Le test de Solstice Chronicles: MIA : Un soldat solitaire

Le test du jeu Solstice Chronicles: MIA , édité par Nkidu Games Inc. et développé par Ironward, a été réalisé sur PC.

Le test de Solstice Chronicles: MIA : Un soldat solitaire

Solstice Chronicles: MIA

Le test de Solstice Chronicles: MIA : Un soldat solitaire

Un marine solitaire, perdu sur une base sur mars, va devoir affronter des hordes d’extraterrestres et de mutants violents et sanguinolents. Non, vous n’êtes pas sur Doom, non ce n’est pas Total Recall le jeu, il s’agit de Solstice Chronicle MIA, développé par le studio croate Ironward. L’odeur de la poudre et du napalm va imprégner les montagnes rouges. Voici le test de Solstice Chronicle MIA, disponible sur Steam depuis le 26 juillet 2017.

  • Solstice Chronicles: MIA

    Solstice Chronicles: MIA

  • Solstice Chronicles: MIA

    Solstice Chronicles: MIA

  • Solstice Chronicles: MIA

    Solstice Chronicles: MIA

L'histoire de Solstice Chronicles: MIA

12/20

D’ici quelques années, la Terre sera décimée par un virus qui va transformer les habitants en mutants incontrôlables et belliqueux. Coup de bol, nous avons eu le temps de commencer la colonisation de Mars. L’humanité trouve donc refuge sur la planète rouge contrôlée par une megacorpo et à deux doigts de la guerre civile. Dans tout ce micmac, vous allez devoir trouver le remède pour sauver la Terre, tout donnant tort à toutes les statistiques qui ne vous donnent pas gagnant à 1 contre 2.000.000 de créatures.
Il faut bien dire que vous n’êtes pas tout à fait seul. Vous serez accompagné durant tout le jeu par un drone nommé Saffron qui va avoir bien d’autres utilités que les petites blagues qu’il sort de temps en temps.

Une myriade d’ennemis qui vous tombent dessus

Game System

16/20

Solstice Chronicle MIA est un twin stin arena shooter. Vous déplacez votre marine avec un pad et visé avec l’autre. Vue de dessus, vous allez évoluer dans un univers martien fait de complexes, d’égouts, de plaines… tout en réduisant en pulpe sanguinolentes les myriades d’ennemis qui vous tombent dessus.
Les commandes répondent très bien, et pleins de petits détails sont pensés pour l’ambiance. Car à la manière d’un Doom 3, bourrinage peut se marier avec une ambiance oppressante et angoissante. L’obscurité est un des ressorts du jeu, et une lampe torche éclairera là où vous visez. De fait, vous serez tout le temps à tourner sur vous-même pour vérifier si quelques mutants ne se déplacent pas subrepticement sur vous. Autre détail qui m’a plu, vous avez la possibilité de vous déplacer rapidement, de courir, mais lorsque vous visez et / ou tirez, votre personnage va ralentir (logique). De fait, la gestion de l’espace va devenir un vrai enjeu de difficulté, et il va falloir osciller entre la course, le tir, la fuite et l’attaque pour avancer.

Solstice Chronicles: MIA
Solstice Chronicles: MIA

Bien sûr une panoplie d’armes conséquentes sera là pour satisfaire vos pulsions guerrières, des plus classiques aux plus jouissives, comme le lance-flammes ! Mais c’est surtout votre drone Saffron qui va donner un peu de fraicheur à ce jeu somme toute assez classique jusque-là.

Le drone qui vous suit partout va avoir plusieurs fonctions, très utile – voire vitale – que vous pourrez utiliser aussi souvent que vous le souhaitez (avec un temps de rechargement). Votre drone peut aller chercher des munitions et des armes, créer un bouclier autour de vous, vous réanimer… mais à chaque fois que vous utiliserez un de ses pouvoirs, une horde d’ennemis viendra se déchainer.
Une jauge de danger va se remplir en fonction de vos actions, de l’endroit du niveau. Plus elle monte, et plus les ennemis seront nombreux. Le seul moyen de la faire baisser est de balayer tous ces mutants. L’utilisation du drone va prendre là tout son sens.
Enfin un système d’XP vous permettra d’évoluer sur un arbre d’évolution, permettant une légère personnalisation de votre perso.

Solstice Chronicles: MIA
Solstice Chronicles: MIA

Je n’ai pas pu le tester, mais il y a un mode coop sur le même écran, c’est assez rare et appréciable pour le souligner !

Crades comme il faut

Graphisme

16/20

Que cela soit la qualité des graphismes, ou la direction artistique, rien à dire. Les mutants sont crades comme il faut, les effets de lumière sur leur peau font qu’on les voit suintant… ils bavent, rampent, et meurent dans de jolis effets.
Les armes ne sont pas en reste : les impacts de balles, les flashs et étincelles des coups de feu, les balles qui fusent… tout ça est très convaincant. Mention spéciale aux flammes qui sont particulièrement bien faites.

Solstice Chronicles: MIA
Solstice Chronicles: MIA

Bande son

12/20

Un peu plus discrets que les graphismes, les effets sonores font le travail sans trop en faire. Les musiques sont plutôt discrètes, ils n’ont pas voulu sortir les gros riffs metal qui pourtant auraient bien collé à l’ambiance. Pareil pour les voix ou les hurlements, on reste dans du minimum syndical mais sans fausses notes, c’est déjà ça.

ConclusionMon avis concernant Solstice Chronicles: MIA sur PC

14/20

Un petit jeu très sympa, sans prétention, mais qui est un bon défouloir, un défouloir intelligent même, il ne suffit pas de tirer partout. Avis aux amateurs de jeux arcades, avec un système de difficulté qui peut rendre le tout très exigeant. C’est beau, c’est fun, parfois un peu angoissant et gluant et ça tire dans tous les sens.

En résumé

Les points forts Les points forts de Solstice Chronicles: MIA

  • - Un gameplay bien pensé qui permet de tirer profit d’une ambiance sombre et oppressante
  • - Une panoplie d’armes bien rendue
  • - Un mode coop en local.
  • - Le Drone Saffron

Les points faibles Les points faibles de Solstice Chronicles: MIA

  • - Les missions se terminent un peu vite, les micros cinématiques rendent mal la fin du level.
  • - Je n’ai pas vu la femme à trois sens de Total Recall.
  • - Manque un peu de variété, heureusement que le jeu se finit vite, sinon l'ennui apparaîtrait.

Bande annonce de Solstice Chronicles: MIA