Test de FURI sur Xbox One

Par Publié le 27 Décembre 2016 à 18:43. Dernière modification le 29 Décembre 2016 à 20:56
Temps estimé pour la lecture de ce test : 6 min. 0 commentaire

Entre dans l'arene avec le test de FURI

FURI

Entre dans l'arene avec le test de FURI

Lorsqu’un groupe de développeurs français mettent en place un jeu exigeant et rendant hommage aux genres qui ont fait la grandeur des jeux d’arcade, qui ont pris conseil auprès de la team Nesblog pour la partie scoring et speedgame, qui ont recours au talent de Takashi Okazaki - artiste de mangas notamment connu pour son Afro Samurai - et le tout soutenu par une bande-son synthewave avec des noms comme Carpenter Brut… Et bah on essuie la bave qui vous coule de la lèvre inférieure, on remboite sa mâchoire, et on lance le jeu pour voir s’il tient toutes ses promesses. Voici le test de Furi !

Furi, quand le flashy devient harcore !

L'histoire de FURI

10/20

Vous incarnez un héros charismatique, flashy et groovy s’il en est, qui s’est échappé de prison, et sur ces entrefaites vous devrez affronter un à un les différents geôliers qui veulent vous voir croupir pour le restant de vos jours.
Pas grand-chose à dire sur ce point, si ce n’est les efforts de mise en scène, avec une sorte de mentor à masque de lapin qui vous tease sur le prochain boss à venir. C’est un peu léger… trop léger même. J’y reviendrai après.

Game System

15/20

Furi reprend des éléments de gameplay de différents types de jeu. Vous trouverez pêle-mêle des éléments de beat em all, de shoot em up, un soupçon de QTE… l’idée étant de condenser tout ce qui peut se faire de mieux dans d’autres genres, et d’en tirer le millésime au travers de combats contre des boss exclusivement.

Pour affronter les boss, vous n’aurez pas d’autres armes qu’un pistolet laser et une épée. Chacun des deux bénéficiera en plus de ses attaques normales d’une version chargée qui infligera plus de dégâts, ça va sans dire.
On frappe, on esquive, on bondit, on anticipe… le tout pour faire perdre aux boss ses différentes barres de vie. Une fois ôtées, les boss se transforment pour tenter de nous tuer avec ses nouveaux pouvoirs.
Bien sûr les diverses transformations des boss les rendront de plus en plus dangereux, la dernière – leur mode furi – les rend particulièrement vicelards !! Vous aurez vous aussi plusieurs vies pour en venir à bout, chaque fois que vous prenez une vie à un boss (représentée par un carré dans sa barre de vie) vous en regagnez un.
Vos skills seront soumis à rude épreuve, et c’est les pouces ecchymosés que vous parviendrez à vaincre chacun des boss, leurw techniques étant assez originales, vous devrez faire preuve de réactivité et d’une bonne dose de sang-froid pour avancer : nerveux et ragequitteur s’abstenir !
Pourquoi vous ai-je parlé de boss et pas d’ennemis ?
Pour cela intéressons-nous à ce qu’est un boss. Un boss se distingue des adversaires de base, les mobs, par plusieurs points : il est unique, c’est lui qui rythme le jeu (impossible de le contourner, ou de vous enfuir) et il alterne ses pattern – c’est-à-dire ses déplacements et attaques - pour vous laisser juste une petite opportunité pour lui faire des dégâts, et c’est uniquement lui qui vous laissera la possibilité de le blesser… et en plus c’est un sac à PV.
Cela permet, normalement, de relancer la dynamique d’un jeu. Mais ici, comme vous n’avez que des boss à vous mettre sous la dent, la dynamique devient malheureusement répétitive. Les phases de jeux changent, alternant entre des phases très shoot em up (esquives de boulettes et tir à distance) et des phases très beat em up (avec esquives d’attaques au corps-à-corps et coups d’épée). Le fait qu’on n’ait pas beaucoup de combos dispos, et que ni notre perso ni nos armes n’évoluent… la seule chose qui évolue dans le jeu finalement ce sont les pattern des boss. Et fatalement, la lassitude apparaît.

C’est toujours le contraste qui permet de faire ressortir les qualités, les mobs contre les boss, les armes rapides contre les armes lourdes mais puissantes, les phases de recherche et les phases de combats intenses. Ici, peu de contraste, le jeu est très égal du début à la fin. Attention, cela ne veut pas dire qu’il est moyen, il est très bon du début à la fin, mais sans une alternance du gameplay, on a l’impression de faire un peu toujours la même chose.
D’où ma première remarque au début du test concernant le scénario inexistant du jeu, à force de vouloir concevoir uniquement du gameplay, on passe à côté de ce qui est également important dans un jeu : l’investissement émotionnel pour son personnage et l’identification à ses aventures. Ou alors, comme le font très bien certains jeux d’arcade, faire un gameplay très varié qui fait oublier la redondance des phases de jeu.

Graphisme

15/20

C’est flashy, c’est fluo, c’est rose et bleu, c’est néon, c’est 80’s… ET CA CHIE LA CLASSE !!! Bien sûr le parti pris esthétique est très assumé, donc tout le monde ne sera peut-être pas sensible aux choix pris, mais bon sang que c’est classe ! le chara design de votre héros et des boss, les environnements, même le logo est carrément cool !!!
Techniquement ce n’est pas extraordinaire, et le cell shading est utilisé je pense pour faire un peu cache misère, mais tant pis, le design est là, l’identité visuelle est très aboutie, seuls les décors un peu vides auraient gagné à être un peu plus travaillés.

Bande son

17/20

La bande-son n’est pas en reste. Derrière les compositions musicales synthéwave de Furi, nous retrouvons les plus grands noms de la scène actuelle avec Carpenter Brut, Danger, The Toxic Avenger, Lorn, Scattle, Waveshaper et Kn1ght.
Comme les graphismes, c’est flashy, classe, très 80’s version hardcore, ambiance retro futuriste et dépaysement garanti !!!
Les bruitages assurent quant à eux à hauteur de ce qu’on peut attendre de ce genre de jeu, les coups sont bien marqués, et le tout soutien de manière très cohérente l’action et l’esthétique globale du titre.

Furi est la perle qu’il vous faut !

Conclusion

14/20

Furi est un excellent titre, créé avec passion par des passionnés, cela se ressent. Quelques phases de gameplay entre les boss auraient servi le jeu et l’auraient rendu moins élitiste. Par contre si vous êtes à la recherche d’un jeu difficile sans être punitif, sur lequel votre talent et votre connaissance du jeu seront récompensés, alors Furi est la perle qu’il vous faut !

Bande annonce de FURI

Ajouter votre commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en mode non connecté. Pour vous identifier, veuillez vous connecter ou créer un compte.
Votre adresse e-mail ne sera jamais dévoilée.

A propos de Consollection

Consollection.com est un site créée en 1999 par Benjamin, qui parle aujourd'hui de jeux vidéo, de cinéma et tout ce qui tourne autour de la culture geek.

Si cet article vous a plu, la rédaction vous recommande de lire également

Test DiRT 4 - Le meilleur de la série !Test DiRT 4 - Le meilleur de la série !

Test DiRT 4 - Le meilleur de la série !

Le test du jeu Hollow Knight sur PCLe test du jeu Hollow Knight sur PC

Le test de Hollow Knight

Spider-Man Homecoming VRSpider-Man Homecoming VR

Spider-Man Homecoming VR le test de l'expérience SpiderMan sur PlayStation VR

LocoRoco Remastered - Le test PS4LocoRoco Remastered - Le test PS4

LocoRoco Remastered - Le test PS4

Dreamfall Chapters: The Longest Journey sur Xbox OneDreamfall Chapters: The Longest Journey sur Xbox One

Le test du jeu d'avanture Dreamfall Chapters: The Longest Journey sur Xbox One

Le test de Nex Machina par les développeurs de ResogunLe test de Nex Machina par les développeurs de Resogun

Le test de Nex Machina (Jarvis Project), par les développeurs de Resogun

The Witcher 3: Wild HuntThe Witcher 3: Wild Hunt

Le test du jeu The Witcher 3: Wild Hunt sur PlayStation 4

Horizon Zero Dawn Test PS4Horizon Zero Dawn Test PS4

Le test de Horizon Zero Dawn en exclusivité sur PlayStation 4

OverwatchOverwatch

Test du jeu Overwatch sur Xbox One

Beholder : L'incroyable jeu sur écouteBeholder : L'incroyable jeu sur écoute

Test du jeu Beholder sur PC

Let's Sing 2016 : Hits FrançaisLet's Sing 2016 : Hits Français

Test du jeu Let's Sing 2016 : Hits Français

  • XLan

    XLan

    15 aricles.

  • Le blogueur : Né de l'amour incestueux d'une Megadrive et d'une Supernintendo
Fiche technique FURI :
Type : Action
Machine : Microsoft XBOX One
Support : Dématérialisé
Prix constaté à sa sortie : 19.99
GrossièretéViolence
Classification PEGI : Déconseillé aux - de 16 ans
GrosBill