Ryse : Son of Rome

Ryse : Son of Rome

Ryse : Son of Rome

Ryse : Son of Rome est l’une des grosses exclusivités Xbox One déjà présentée à l’E3 cet été.

Microsoft n’a donc pas raté l’occasion de le mettre en avant parmi les titres exposés sur  son stand au Paris Games Week 2013.
On a donc pu approcher ce chef d’œuvre signé Crytek (Crysis) en démo jouable et le moins qu’on puisse dire,  ça en jette !

La démo proposait au menu quelques modes dont le single que j'ai testé brièvement.  On incarne alors  un gladiateur muni d’un bouclier et d’un glaive,  ce dernier devra survivre en combattant des barbares dans l’arène remarquablement modélisée avec des détails criants de vérité !

Contre toute attente on se rend compte rapidement que notre gladiateur devra utiliser plus souvent sa tête plutôt que son épée car contrairement aux apparences Ryse : Son of Rome relève plus de la technicité que de l’action. Foncer comme un bourrin à la God Of War Style s’avérera inutile et vous mènera droit à la mort.

L’épée nous sert à porter des coups proches et rapide, le bouclier (très efficace) pour se protéger mais il faudra surtout utiliser les éléments du décore (feu,  huile brulante, pièges, etc). pour exterminer les ennemis, on peut aussi récupérer des armes sur des gladiateurs morts comme des lances afin de s’en servir aux moments de détresses.

Les ennemies surgissent par groupe de trois, quatre parfois plus c’est donc à nous de mettre en place la bonne stratégie pour les tuer tout en essayant d’essuyer le moins de dégâts possibles.

L’ambiance est digne d’un film hollywoodien. Graphiquement, on a rarement vu une aussi belle qualité de rendu en temps réel.

Avec le jeu Ryse : Son of Rome, on commence officiellement l’ère des consoles dites nouvelle génération.

Vivement la sortie du jeu !

  • Ryse : Son of Rome

    Ryse : Son of Rome

  • Ryse : Son of Rome

    Ryse : Son of Rome

  • Ryse : Son of Rome

    Ryse : Son of Rome

Lire aussi Quantum Break par Benjamin Levy

Video