test du jeu The Witcher 3: Wild Hunt sur PlayStation 4

Le test de Tekken 7 en mode VR - Le verdictLe test de Tekken 7 en mode VR - Le verdict

Le test de Tekken 7 en VR - Le verdict

Beholder : L'incroyable jeu sur écouteBeholder : L'incroyable jeu sur écoute

Test du jeu Beholder sur PC

Theseus, le jeu VR qui revisite le mythe de Thésée et le MinotaureTheseus, le jeu VR qui revisite le mythe de Thésée et le Minotaure

Theseus, le jeu VR qui revisite le mythe de Thésée et le Minotaure

  • Benjamin Levy

    Benjamin Levy

    7398 articles.

  • Le blogueur : Développeur open source, Ben-J est un collectionneur et joueur. Sa première machine ? Un Apple...
Yonder The Cloud Catcher Chronicles PS4
Fiche technique Yonder: The Cloud Catcher Chronicles :
  • Editeur : Just For Games
  • Type : Aventure
  • Machine : Sony Playstation 4
  • Support : Dématérialisé
  • Code EAN : 5060264371419
  • Prix constaté à sa sortie : 19.99
  • Comparer le prix de Yonder The Cloud Catcher Chronicles PS4.
  • Classification PEGI : Déconseillé aux - de 3 ans
  • Date de sortie
    en France : 18 Juillet 2017