Test de Nex Machina sur PS4

Par Publié le 25 Juin 2017 à 09:51. Dernière modification le 26 Juin 2017 à 10:09
Temps estimé pour la lecture de ce test : 5 min. 0 commentaire

Le test de Nex Machina par les développeurs de Resogun

Nex Machina

Le test de Nex Machina par les développeurs de Resogun

Développeur de l’addictif Resogun, le studio Housemarque (Alienation, Matterfal et Outland) nous revient avec une nouvelle production qui s’annonce depuis les premiers trailers comme totalement folle.
Voici le test de Nex Machina,(tué par les machines en latin), longtemps connu sous le nom Jarvis Project.

Nex Machina est un jeu qui arrache

  • Nex Machina

  • Nex Machina

  • Nex Machina

L'histoire de Nex Machina

Dans un futur alternatif, les machines contrôlent le monde des humains. Vous voici donc, cyber sauveur armé de votre canon plasma, plongé dans ce monde rétro-futuriste, dans votre quête qui n’aura qu’un but : sauver les quelques humains errants sur votre chemin tout en explosant les nombreuses machines qui auront une fâcheuse tendance à vouloir votre peau.

Impossible d’abandonner au premier échec

Game System

Nex Machina est donc un jeu qui se joue principalement avec les deux sticks : le premier pour se déplacer et le second pour tirer dans la direction souhaitée. Vous pourrez ensuite rusher un court instant à l’aide d’une gâchette et utiliser vos power ups avec l’autre. Une fois ces commandes assimilées, à vous les joies du dézingage de vagues mécaniques dans 5 niveaux divisés en multiples zones. Vous vous en doutez, un concept aussi simple ne signifie pas pour autant facilité et on peut dire que le challenge proposé par l’équipe Housemarque est des plus corsés. Déjà pour vous donner une idée, vous mourrez en 1 coup. Oui 1 seul alors il va falloir passer en mode gamer et rassembler toute votre concentration car les vagues d’ennemis seront multiples et compactes afin de toujours mettre vos réflexes à rude épreuve. Heureusement, face à ce chaos visuel, les commandes répondent au doigt et à l’oeil et croyez moi, vous aurez besoin des deux.

Human saved

Nex Machina
Nex Machina

Les niveaux organisés comme des mini-zones sont très bien construits et malgré les spawns intempestifs d’ennemis, le tout est parfaitement équilibré afin de vous permettre de trouver la moindre petite faille dans les rangs adverses pour survivre. Le jeu est extrêmement nerveux et se sortir de situations qui paraissaient impossibles (coucou les boss) est particulièrement jouissif. Vous serez donc équipé au départ de votre seul petit canon que vous pourrez upgrader à l’aide de power ups qui vous permettront de toucher les ennemis de plus loin, avoir des dashs explosifs et surtout vous équiper d’un bouclier salvateur qui vous donnera une seconde chance de rescaper de moments délicats.

Comme rapidement mentionné plus haut, chacun des 5 mondes se terminera par l’affrontement d’un boss qui risque de vous donner du fil à retordre. Vous recommencerez donc de nombreuses fois les niveaux et malgré le fait que ceux-ci ne soient malheureusement pas générés de façon procédurale, vous mourrez encore plus, même si leur structure vous sera cette fois familière.

Shield lost

Nex Machina
Nex Machina

Vous l’aurez peut-être compris, le jeu est fondamentalement basé sur une logique de scoring. Donc, à vous d’enchainer un maximum de niveaux sans mourir tout en récupérant les quelques humains rescapés afin d’obtenir des bonus de points. On peut d’ailleurs mentionner le mode arène très sympa qui permet de participer à des épreuves avec quelques malus (ennemis plus résistants, plus rapides…) afin de se la raconter ou pas sur un leaderboard mondial. Le jeu se pratique également en co-op local pour plus de fun et un peu moins de lisibilité logiquement mais cela reste parfaitement jouable.

Graphisme

Nex Machina est un jeu qui arrache. La DA globale fait un peu rétro mais l’habillage est clairement des années 2050. Housemarque maîtrise parfaitement les effets de déformations de terrains, les effets de particules et autres effets de lumière clinquants. Ça pète de partout, c’est fluide et dynamique. Rien à dire de ce côté et il suffit d’un coup d’oeil à des vidéos de gameplay pour avoir immédiatement envie de poser ses mains dessus. Les ennemis au design plutôt sommaire sont par contre parfaitement identifiables et pour rester dans le rythme global de l’expérience, il vous suffira d’une fraction de seconde pour assimiler leurs attaques et surtout comment les contrer.

Nex Machina
Nex Machina

Bande son

La bande-son écrite par Ari Pulkkinen (Trine 3) fonctionne bien avec le jeu. De l’éléctro au rythme effréné. Mais ce qui fonctionne le plus est vraiment le sound design global. Explosions, rayons lasers, récupérations de power ups. Tout est fait pour rendre l’expérience nerveuse à souhait.

Durée de vie

Plutôt délicate à jauger car dépendant de votre niveau de réflexe et votre courbe d’apprentissage, Nex Machina vous prendra probablement entre 4 et 8 heures de jeu afin de le finir mais les challenges de scoring pourront pousser les plus addicts à exploser ce compteur pour atteindre des récompenses plus élevées.

Vous avez succombé à la puissance des machines

Conclusion

15/20

Nex Machina est un bon jeu d’arcade qui accroche définitivement une fois la manette en main. Même si la difficulté pourra paraitre élevée pour certains, impossible d’abandonner au premier échec et il est certain que vous y reviendrez de temps en temps ne serait-ce que pour profiter du festin visuel offert par le titre.

En résumé

  • - De toute beauté
  • - Un gameplay ultra nerveux
  • - Un sound design de qualité
  • - La difficulté qui peut rebuter
  • - Pas de procédural

Bande annonce de Nex Machina

Ajouter votre commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en mode non connecté. Pour vous identifier, veuillez vous connecter ou créer un compte.
Votre adresse e-mail ne sera jamais dévoilée.

Lire la suite de l'article
A propos de Consollection

Consollection.com est un site créée en 1999 par Benjamin, qui parle aujourd'hui de jeux vidéo, de cinéma et tout ce qui tourne autour de la culture geek.

Si cet article vous a plu, la rédaction vous recommande de lire également

Le test de Tower 57 : un hommage retro à l'AmigaLe test de Tower 57 : un hommage retro à l'Amiga

Découvre le test de Tower 57 : un hommage retro à l'Amiga et à la Super Nintendo

Knack 2 : Le test PS4Knack 2 : Le test PS4

Découvrez le test de Knack 2 sur PlayStation 4

Le test de Spelunker Party : un hommage très fidèle au retrogamingLe test de Spelunker Party : un hommage très fidèle au retrogaming

Découvrez le test de Spelunker Party ! Un jeu old school disponible sur Switch et Steam

Le test de Rogue Trooper ReduxLe test de Rogue Trooper Redux

Ceux qui l'avaient apprécié en 2006 seront heureux de le retrouver dans une version plus joli. Le test de Rogue Trooper Redux

Le test de Team Racing League jouable en accès anticipéLe test de Team Racing League jouable en accès anticipé

Découvrez mon avis sur Team Racing League disponible en Early Acces sur steam

Le test de Splasher : un jeu de plateforme 2D déjanté et coloréLe test de Splasher : un jeu de plateforme 2D déjanté et coloré

Découvrez le test de Splasher sur PlayStation 4 : un jeu de plateforme 2D déjanté et coloré

The Witcher 3: Wild HuntThe Witcher 3: Wild Hunt

Le test du jeu The Witcher 3: Wild Hunt sur PlayStation 4

Theseus, le jeu VR qui revisite le mythe de Thésée et le MinotaureTheseus, le jeu VR qui revisite le mythe de Thésée et le Minotaure

Theseus, le jeu VR qui revisite le mythe de Thésée et le Minotaure

Beholder : L'incroyable jeu sur écouteBeholder : L'incroyable jeu sur écoute

Test du jeu Beholder sur PC

Uncharted: The Lost Legacy : le test PS4 sans concessionUncharted: The Lost Legacy : le test PS4 sans concession

Uncharted: The Lost Legacy : le test sans concession

Spider-Man Homecoming VRSpider-Man Homecoming VR

Spider-Man Homecoming VR le test de l'expérience SpiderMan sur PlayStation VR

  • Benjamin Levy

    Benjamin Levy

    7248 aricles.

  • Le blogueur : Développeur open source, Ben-J est un collectionneur et joueur. Sa première machine ? Un Apple...
Fiche technique Nex Machina :
  • Editeur : Housemarque
  • Type : Action
  • Machine : Sony Playstation 4
  • Support : Dématérialisé
  • Prix constaté à sa sortie : 19.99
  • Violence
  • Classification PEGI : Déconseillé aux - de 12 ans
  • Date de sortie
    en France : 20 Juin 2017