Test de Hellblade: Senua's Sacrifice sur PS4

Par Publié le 22 Octobre 2017 à 14:05. Dernière modification le 23 Octobre 2017 à 09:36
Temps estimé pour la lecture de ce test : 8 min. 0 commentaire

Test Hellblade: Senua's Sacrifice : quand le jeu vidéo devient un art

Hellblade: Senua's Sacrifice

Test Hellblade: Senua's Sacrifice : quand le jeu vidéo devient un art

Voyez cela je vois mon père. Voyez cela je vois ma mère et mes sœurs et mes frères. Voyez cela, je vois tous mes ancêtres qui sont assis et me regardent. Et voilà, voilà qu’ils m’appellent et me demandent de prendre place à leurs côtés dans le palais de Valhalla là où les braves vivent à jamais.

Voyez cela, Hellblade : Senua's Sacrifice est un jeu narratif développé par le studio de développement indépendant Ninja Theory. Le jeu est disponible en téléchargement sur PC et PlayStation 4, et il va vous transporter au cœur de la mythologie comme Theseus sur PSVR, mais cette fois-ci, le joueur quitte la mythologie grecque pour rejoindre la mythologie nordique, mais plus encore, vers les méandres torturés de la folie et de la mort.

Hellblade : Senua's Sacrifice est juste sublime

  • Hellblade Senua´s Sacrifice

  • Hellblade Senua´s Sacrifice

  • Hellblade Senua´s Sacrifice

L'histoire de Hellblade: Senua's Sacrifice

17/20

Avant de commencer à proprement parler de l'histoire du jeu, je me permets un petit aparté qui me semble important. Ce jeu vous l’aurez compris, parle de mythologie. Mais contrairement à beaucoup de supports qui s’en inspirent (film, BD, etc.), l’équipe du jeu a effectué un travail de recherche très poussé, pour retranscrire fidèlement l’esprit de la mythologie Norroise. Et toutes les histoires, les mythes narrés lors de ce voyage vidéoludique, sont directement tirés des textes comme l’Edda Poétique (texte majeur de la mythologie scandinave). Petit détail important, l’ère Viking peut être est découpé en deux phases, la phase païenne et la phase chrétienne. Bien évidemment, la mythologie a été teintée avec le temps d’une coloration toute chrétienne et c’est cet aspect qui nous est parvenu, en particulier du fait que la littérature et l'histoire… étaient tenues par des chrétiens. Du coup, beaucoup de figures neutres ont évolué avec le temps. Par exemple, Hel (fille de Loki et gardienne d’un des mondes des morts) est devenue une incarnation de l’enfer chrétienne (le nom d’ailleurs donnera Hell en anglais). Pour ceux qui s’y connaissent très bien en mythologie Norroise, nous sommes donc dans une vision tardive, teintée de valeurs chrétiennes de la religion Viking.

Hellblade Senua's Sacrifice
Hellblade Senua's Sacrifice

Hellblade Senua's Sacrifice vous emmènera aux frontières du monde des hommes et des Dieux, dans les recoins putrides de la mythologie Norroise. Précisément à Hellheim, le royaume des morts, gardé par Hel, la fille impie de Loki, sœur de Fenrir le Loup de l’hiver et du serpent monde qui entoure Midgard le royaume des hommes (bonjour l’ambiance dans les repas de famille !!).
Vous incarnez Senua, une jeune guerrière partie dans une quête extraordinaire : arracher aux griffes de Hel votre aimé, Dillion, qui a rejoint son royaume ténébreux.
Mais Senua n’est pas une femme comme les autres. En plus de sa force et de son courage, elle est accompagnée de voix qui la suivent et qui ont trouvé refuge dans son esprit. Oui, Senua souffre de diverses psychoses, qui vont se manifester dans le gameplay.
Car, en plus de parler de manière construite et documenter de la mythologie Norroise, ce jeu a également mis en scène de manière brillante, divers troubles neurologiques. Pourquoi brillant ? Tout simplement parce que cela va avoir un impact considérable sur votre expérience de jeu !

Game System

14/20

Je m’interroge régulièrement, à travers mes tests notamment, à l’essence même du jeu vidéo : Est-ce un art ? Un loisir ? Ou bien un sport ?
Cela dépend du jeu me direz-vous. Certains jeux comme Mario sont un loisir, d’autres comme Furi qui est construit autour de la compétition, du scoring et speedrun s’apparentent à un sport, et d’autres comme Hellblade : Senua's Sacrifice sont des œuvres d'art.
Pourquoi ? Parce qu’il permet de véhiculer des émotions et des idées, et de les mettre en scène de telle manière à ce qu’aucun autre média (cinéma, musique, théâtre…) ne puisse reproduire cette expérience. L’utilisation des mécaniques de jeu comme principe narratif et unique, permet d’affirmer que ce jeu est de l’art.
Pendant tout le jeu, vous allez entendre des voix, plusieurs… elles seront tour à tour familières, empathiques, moqueuses, rageuses, déconcertantes… mais toujours présentes. De fait, ce jeu vous donnera la possibilité d’expérimenter vous-même cette psychose ! Vous aurez envie de temps en temps, dans les parties stressantes du jeu d'hurler aux voix de se taire, parfois elles seront rassurantes, presque amicales lors de parties plus calmes. C’est impressionnant de ressentir de manière précise le trouble qu’on peut ressentir en étant habité en permanence par des voix. Je me souviens de ma première mort due à ces voix alors que je franchissais un ravin en équilibre sur un rondin, les voix m’enjoignaient de me pencher, à gauche, à droite, de faire attention… je ne savais pas si je devais les écouter ou pas, du coup je me suis emmêlé les doigts et j’ai chu.

Hellblade Senua's Sacrifice
Hellblade Senua's Sacrifice

Autre bonne idée, Hel vous a maudit, et une tache sur votre bras s’étendra à chacune de vos morts. De sorte qu’une fois totalement recouverte jusqu’à la tête de cette tâche, vous serez définitivement morte. Cela se traduit dans le jeu par votre sauvegarde qui sera effacée ! Inutile de préciser que cela donne un enjeu à chacune des épreuves, un stress permanent de crainte d’être surpris par un piège.

L’avancée du jeu se fait à travers plusieurs phases :
Les phases « promenade » qui seront bien sûr au rythme de voix qui trottent dans l’esprit de l’héroïne. Et si vous prenez le temps de les consulter, des pierres de savoir (pierre avec une rune) raconteront les différents mythes, comme la genèse du monde.
Les phases combats contre des adversaires plus ou moins forts, des boss… qui se feront à la manière d’un Assassin’s Creed, c’est-à-dire basé surtout sur le timing. Pas très intéressant, mais qui varie le rythme du jeu et qui, additionné avec la contrainte de ne pas devoir mourir rend les affrontements parfois grisants.
Les phases de recherches. Il s’agit de succession d’énigmes plus ou moins inspirées. La plus fréquente, c’est retrouver des runes dans le décor : on vous montre le dessin d’une rune, et en vous déplaçant et en jouant avec les perspectives vous allez devoir retrouver cette rune dans le paysage (l’alignement de l’arbre, de la poutre vue d’un certain angle), d’autres consisteront souvent à trouver tel ou tel itinéraire… Ces phases sont longues, inutiles si ce n’est à rallonger artificiellement la durée de vie, et votre personnage étant très lent, cela devient vite très pénible d’errer jusqu’à trouver l’objet ou le lieu qu’on cherche…

C’est vraiment dommage de gâcher l’expérience artistique vidéoludique avec des moments qui correspondent au plus bas niveau de loisirs que le jeu vidéo puisse offrir, afin de ne pas faire avancer trop vite le joueur. Ça casse le rythme, la narration, et ça nous sort complètement de l’expérience.
Sans ces phases d’énigmes j’aurai mis 18/20 au gameplay pour souligner l’intelligence de la manière dont l’équipe à appréhender le gameplay comme élément narratif.

Graphisme

19/20

Hellblade : Senua's Sacrifice est juste sublime.
Les graphismes sont très inspirés, et collent absolument avec l’ambiance mature et sinistre du propos du jeu. Parcourant Helheim dont la porte est une gigantesque figure gargouillesque de poutres qui dominent tout le royaume, vous allez dès les premiers moments du jeu croiser, des monceaux de cadavres, passer de la richesse de l’architecture en bois d’une porte finement travaillée, à la brutalité d’un corps carbonisé au pied d’un autel.

Hellblade Senua's Sacrifice
Hellblade Senua's Sacrifice

Comme le gameplay, les graphismes sont aussi là pour vous faire expérimenter la psychose de Senua ou la réalité des épreuves. Par exemple vous constaterez que Senua ne peut pas vous regarder dans les yeux. Quand vous tournerez la caméra pour voir votre personnage, vous verrez des yeux un peu dans le vague, un peu perdu et qui ne peuvent soutenir votre regard. C’est très subtil comme sensation. De même, certaines phases de gameplay s’accompagnent d’effets visuels que je vous laisserai découvrir.

Hellblade Senua's Sacrifice
Hellblade Senua's Sacrifice

Bande son

19/20

Comme pour tout le reste du jeu, le travail sur le son est absolument remarquable. Tous les doublages sont d’une remarquable justesse. Le ton caverneux de certaines voix, le timbre empreint de force et de Trouble de Senua… le tout sonne avec crédibilité et sincérité. De même que les musiques tantôt discrètes, tantôt puissantes soutiendront toujours le moment présent.
Et enfin les dialogues sont tous très bien écrits. Que cela soit la narration des différentes histoires entendues grâce aux pierres de savoir, ou les dialogues avec vos voix intérieures, ou avec d’autres personnages du jeu… il y a un ton grave, sérieux, et très élégant à travers tous les textes.

Conclusion

15/20

Hellblade : Senua's Sacrifice est une expérience artistique très forte ! Pour peu que vous soyez sensible à la richesse de la mythologie, Norroise en particulier, que vous la connaissiez bien ou non, ce voyage aux frontières de Helheim et de votre propre folie laissera sur vous une empreinte semblable à celle de votre héroïne.

En résumé

  • - Les graphismes et les effets sonores irréprochables
  • - Le respect avec lequel mythologie et psychose sont traités
  • -Le lien étroit entre le propos du jeu et le gameplay.
  • - Les phases d’énigmes totalement inutiles
  • - Le fait que votre personnage ne court pas vite lors des phases d’énigmes
  • - Les phases d’énigmes encore et toujours !

Bande annonce du jeu Hellblade: Senua's Sacrifice

Ajouter votre commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en mode non connecté. Pour vous identifier, veuillez vous connecter ou créer un compte.
Votre adresse e-mail ne sera jamais dévoilée.

Lire la suite de l'article
A propos de Consollection

Consollection.com est un site créée en 1999 par Benjamin, qui parle aujourd'hui de jeux vidéo, de cinéma et tout ce qui tourne autour de la culture geek.

Si cet article vous a plu, la rédaction vous recommande de lire également

Knack 2 : Le test PS4Knack 2 : Le test PS4

Découvrez le test de Knack 2 sur PlayStation 4

Le test de Spelunker Party : un hommage très fidèle au retrogamingLe test de Spelunker Party : un hommage très fidèle au retrogaming

Découvrez le test de Spelunker Party ! Un jeu old school disponible sur Switch et Steam

Le test de Rogue Trooper ReduxLe test de Rogue Trooper Redux

Ceux qui l'avaient apprécié en 2006 seront heureux de le retrouver dans une version plus joli. Le test de Rogue Trooper Redux

Le test de Team Racing League jouable en accès anticipéLe test de Team Racing League jouable en accès anticipé

Découvrez mon avis sur Team Racing League disponible en Early Acces sur steam

Le test de Splasher : un jeu de plateforme 2D déjanté et coloréLe test de Splasher : un jeu de plateforme 2D déjanté et coloré

Découvrez le test de Splasher sur PlayStation 4 : un jeu de plateforme 2D déjanté et coloré

Le test de GT SportLe test de GT Sport

Découvrez le test de GT Sport

The Witcher 3: Wild HuntThe Witcher 3: Wild Hunt

Le test du jeu The Witcher 3: Wild Hunt sur PlayStation 4

Theseus, le jeu VR qui revisite le mythe de Thésée et le MinotaureTheseus, le jeu VR qui revisite le mythe de Thésée et le Minotaure

Theseus, le jeu VR qui revisite le mythe de Thésée et le Minotaure

Beholder : L'incroyable jeu sur écouteBeholder : L'incroyable jeu sur écoute

Test du jeu Beholder sur PC

Uncharted: The Lost Legacy : le test PS4 sans concessionUncharted: The Lost Legacy : le test PS4 sans concession

Uncharted: The Lost Legacy : le test sans concession

Spider-Man Homecoming VRSpider-Man Homecoming VR

Spider-Man Homecoming VR le test de l'expérience SpiderMan sur PlayStation VR

  • XLan

    XLan

    29 aricles.

  • Le blogueur : Né de l'amour incestueux d'une Megadrive et d'une Super Nintendo
Fiche technique Hellblade: Senua's Sacrifice :
  • Editeur : Ninja Theory
  • Type : Aventure
  • Machine : Sony Playstation 4
  • Support : Dématérialisé
  • Prix constaté à sa sortie : 29.99
  • Violence
  • Classification PEGI : Déconseillé aux - de 18 ans
  • Date de sortie
    en France : 08 Août 2017