Test de The Silver Case 2425. Les visual novels atypiques créés par Suda51

Le test du jeu The Silver Case 2425, édité par NIS America et développé par Grasshopper Manufacture, a été réalisé sur Switch.

Test de The Silver Case 2425. Les visual novels atypiques créés par Suda51

The Silver Case 2425

Test de The Silver Case 2425. Les visual novels atypiques créés par Suda51

The Silver Case 2425 est une compilation déjà sortie sur PlayStation 4 en mars 2018, qui regroupe deux visual novels réalisés par Goichi Suda, plus connu sous le pseudonyme Suda51, un concepteur japonais ayant réalisé des jeux comme Killer7, Lollipop Chainsaw ou No More Heroes.
Cette compilation est ressortie cet été sur Nintendo Switch. Elle comprend donc The Silver Case, et The Silver Case 25 Ward sur cartouche, la bande-son du jeu sur CD composée de 15 pistes, le mini artbook « The artwork of the Silver Case 2425 » et une boîte collector.

The Silver Case 2425 Deluxe Edition
The Silver Case 2425 Deluxe Edition

Le premier jeu est sorti en octobre 1999 sur PlayStation. Sa suite, qui se déroule plusieurs années après, est sortie sur smartphone en octobre 2005.
Plongez avec moi dans l’univers sombre du crime à travers deux histoires emplies de mystères et de secrets et découvrez le test de The Silver Case 2425 sur Nintendo Switch.

Kill The Past x Kill The Life

L'histoire de The Silver Case 2425

The Silver Case 2425 est donc une compilation de deux jeux et propose donc deux enquêtes policières.
Dans The Silver Case, nous sommes en 1999, dans un monde dystopique où de mystérieux meurtres traumatisent la ville de Tokyo. Un officier de la police criminelle du 24e district constate que les meurtres correspondent au mode opératoire et au profil d'un tueur en série tristement célèbre, nommé Kamui Uehara. Il y a vingt ans, ce tueur en série a tué de nombreux politiciens lors de la célèbre affaire "Silver Case" de 1979. Mais aujourd'hui, Kamui est détenu dans un hôpital psychiatrique et personne ne peut dire quels sont les liens entre ces deux affaires similaires. Vous allez jouer deux protagonistes : Akira, qui va être entraîné par les détectives de l'unité des crimes odieux (Heinous Crimes Unit) du 24e district sur diverses scènes de crimes et le journaliste Tokio Morishima, qui passe tout son temps chez lui, à lire des e-mails et à parler avec sa tortue de compagnie.

The Silver Case 25 Ward se déroule plusieurs années après les événements survenus dans le premier volet, et un 25ème district a été créé dans la ville de Tokyo. Contrairement à The Silver Case, ce deuxième épisode est divisé en trois histoires parallèles divisées chacun par plusieurs épisodes : dans le premier récit, nous avons Mokutaro Shiroyabu et Shinko Kuroyanagi qui enquêtent sur les meurtres bizarres qui ressemblent à ceux de Kamui Uehar. Dans le second, nous suivons les exploits de Shinkai Tsuki au sein du 25ème district. Enfin, la dernière histoire suit le journaliste Tokio Morishima, qu'on avait déjà vu dans le premier volet, enquêtant sur les événements du 25e district. Si chaque partie semble totalement distincte, l'officiel Kamui Uehara du premier jeu, réapparaît et rassemble les trois récits.

The Silver Case 2425. Deux aventures à suivre uniquement en anglais.
The Silver Case 2425. Deux aventures à suivre uniquement en anglais.

The Silver Case et The Silver Case 25 Ward sont deux aventures très difficiles à suivre sans aucune prise sur la narration et une localisation en français de deux jeux qui ont maintenant plus de 20 ans pour le plus ancien, aurait été bénéfique pour suivre les deux récits. Les premiers dialogues et commentaires, qui traînent en longueur, sont à la fois obscurs, complexes, inutiles et oppressants. C'est un comble quand on sait qu'Akira est un protagoniste qui ne parle jamais !
Je dois vous avouer que j'aurais vite perdu patience si j'avais fait le jeu sur une console de salon. Le fait d'y jouer sur Nintendo Switch m'a permis de suivre les histoires avec parcimonie en mode nomade.

  • The Silver Case 2425

    The Silver Case 2425

  • The Silver Case 2425

    The Silver Case 2425

  • The Silver Case 2425

    The Silver Case 2425

Game System

Les deux titres sont des romans graphiques avec énormément de texte à lire et quelques interactions qui permettent aux joueurs de s'extirper d'une lecture monotone et de prendre le contrôle de différents personnages hétéroclites. Quelques déplacements, quelques choix dans les conversations et des mini-jeux en forme de casse-tête qu'il est possible de passer sur demande dans le premier jeu, pour ne pas rester bloquer.

The Silver Case 2425
The Silver Case 2425

Graphisme

Si quelques séquences font penser aux communications radio de Metal Gear, The Silver Case, et The Silver Case 25 Ward ne ressemblent à aucun autre visual novel avec des séquences mélangeant les genres, de la 2D, de la 3D et de la photographie. Si certains parleront de choix artistique frôlant le génie, moi, je trouve que c'est confus, désordonné, terne, sombre, et animé comme un jingle d'MTV avec des mots qui apparaissent furtivement et des événements de l'histoire qui se jouent dans de petites fenêtres. Même l'interface est déroutante, il m'est arrivé à plusieurs reprises de ne pas savoir où appuyer pour avancer.

The Silver Case 2425
The Silver Case 2425

Bande son

Les musiques sont composées par le japonais Masafumi Takada qui a plusieurs fois collaboré avec Suda51 et qui est également le compositeur de la série Danganronpa et du jeu Death Come True. Si les morceaux sont variés et agréables à écouter, il faut toutefois reconnaître que certains morceaux sont discordants par rapport aux scènes qui se déroulent sous nos yeux. Enfin, les bruitages du jeu gâchent totalement l'univers sonore, à commencer par l'affichage des mots qui s'accompagne d'un cliquetis insupportable.

ConclusionMon avis concernant The Silver Case 2425 sur Nintendo Switch

10/20

Certains joueurs crieront au scandale, d'autres au génie. Quoi qu'il en soit, n'oubliez pas que les jeux sont signés Suda51 et qu'ils sont sortis il y a plusieurs années. Mais contrairement aux jeux cités en introduction, The Silver Case, et The Silver Case 25 Ward sont très bavards, manquent de fun et de compréhension, et globalement les jeux ont très mal vieilli.

En résumé

Les points forts Les points forts de The Silver Case 2425

  • - Deux réalisations signées Suda51
  • - Deux jeux en un
  • - Les trois perspectives différentes dans The Silver Case 25 Ward

Les points faibles Les points faibles de The Silver Case 2425

  • - Uniquement en anglais
  • - Des histoires difficiles à comprendre
  • - Une direction artistique discutable
  • - Des sauvegardes mal pensées

Bande annonce de The Silver Case 2425

Les points faibles Acheter The Silver Case 2425 Edition Deluxe Nintendo Switch

Prix de base 59.99 €

Blacknut