Root Letter sur PS Vita

Le test du jeu Root Letter, édité par PQube et développé par Kadokawa Games, a été réalisé sur PS VIta.

Root Letter sur PS Vita

Root Letter

Root Letter sur PS Vita

Root Letter est un jeu sorti le 28 octobre 2016 sur PS Vita et PlayStation 4. Peut-on réellement parler de jeu vidéo ? Techniquement, Root Letter (ou plus précisément √Letter), est à ranger dans la catégorie des visuals novel avec des plans fixes, peu d'animation et beaucoup de dialogues disponibles pour ce jeu, uniquement en anglais et en japonais. Root Letter est-il ennuyeux à jouer ? La réponse est clairement non car Root Letter est à des années-lumière du roman-photo de mamie et se rapproche plus des livres dont on est le héros.
Explication, avec le test de Root Letter sur PS Vita.

A Ghost Story

Root Letter
Root Letter
  • Root Letter

    Root Letter

  • Root Letter

    Root Letter

  • Root Letter

    Root Letter

L'histoire de Root Letter

16/20

Le joueur incarne Nakamura Takayuki, un jeune homme fraichement diplômé, d'une trentaine d'année et vivant à Tokyo. L'histoire débute au sein de la préfecture de Shimane, lorsque vous retrouvez dans votre chambre, une correspondance à l'eau de rose, démarrée il y a quinze ans, avec une lycéenne appelée Aya Fumino que vous n'avez jamais croisé.
En relisant les lettres et en pensant à votre dernière lettre restée sans réponse, vous vous rendez compte qu'une dernière, envoyée par la jeune fille, n'avait jamais été lue auparavant. Elle raconte dans celle-ci, avoir commis un meurtre et qu'elle souhaite disparaitre aux yeux de tous et être pardonnée de son péché. La surprise est d'autant plus grande, lorsque vous vous rendez compte que la lettre n'a pas été affranchie.
Ne comprenant pas ce qui vous arrive, vous décidez de prendre l'avion et de rejoindre la ville de Matsue où Aya habitait. Une fois sur place, vous découvrez rapidement que sa maison n’existe plus et qu'elle a brulé il y a 15 ans. À sa place, vous trouvez un terrain vague, réputé être hanté.

L'enquête démarre réellement maintenant et vous devrez reconstituer la vérité, avec l'appui de témoignages de passants, de voisins mais surtout les quelques indices qu'elle a laissé dans ses lettres en décrivant ses anciens camarades de classe qui la connaissaient : des surnoms peu flatteurs comme Four-eyes, Moneky, Fatty, Bitch, Shorty, Snappy, Bestie.
 A-t-elle vraiment tué quelqu’un ? A-t-elle écrit la vérité dans ses lettres ? A-t-elle même vraiment existé ? Quel est ce lourd secret ?

L'histoire de Root Letter que vous allez vivre est passionnante.

Root Letter
Root Letter

L'histoire est découpée en 10 chapitres mais on constate vraiment 3 actes dans le déroulement du jeu. Il existe plusieurs fins totalement différentes, en fonction des choix réalisés tout au long de la partie.

Game System

13/20

 Investigation Start

Le but du jeu est de retrouver les camarades de classe qui ont croisé Aya, de les confronter à leur surnom et d'en savoir un peu plus sur cette période trouble. Vous serez amené à visiter plusieurs lieux et à relire entre les chapitres votre correspondance et à répondre (dans le passé) aux questions d'Aya. Vos réponses affecteront le déroulement de l'histoire et seront déterminantes pour la fin du jeu.
Si vous pensiez être uniquement spectateur, détrompez-vous. Certes, il y a beaucoup d’éléments à lire mais le système du jeu se rapproche plus à un point & click classique. D'ailleurs, Root Letter m'a parfois fait penser à Maupiti Island sorti en 1990 sur Amiga.

Root Letter
L'interface de Root Letter

Après chaque discussion avec un personnage, ou réflexion, le menu du jeu s'affiche.
Move
, vous permet de vous déplacer dans les différents endroits offerts dans le jeu. Par exemple, vous pouvez vous déplacer dans différentes pièces d'un bâtiment ou rejoindre un lieu situé sur la carte, qui sont différents le jour et la nuit. Les décors sont vraiment incroyables et donnent envie de voyager et d’entreprendre un séjour au Japon. À se demander, si le jeu n'a pas été commandé par l'office du tourisme de Matsue.
Ask est l'une des deux interactions du jeu, puisqu'elle permet de parler avec les gens que vous croisez. Des échanges, qui peuvent se terminer par des phases d'interrogatoire, si vous avez récolté suffisamment d'indices et qui feront avancer l'intrigue. Les interrogatoires sont une belle surprise et les anciens camarades de classe de Aya ne veulent pas trop parler de leur passé. Il va donc falloir les déstabiliser. Avec peu d'animation, quelques cases, des effets empruntés aux mangas, et une musique parfaitement rythmée selon les situations, les développeurs ont réussi a créer une rare intensité tout au long des échanges parfois tendus, qui peuvent aboutir à une phase appelée Max Mode où l'échange est plus soutenu. En cas d'échec, c'est à dire si vous avez fait plus de 5 erreurs, la phase d'interrogatoire recommence depuis le début.

Root Letter
Root Letter

L'autre interaction majeure, se trouve dans Check, où vous observez les lieus. En déplaçant un curseur, celui-ci passe en rouge indiquant qu'il y a quelque chose d'intéressant à observer ou à prendre.
Tout ce que vous portez avec vous, se trouve dans Inventory et vous serez souvent amené à montrer un objet à l'un de vos interlocuteurs.
Think est l'option la plus bizarre du jeu, puisqu'elle vous permet de vous rappeler quelque chose ou de trouver le truc qui va débloquer la situation lors d'un interrogatoire par exemple.
Le Guidebook, est le guide touristique de la ville que vous trouvez dès votre arrivée à Matsue. Il vous servira au fil des discussions, à trouver des lieux à visiter.
Le Smartphone, sert à charger ou sauvegarder votre partie ou consulter la liste des objets que vous avez croisé.

Investigation Complete

ConclusionMon avis concernant Root Letter sur Sony Vita

15/20

Je retiendrai deux points négatifs : Root Letter n'est pas disponible en français et c'est parfois difficile à suivre. Enfin, l'écran tactile de la console PS Vita est très rarement mis à contribution. Le reste, c'est que du bonheur. L’intrigue est assurément le point de fort de Root Letter. Le joueur évolue dans des lieux qui existent réellement dans la ville de Mastue et les décors sont fabuleux. La bande-son omniprésente renforce chacune des situations et les voix japonaises sont très appréciables. J'ai vraiment aimé jouer à Root Letter sur PS Vita. Le jeu m'a accompagné lors de plusieurs trajets en transport en commun. Par contre, je ne sais pas si j'aurai eu cette même appréciation, en jouant sur une grande télé avec la PlayStation 4.

Bande annonce de Root Letter

Les points faibles Acheter Root Letter

Prix de base 39.99 €

Blacknut