Test de Etrian Odyssey 2 Untold : The Fafnir Knight sur 3DS

Par Publié le 21 Février 2016 à 22:51. Dernière modification le 24 Février 2016 à 09:21
Temps estimé pour la lecture de ce test : 7 min. 0 commentaire

Etrian Odyssey 2 Untold : The Fafnir Knight

Etrian Odyssey 2 Untold : The Fafnir Knight

Fraîchement débarqué chez nous, en Europe, le jeu Etrian Odyssey 2 Untold : The Fafnir Knight n’en est pas pour autant un poussin sortant de l’œuf. En effet, Atlus nous gratifie ici d’un remake 3DS du précédent jeu de la licence Etrian Odyssey sortis en 2008, accompagné de quelques ajouts au goût du jour.

Comme toujours, à la tête d’un groupe d’aventuriers vous évoluez à travers les couloirs d’un donjon. À travers pièges et monstres vous devrez vous frayer un chemin à travers les 30 et plus étages que comporte le labyrinthe du Haut Lagaard.

D’emblée, avant même que votre aventure commence un premier choix s’offre à vous : Jouer au mode classique ou histoire.

Si la série des Etrian Odyssey s’est bâtie sur la solide habitude de permettre au joueur une totale personnalisation de son équipe, de la création de personnages de leurs noms jusqu’à leurs classes et compétences. Une liberté qui fera sans doute plaisir aux experts du genre désireux de créer l’équipe la plus efficace possible sans restriction.

The Fafnir Knight nous offre également en plus de ce mode classique et customisable, un mode histoire vous fournissant clés en mains une équipe déjà pré-établie qui vous évitera les erreurs d’équilibrage grâce à une équipe fonctionnelle (bien que quelque peu figée dans ses mécanismes).

Le Fafnir Knight, héro du mode histoire
Le Fafnir Knight, héro du mode histoire

L'histoire de Etrian Odyssey 2 Untold : The Fafnir Knight

5/20

Le vol d’une hirondelle un jour de pluie.

On ne va pas se le cacher, dans les deux cas, le scenario ne vole pas haut, vous devez emmener la princesse exécuter son rituel, seulement à chaque fois un obstacle, plus ou moins crédible, vous renverra explorer un niveau plus avancé du labyrinthe, tuer un boss, récupérer un objet permettant de passer ledit obstacle dans le temple, puis de recommencer un bon paquet de fois.
Si ce côté répétitif à bien sûre tendance à se retrouver dans la quasi-totalité des D-RPG, néanmoins cela se limite en général à un mécanisme de gameplay, pas à une excuse scénaristique omniprésente.

En mode classique cela se ressent moins car on avance avec des personnages à moitié anonymes en se concentrant davantage sur l’aspect mécanique du jeu, mais en mode histoire c’est une autre paire de manches. C’est verbeux, très verbeux. Les dialogues n’en finissent pas pour énoncer des évidences (quand on ne vous trouve pas une excuse capillotractée pour aller tuer le prochain boss au prochain niveau), énoncés par des personnages particulièrement cliché au-quels on n’arrive jamais vraiment à s’attacher. Votre héros quasi muet, votre side-kick archer étant gêné une fois sur deux quand il ouvre la bouche, la princesse niaise et voulant bien faire, le vieux baroudeur cynique et la petite sorcière taciturne.

Le niveau moyen de dialogue auquel vous aurez droit
Le niveau moyen de dialogue auquel vous aurez droit

Game System

15/20

On sent bien qu’on a affaire à un jeu japonais, scénaristiquement, on a l’impression de s’adresser à un public de joueur d’entre 10 et 13 ans alors que le niveau difficulté, on tape sur de l’adulte. Le levelling est très long, il vaut mieux se concentrer sur les compétences à mettre en avant pour obtenir le meilleur résultat. En mode histoire, vous n’aurez de base que deux personnages sur cinq vraiment destinés à frapper, ce qui peut vite s’avérer difficile quand on voit le niveau de vie des boss. Vous pouvez néanmoins au bout d’un moment changer la classe de vos personnages (et donc leurs compétences et caractéristiques) en échange de 5 de leurs niveaux. Ça semble peu, mais comme dit précédemment, le levelling est long, car les ennemis rapportent peu d’expérience par rapport aux quêtes. Si vous voulez persister en mode histoire, il vaut mieux faire un choix de classes assez rapidement pour vite rattraper les niveaux perdus, ce qui sera toujours plus simple au début.

Au niveau du jeu en lui-même, on se retrouve avec du bon vieux RPG tout par tour des familles, rien de bien original ici, néanmoins tous les mécanismes classiques du genre se retrouvent. Vous devez réfléchir à chacune de vos actions, attribuer le bon ordre au bon personnage au bon moment sous réserve qu’une seule erreur renverse la bataille de façon irréversible en un seul tour.

De nombreux mécanismes supplémentaires viennent néanmoins enrichir le jeu.

Chui la carte

Vous dessinez votre carte dans les donjons
Vous dessinez votre carte dans les donjons

Point d’orgue de la série, vous avez vous-même à dessiner votre carte lorsque vous avancez dans le donjon, vous aurez à noter les couloirs, les raccourcis, les ennemis coriaces ou encore les sources d’objets importants. Une carte bien tenue à jour vous évitera d’avoir à faire détours sur détours et d’avancer plus rapidement dans les niveaux déjà explorés. Nouveauté de Untold, avec l’écran tactile de la console, on peut placer des marqueurs assez facilement. Cela peut sembler amusant au premier abord, mais au bout d’une quinzaine d’étages explorés on peut commencer à vite se lasser de noter absolument tout, heureusement une option est prévue pour faire de l’auto-mapping, inscrivant autmatiquement sur la carte les couloirs et les murs.

Grimoire, mon beau grimoire

Niveau évolution, on pense notamment au système de grimoires  permettant à un personnage de s'équiper de compétence, ou encore d’armes normalement inaccessibles à sa classe. Les grimoires peuvent se transformer, se renforcer ou encore s’échanger avec des PNJ ou d’autres joueurs via les fonctions de partage de la 3DS.

La cuisine est là

La récupération d’éléments lors de vos pérégrinations dans le donjon constitue également une part importante du jeu. Vous devez en effet revendre les objets récupérés sur les monstres à la boutique pour avoir accès à de nouvelles armes et armures, vous permettant de survivre un peu plus longtemps aux étages suivants.

Mais la récupération ne s’arrête pas là, vous devrez également ramasser des ingrédients un peu partout de façon à fournir un chef cuisinier lui permettant de concocter de nouveaux plats dans le but de le vendre à un maximum de clients et vous faire un bon petit pactole supplémentaire. Mieux, vous avez même la possibilité de promouvoir le plat de votre choix à un endroit de façon à convenir aux exigences du moment. Et si vous êtes prêt à investir, vous pouvez même développer la ville en construisant des zones plus rentables pour votre échoppe.

Graphisme

15/20

Visuellement The Fafnir Knigth se défend bien, les capacités 3D de la console sont plutôt bien exploitées et fait assez rare pour être notée la profondeur de perspective en mode 3D est particulièrement réussie donnant un relief à travers les nombreux différents environnements que vous traverserez tout au long de votre aventure. Les décors se révèlent agréablement variés et dépaysants. Non là où on peut trouver que le jeu pêche, c’est bien au niveau du scenario. 

Conclusion

13/20

Si Etrian Odyssey 2 The Fafnir Knight ravira plus d’un fana de Dungeon RPG, il faut vraiment venir pour les mécanismes, les évolutions et les combats stratégiques plutôt que pour l’histoire ou les personnages. On passe tout de même un bon moment à explorer les environnements variés des donjons et à slalomer sans cesse dans les menus de façon à améliorer son équipe en vue de la prochaine exploration. A réserver en priorité aux amateurs du genre qui prendront plaisir à mettre en place leur équipe de A à Z.

En résumé

  • - Des mécanismes variés tels que les grimoires ou la cuisine
  • Du bon vieux combat tour par tour comme on les aime
  • Plutôt beau
  • Profondeur de 3D bien gérée
  • - Scenario excuse
  • Personnages clichés et dialogues inintéressants
  • Très répétitif
  • Boss déséquilibrés
  • Entièrement en anglais

Bande annonce du jeu Etrian Odyssey 2 Untold : The Fafnir Knight

Ajouter votre commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en mode non connecté. Pour vous identifier, veuillez vous connecter ou créer un compte.
Votre adresse e-mail ne sera jamais dévoilée.

Lire la suite de l'article
A propos de Consollection

Consollection.com est un site créé en 1999 par Benjamin, qui parle aujourd'hui de jeux vidéo, de cinéma et tout ce qui tourne autour de la culture geek.

Si cet article vous a plu, la rédaction vous recommande de lire également

Le test de Sonic Forces sur SwitchLe test de Sonic Forces sur Switch

Découvrez le test de Sonic Forces sur Nintendo Switch, un jeu développé par Sonic Team

Test de The Inpatient sur PS VRTest de The Inpatient sur PS VR

Découvrez le test de The Inpatient sur PS VR, la préquelle d'Until Dawn

Test de Shadow of the Colossus sur PS4. Une oeuvre d'une grande finesseTest de Shadow of the Colossus sur PS4. Une oeuvre d'une grande finesse

Découvrez le test de Shadow of the Colossus sur PlayStation 4. L'oeuvre de Fumito Ueda d'une grande finesse

Le test de Strikers Edge sur PS4 : le successeur de WindjammerLe test de Strikers Edge sur PS4 : le successeur de Windjammer

Découvrez le test de Strikers Edge sur PlayStation 4. Le digne successeur de Windjammer ?

The Witcher 3: Wild HuntThe Witcher 3: Wild Hunt

Le test du jeu The Witcher 3: Wild Hunt sur PlayStation 4

Spider-Man Homecoming VRSpider-Man Homecoming VR

Spider-Man Homecoming VR le test de l'expérience SpiderMan sur PlayStation VR

Le test de Fortnite sur Xbox OneLe test de Fortnite sur Xbox One

Le test de Fortnite sur Xbox One, le jeu développé par Epic Games

Beholder : L'incroyable jeu sur écouteBeholder : L'incroyable jeu sur écoute

Test du jeu Beholder sur PC

Theseus, le jeu VR qui revisite le mythe de Thésée et le MinotaureTheseus, le jeu VR qui revisite le mythe de Thésée et le Minotaure

Theseus, le jeu VR qui revisite le mythe de Thésée et le Minotaure

Test du jeu Cars 3 : Course Vers la Victoire sur Nintendo SwitchTest du jeu Cars 3 : Course Vers la Victoire sur Nintendo Switch

Découvrez le test du jeu vidéo Cars 3 : Course Vers la Victoire sur console Nintendo Switch

  • KamenSoviet

    KamenSoviet

    5 articles.

  • Le blogueur : "MGS c’était quand même vachement mieux en VF"
Fiche technique Etrian Odyssey 2 Untold : The Fafnir Knight :
  • Editeur : Atlus
  • Type : Jeux de rôle
  • Machine : Nintendo 3DS
  • Support : Dématérialisé
  • Code EAN : 5060112431494
  • Prix constaté à sa sortie : 39.90
  • Comparer le prix de Etrian Odyssey 2 Untold The Fafnir Knight 3DS.
  • Grossièreté
  • Classification PEGI : Déconseillé aux - de 12 ans
  • Date de sortie
    en France : 12 Février 2016
    au Japon : 27 Novembre 2014
    aux USA : 04 Août 2015