Test NieR:Automata The End of YoRHa Edition. Un portage réussi sur Switch

Le test du jeu NieR:Automata The End of YoRHa Edition, édité par Square Enix et développé par PlatinumGames, a été réalisé sur Switch.

Test NieR:Automata The End of YoRHa Edition. Un portage réussi sur Switch

NieR:Automata The End of YoRHa Edition

Test NieR:Automata The End of YoRHa Edition. Un portage réussi sur Switch

Si vous ne connaissez pas Nier: Automata, sachez que c'est un monument du jeu vidéo, déjà vendu à plus de 6,5 millions d'exemplaires ! Initialement sorti en début d'année 2017 sur PlayStation 4, le jeu réalisé par Yoko Taro au sein du studio japonais PlatinumGames, est sorti successivement sur PS4, PC, Xbox One et désormais sur Nintendo Switch.
Cette version estampillée The End of YoRHa Edition, inclus le contenu des DLC 3C3C1D119440927 et 6C2P4A118680823. Un portage Switch, même en 30 images par seconde, n'est pas forcément synonyme d'expérience de jeu au rabais.
Je vous explique tout ça, en découvrez le test de NieR:Automata The End of YoRHa Edition sur Switch, un action-RPG, porté par le studio japonais Virtuos et édité par Square Enix.

Gloire à l'humanité...
  • NieR:Automata The End of YoRHa Edition

    NieR:Automata The End of YoRHa Edition

  • NieR:Automata The End of YoRHa Edition

    NieR:Automata The End of YoRHa Edition

  • NieR:Automata The End of YoRHa Edition

    NieR:Automata The End of YoRHa Edition

L'histoire de NieR:Automata The End of YoRHa Edition

Test NieR:Automata The End of YoRHa Edition. Un portage réussi sur Switch

Avant d'aborder l'histoire du jeu, il faut pouvoir situer Nier: Automata dans l'univers créé par Yoko Taro. Je vous assure, rien n'est absolument nécessaire pour suivre Nier: Automata, mais un peu de background autour du jeu ne fait pas de mal.

NieR:Automata The End of YoRHa Edition
NieR:Automata The End of YoRHa Edition

Et on commence dès 2003 avec le premier opus de la série Drakengard, un beat them all développé par Cavia, avec le soutien de Square Enix, qui a connu deux autres suites. Ce jeu, qui nous plonge dans le monde dark fantasy nommé Midgard, possède cinq fins différentes. L'une d'entre elle, qui nous montre l'humanité décimée par un virus, sert de point de départ du prochain jeu de Yoko Taro : Nier. Ce spin-off issu donc de Drakengard, est un action-RPG toujours développé par le studio Cavia et édité par Square Enix. Nier sort en 2010 sur PlayStation 3 et Xbox 360. Au Japon, le jeu est connu sous les noms Nier Replicant (PS3) et Nier Gestalt (Xbox 360) avec quelques nuances dans son histoire. Le jeu a même connu une version améliorée en avril 2021 sous le nom NieR Replicant ver.1.22474487139 . Malheureusement, Nier a connu un succès mitigé et a sonné le glas pour son studio qui a fermé ses portes en 2010. Pourtant, et avec le temps, le jeu a gardé une certaine sympathie auprès des joueurs notamment grâce à sa bande originale et à son histoire. Square Enix a donc confié le développement d'une suite à Yoko Taro et son studio PlatinumGames, connu pour ses jeux d'action hyper dynamique comme MadWorld, Bayonetta, Vanquish ou Star Fox Zero. La suite sort en 2017 avec Nier : Automata. Même si Nier et Nier : Automata sont deux jeux issus d'un même univers, le lien entre les deux se jouent à quelques détails.

NieR:Automata The End of YoRHa Edition
NieR:Automata The End of YoRHa Edition

Après une très longue séquence jouable qui nous apprend les rudiments du gameplay qui ont été adapté à la Switch (notamment au niveau des commandes), on peut enfin sauvegarder. On apprend alors que vous faites partie du groupe YoRHA et que vous devez mettre un terme à une guerre qui a débuté en 5012 après J.C. lorsque des extraterrestres sont venus du cosmos envahirent la planète Terre, avec des armes de nouvelles générations : des formes de vies mécaniques qui ont anéanti la civilisation humaine. Seule une poignée de survivants parvinrent à quitter la Terre pour gagner la Lune.
L'humanité a contre-attaqué en lançant une armée d'androïdes depuis un réseau de bases orbitales. Mais l'ennemi est résistant et malgré une douzaine d'attaques, l'humanité n'a toujours pas réussi à repousser l'envahisseur. Vous êtes un androïde nommé 2B et au sein de YoRHA, vous allez effectuer diverses missions sur Terre afin d'aider la résistance.

NieR:Automata The End of YoRHa Edition
NieR:Automata The End of YoRHa Edition

L'émotion qui en ressort en jouant à NieR:Automata The End of YoRHa Edition, est là pour prouver une nouvelle fois, que le jeu vidéo est un art. Yoko Taro nous livre une œuvre de science-fiction mélancolique et dramatique, une histoire inoubliable, remarquable en tout point, et interprétée par des personnages charismatiques et attachants.
L'histoire est à suivre en anglais ou en japonais, avec les sous-titres en français.

NieR:Automata The End of YoRHa Edition
NieR:Automata The End of YoRHa Edition
NieR:Automata The End of YoRHa Edition
NieR:Automata The End of YoRHa Edition

Game System

Test NieR:Automata The End of YoRHa Edition. Un portage réussi sur Switch

Quatre modes de difficulté sont disponibles. Dans Extrême, la visée automatique est désactivée et le moindre coup est fatal. Dans Difficile, les combats sont difficiles et la visée auto est également désactivée. Dans Normal, la difficulté est standard et dans facile, les ennemis sont faibles et les puces auto sont disponibles. Si je m'attarde sur la difficulté du jeu, c'est que NieR:Automata est un action RPG avec beaucoup d'action, avec non pas un genre, mais quatre différents qui basculent de l'un à l'autre avec une surprenante facilité. En quelques secondes, on peut passer d'un open world en 3D, à un shoot 'em up en 2D, à un jeu de plateforme, ou un twins stick shooter.

NieR:Automata The End of YoRHa Edition
NieR:Automata The End of YoRHa Edition

2B possède toutes les aptitudes d'une combattante humaines comme les esquives, et les contre-attaques. Elle est équipée de deux épées qu'elle va pouvoir améliorer au fil de l'aventure. Vous pourrez alterner votre arme à tout moment pendant les combats, même pendant les combos, ce qui permet de faire des enchaînements hallucinants, surtout face aux boss qui profitent en plus, d'une mise en scène soignée.
Il y a une lourde qui sert de brise armure et une légère que vous utilisez pour les combats rapprochés. Si vous êtes habitués des précédentes réalisations de PlatinumGames comme Bayonetta ou Vanquish, vous ne serez pas dépaysés.

NieR:Automata The End of YoRHa Edition
NieR:Automata The End of YoRHa Edition
NieR:Automata The End of YoRHa Edition
NieR:Automata The End of YoRHa Edition

Ce qui démarque ce jeu des autres beat them all, c'est l'arrivé d'un petit compagnon appelé POD qui tire en continue des slaves de balles et qui lâche un coup spécial lorsque sa charge est remplie. Ce POD, qui va aussi vous assister lors de vos déplacements. Vous allez pouvoir le customiser pour adapter ses caractéristiques selon votre gameplay et vos envies.

NieR:Automata The End of YoRHa Edition
NieR:Automata The End of YoRHa Edition

 Nintendo Switch Pro

Alors, que vaut vraiment cette adaptation sur Switch ? Déjà, j'ai délaissé les Joy-cons pour jouer directement sur Switch Lite en mode nomade et avec la manette Switch Pro en mode dock.
Sinon, NieR:Automata The End of YoRHa Edition n'a pas à rougir face à la version de base sortie en 2017 sur PlayStation. Certes, on perd les 60 images par seconde et la résolution de 1600x900p mais les 30 images par seconde en 1080p sur la télévision et en 720p en mode nomade sont parfaitement solides avec une fluidité constante.

NieR:Automata The End of YoRHa Edition
NieR:Automata The End of YoRHa Edition

L'avis de Ptitpim
NieR:Automata est un jeu de combat hack and slash assez nerveux. Avec une histoire sympa. Graphiquement, c'est un peu vide et les graphismes ne sont pas fous, mais les musiques sont superbes. Tu dois refaire plusieurs fois le jeu, qui te révèle plus de choses sur l'histoire et des nouveaux gameplay. Et en voyant l'histoire sous un autre point de vue.

NieR:Automata The End of YoRHa Edition
NieR:Automata The End of YoRHa Edition

Bande son

Test NieR:Automata The End of YoRHa Edition. Un portage réussi sur Switch

Il existe des OST, qui, dès les premières notes, vous emportent et vous donnent des frissons. C'est le cas de la bande-son de NieR:Automata qui est un chef-d’œuvre. Elle se classe facilement dans le top 10 des meilleures bandes originales. Les compositions réalisées par le studio musical Monaca, fondé par Keiichi Okabe, sont riches, rythmées par le gameplay, et interpretés par des chanteurs qui ont su retranscrire toute la mélancolique du jeu.
NieR:Automata Original Soundtrack est disponible chez NieR:Automata Original Soundtrack.

Durée de vie

NieR:Automata The End of YoRHa Edition se termine en une vingtaine d'heures. Le jeu vous propose d'ailleurs plusieurs fins vous incitant à recommencer le jeu.
Si pas mal de zones d'ombre restent en suspens laissant un certain mystère concernant l'univers de Yoko Taro, il faut bien comprendre que l'histoire prend tout son sens en recommençant, pas une fois, mais plusieurs fois le jeu.

NieR:Automata The End of YoRHa Edition
NieR:Automata The End of YoRHa Edition

ConclusionMon avis concernant NieR:Automata The End of YoRHa Edition sur Nintendo Switch

18/20
NieR:Automata est un véritable pan du jeu vidéo, avec une extraordinaire campagne et une formidable bande-son. La qualité du portage sur Switch est maitrisé, même en 30fps.
NieR:Automata The End of YoRHa Edition est un jeu à posséder absolument dans sa ludothèque.

En résumé

Les points forts Les points forts de NieR:Automata The End of YoRHa Edition

  • - Les musiques
  • - Les androïdes 
  • - L'histoire
  • - Un portage exemplaire
  • - Plusieurs gameplay

Les points faibles Les points faibles de NieR:Automata The End of YoRHa Edition

  • - Devoir finir le jeu plusieurs fois pour avoir la vraie fin

Bande annonce du jeu NieR:Automata The End of YoRHa Edition sur Nintendo Switch

Les points faibles Acheter NieR: Automata The End of YoRHa Edition Nintendo Switch

Prix de base 39.99 €