Test de Goat Simulator: The Bundle sur PS4

Par Publié le 12 Décembre 2016 à 11:25. Dernière modification le 13 Décembre 2016 à 15:38
Temps estimé pour la lecture de ce test : 4 min. 0 commentaire

Goat Simulator: The Bundle

Goat Simulator: The Bundle

Goat Simulator: The Bundle

Goat Simulator est... comment dire ? Goat Simulator est une simulation de chèvre. Pas exactement le même genre de simulation aussi poussée qu’un jeu de course automobile, mais dans ce jeu, on prend le contrôle d’une chèvre dans un jeu bac à sable, complètement taré.
Goat Simulator: The Bundle est sortie sur Xbox One en mars 2016, mais la version PS4 est disponible depuis seulement quelques semaines. Cette compilation regroupe la version originale de Goat Simulator, mais également deux extensions appelées GoatZ et MMO Simulator.
Goat Simulator est un jeu qui m'a toujours beaucoup attiré, et ce depuis la première bande-annonce sortie un premier avril  2014. Cela fait longtemps que le titre est disponible sur Steam et vu sa note très positive et le nombre impressionnant d'articles à son sujet, je me suis toujours demandé pourquoi les joueurs aimaient ce titre.
Voici le test de Goat Simulator: The Bundle sur PlayStation 4.

La  plus grande compilation de chèvres à ce jour

Goat Simulator
Goat Simulator

Game System

9/20

Vous êtes donc une chèvre et votre but est de rester en vie le plus longtemps possible et de gagner des points en démolissant tout ce que vous pouvez. Sur Goat Ville et Goat City Bay, les deux grandes cartes que propose le jeu de base, vous vivez votre vie de chèvre et vous pouvez bêler, vous déplacer et sauter, marcher sur les deux pattes avant, courir sur les murs, envoyer des coups de boule, manger tout ce qui est comestible, mais aussi tourner en l'air, lécher des objets avec votre énorme langue, utiliser des objets ou faire la morte désarticulée en imitant une poupée de chiffon.

Vis ma vie de chèvre

Goat Simulator: The Bundle
Goat Simulator: The Bundle

Vous pouvez aller où bon vous semble et tenter de faire tout ce qui vous passe par la tête. Par exemple, faire du rodéo tout en montant sur des montagnes russes, sauter en trampoline, courser tous les habitants, etc. C'est assez bête dans l'ensemble et à chaque fois que j'y joue, je me demande pourquoi je passe du temps dessus. Pour augmenter le faible intérêt du jeu, il y a le mode multijoueur et les objectifs ou quêtes qui sont disponibles pour engranger un maximum de points et pour débloquer de nouvelles aptitudes. Certaines quêtes sont faites naturellement et d'autres devront prendre quelques heures pour toutes les accomplir.

Dans GoatZ, vous êtes une chèvre morte vivante qui se réveille dans un cimetière :  une chèvre zombifiée, plongée dans un monde post-apocalyptique infesté de zombies. Le jeu est divisé en plusieurs parties avec dans un premier temps, un tutorial plutôt bien construit, qui se déroule dans différentes chambres mortuaires d’une morgue et le jeu qui se déroule avant et après la catastrophe. Là, il faudra transformer les humains en zombies avec votre haleine pestiférante. Comme dans Dead Rising, on peut combiner plusieurs objets pour créer des armes surpuissantes.

Goat Simulator: GoatZ
Goat Simulator: GoatZ

Une aventure épique ?

Le MMO est le jeu auquel j’ai le moins joué. Notre chèvre se retrouve dans un monde médiavals dans un style de jeu très RPG où chaque chèvre dispose d’aptitudes qui lui est propre en fonction des 5 classes disponibles. La carte du jeu est là beaucoup plus grande et les points vous servent à gagner en expérience et augmenter de niveau.

Goat MMO Simulator
Goat MMO Simulator

Bon vous l'aurez compris, on a vite le tour de Goat Simulator. D'autant que jeu est moche, bugué, mal traduit et avec des fautes d'orthographe et les bruitages sont horribles. Mais voilà, Goat Simulator possède ce petit côté fun qui le rend attendrissant et au final on s'amuse (un peu). J'y ai joué avec les enfants, toujours pour tester un truc et pour provoquer des réactions en chaine.
Et puis c'est marrant, le nombre de copains qui me demandent de lancer une partie... juste pour voir ce que c'est, et qui ne lâche pas la manette.

De plus, le côté décalé et assumé des développeurs de proposer un jeu complètement débile, rend le jeu plus sympathique. On est dans l'autodérision la plus totale, où les bugs connus ne sont volontairement pas corrigés, proposant même de redémarrer la partie, si la chèvre reste coincée dans le décor.

Conclusion

11/20

Goat Simulator: The Bundle coûte moins de 20 € et propose 3 jeux différents dont le fil rouge se résume à un wtf assumé par les développeurs. Vous y passerez quelques heures seul ou à plusieurs pour tester des trucs ou pour faire le tour des trophées. Pour ma part, j’ai passé plus de temps sur GoatZ.

Bande annonce de Goat Simulator

Ajouter votre commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en mode non connecté. Pour vous identifier, veuillez vous connecter ou créer un compte.
Votre adresse e-mail ne sera jamais dévoilée.

Lire la suite de l'article
A propos de Consollection

Consollection.com est un site créée en 1999 par Benjamin, qui parle aujourd'hui de jeux vidéo, de cinéma et tout ce qui tourne autour de la culture geek.

Si cet article vous a plu, la rédaction vous recommande de lire également

Le test de BAFL : Brakes Are For LosersLe test de BAFL : Brakes Are For Losers

Découvrez le test de BAFL : Brakes Are For Losers

Super Blood Hockey une ambiance entre nostalgie 8 bits et humourSuper Blood Hockey une ambiance entre nostalgie 8 bits et humour

Découvrez le test de Super Blood Hockey, un jeu oscillant entre nostalgie 8 bits et humour

Le test Wolfenstein 2 : The New ColossusLe test Wolfenstein 2 : The New Colossus

Découvrez le test de Wolfenstein II: The New Colossus sur Xbox One X

Le test de The Frozen Wilds - Le premier DLC de Horizon Zero DawnLe test de The Frozen Wilds - Le premier DLC de Horizon Zero Dawn

Découvrez le test de The Frozen Wilds, le premier DLC du jeu Horizon Zero Dawn

Le test de Let Them Come : un hommage aux films des années 80Le test de Let Them Come : un hommage aux films des années 80

Découvrez le test PS4 de Let Them Come : un hommage aux films des années 80

Le test de Tower 57 : un hommage retro à l'AmigaLe test de Tower 57 : un hommage retro à l'Amiga

Découvre le test de Tower 57 : un hommage retro à l'Amiga et à la Super Nintendo

The Witcher 3: Wild HuntThe Witcher 3: Wild Hunt

Le test du jeu The Witcher 3: Wild Hunt sur PlayStation 4

Theseus, le jeu VR qui revisite le mythe de Thésée et le MinotaureTheseus, le jeu VR qui revisite le mythe de Thésée et le Minotaure

Theseus, le jeu VR qui revisite le mythe de Thésée et le Minotaure

Spider-Man Homecoming VRSpider-Man Homecoming VR

Spider-Man Homecoming VR le test de l'expérience SpiderMan sur PlayStation VR

Beholder : L'incroyable jeu sur écouteBeholder : L'incroyable jeu sur écoute

Test du jeu Beholder sur PC

Uncharted: The Lost Legacy : le test PS4 sans concessionUncharted: The Lost Legacy : le test PS4 sans concession

Uncharted: The Lost Legacy : le test sans concession

Test du jeu Cars 3 : Course Vers la Victoire sur Nintendo SwitchTest du jeu Cars 3 : Course Vers la Victoire sur Nintendo Switch

Découvrez le test du jeu vidéo Cars 3 : Course Vers la Victoire sur console Nintendo Switch

  • Benjamin Levy

    Benjamin Levy

    7258 aricles.

  • Le blogueur : Développeur open source, Ben-J est un collectionneur et joueur. Sa première machine ? Un Apple...
Fiche technique Goat Simulator: The Bundle :
  • Editeur : Double Eleven Limited
  • Type : Jeux conviviaux
  • Machine : Sony Playstation 4
  • Support : Blu Ray
  • Code EAN : 4020628838386
  • Prix constaté à sa sortie : 19.99
  • Comparer le prix de Goat Simulator : The Bundle PS4.
  • Violence
  • Classification PEGI : Déconseillé aux - de 12 ans
  • Date de sortie
    en France : 18 Novembre 2016