Test de la souris Gaming Surefire Condor Claw avec éclairage RVB

Test de la souris Gaming Surefire Condor Claw avec éclairage RVB

Disponible à l'achat sur :

Condor Claw

Test de la souris Gaming Surefire Condor Claw avec éclairage RVB

Lancée en 2021, Surefire est la nouvelle marque spécialisée dans les jeux vidéo de la société Verbatim historiquement connue pour ses solutions de stockage, mais se diversifiant en proposant bien d’autres produits.
Surefire propose différents périphériques gaming : stockage, clavier, souris, tapis de souris, casques…
J’ai pu tester l’une des trois souris proposées par la marque : la Condor Claw, une souris gaming à 8 boutons proposant un éclairage RGB. Voici mon avis sur la Condor Claw.

Déballage de la souris

La Condor Claw est présentée dans un bel emballage glossy rouge et noir possédant un rabat muni d’un scratch permettant d’apercevoir la souris par transparence.
Sur l’emballage, on retrouve les caractéristiques essentielles de la souris, ses dimensions et poids ainsi que l’adresse du site internet de la marque qui nous servira pour aller chercher les drivers.

Déballage de la souris Condor Claw Gaming
Déballage de la souris Condor Claw Gaming

À l’intérieur de la boîte, on trouvera :

  • - la souris Condor Claw,
  • - un mini guide de prise en main en couleur, mais en anglais,
  • - un mini CD contenant le logiciel de paramétrage de la Condor Claw.
Le contenu de la boîte
Le contenu de la boîte
J’avoue avoir été un peu surpris de trouver un mini CD contenant le logiciel pour un produit sorti en 2021 (qui possède encore un lecteur CD sur sa machine de nos jours ?), d’autant plus que le mini guide ne fait aucunement mention du lien pour télécharger le logiciel depuis le site internet de la marque.
Bref, après avoir visité la page de la Condor Claw du site officiel de Surefire, j’ai pu télécharger ce dont j’avais besoin : un zip contenant un exécutable d’installation Windows ainsi que la version PDF du guide de démarrage rapide en anglais.

Caractéristiques techniques

  • - Nombre de boutons : 8 programmables (2 principaux, 1 sur molette, 3 sur le côté, 2 en dessous)
  • - Capteur : optique
  • - Résolution (DPI) : 800/1600/2400/3200/4800/6400 (6 DPI stages)
  • - Polling Rate : jusqu’à 1000 Hz (4 fréquences: 125 Hz/250 Hz/ 500 Hz/ 1000 Hz)
  • - Accélération : 22G
  • - Sensor Speed (max) : 6000 FPS
  • - Tracking Speed : 66 ips
  • - Eclairage RGB personnalisable
  • - Durée de vie : 10 million de clics
  • - Dimensions : 125mm x 72mm x 41mm
  • - Poids : 140 grammes
  • - Câble : tressé d’1,50 m
  • - Garantie : 2 ans
  • - Compatibilité : Windows 10, 8, 7, Mac OS X 10.5 ou supérieur
  • - Connectique : USB 3.2 Gen 1 ou USB 2.0

Prise en main

La Condor Claw possède une coque ergonomique épousant parfaitement la paume de la main, mais qui ne satisfera que les droitiers. La partie supérieure est composée d’une matière douce agréable au toucher, tandis que les côtés sont faits d’un plastique noir mat plus classique.

La souris Condor Claw Gaming
La souris Condor Claw Gaming

Malheureusement, ces derniers sont complètement lisses et n'offrent pas un grip satisfaisant si vous avez tendance à soulever la souris pour la repositionner.

La souris Condor Claw Gaming
La souris Condor Claw Gaming

La molette, quant à elle, propose un crantage léger et est recouverte d’une surface caoutchouteuse lisse offrant encore une fois un grip insuffisant.
C’est vraiment dommage quand on voit que sa petite sœur : la Hawk Claw, offre des côtés texturés et une molette avec un relief qui doit procurer un grip nettement meilleur.

La souris Condor Claw Gaming
La souris Condor Claw Gaming

Les boutons principaux de la Condor Claw offrent un clic franc et précis, tout comme celui sur la molette. Sur la tranche, le bouton du milieu tombe parfaitement sous le pouce, tandis qu’il faudra déplacer sensiblement la main pour atteindre les deux autres. Le clic sur ces derniers est toutefois assez bon.

La souris Condor Claw Gaming
La souris Condor Claw Gaming

La Condor Claw possède également 2 boutons sur le dessous qui permettent par défaut de changer le profil DPI de la souris et de changer le mode d’éclairage de la souris.
L'ensemble des boutons pourra toutefois être re-paramétré via le logiciel de la souris.
Sur le dessous, 2 larges patins offrent une glisse convenable.

La souris Condor Claw Gaming
La souris Condor Claw Gaming

A noter que la Condor Claw ne joue pas dans la catégorie des poids plumes. En effet avec ses 140 grammes, on est loin de la tendance à l’ultra légèreté.

Le câble USB tressé un peu court
Le câble USB tressé un peu court

Côté connectique, c’est un peu la déception avec un câble tressé de seulement 1,50 m (alors que la plupart des concurrents proposent des longueurs d’environ 1,80 m) qui m’a posé problème avec mon ordinateur situé à gauche de mon bureau, je n’avais pas assez de longueur pour pouvoir utiliser la souris, il m’a fallu une rallonge.

Personnalisation

La Surefire Condor Claw propose un logiciel apparemment spécifique à ce modèle (pas de logiciel prenant en charge les différents périphériques de la marque) à installer depuis le mini CD ou à télécharger sur le site internet de la marque.
À l’installation, j’ai eu un petit souci avec Windows Defender, l’éditeur du logiciel n’étant pas reconnu par les fonctions de sécurité de Windows, j’ai dû passer outre l’avertissement de Windows pour poursuivre l’installation.

Le logiciel de la Surefire Condor Claw
Le logiciel de la Surefire Condor Claw

Le logiciel dédié à la Condor Claw propose un panel assez vaste de personnalisation.
Les 8 boutons de la souris peuvent entièrement être reprogrammés : touches standards de la souris, touches spéciales, média, internet, macro… et mémorisés dans 2 profils.

Le logiciel de la Surefire Condor Claw
Le logiciel de la Surefire Condor Claw

La catégorie avancée propose de changer la vitesse de déplacement, de double-clic, de déplacement, le réglage DPI ainsi que la fréquence d’interrogation de la souris (Polling Rate).

Le logiciel de la Surefire Condor Claw
Le logiciel de la Surefire Condor Claw

Côté éclairage RGB, on pourra modifier la vitesse du cycle des LEDs, le mode d’animation de l’éclairage, l’intensité (deux niveaux). Il est d’ailleurs possible d’éteindre complètement l’éclairage RGB si celui-ci vous dérange. En revanche, il n’est pas possible de paramétrer séparément l’éclairage du ruban RGB, de la souris et du logo sur l’avant de la Condor Claw.
Enfin un éditeur de macro assez riche est proposé.
Les paramètres du logiciel peuvent être sauvegardés dans un fichier externe à celui-ci.

ConclusionMon avis concernant Condor Claw

13/20

Surfire propose avec la Condor Claw une souris “gaming” assez classique avec une prise en main convenable si on fait l’impasse sur le manque cruel de grip de ce modèle alors qu’un autre modèle moins cher de la marque semble en disposer.
La qualité extérieure de fabrication est bonne, toutefois en secouant la souris, il semble qu’une pièce à l’intérieur ait un peu de jeu.
Le gros défaut pour moi de la Condor Claw est son câble USB, bien que de bonne qualité, il lui manque bien 30 bons centimètres pour être utilisable sur n’importe quelle configuration de bureau.

En résumé

Les points forts Les points forts de Condor Claw

  • - Une forme classique, mais efficace
  • - RGB discret et désactivable
  • - Clicks agréables
  • - Câble tressé

Les points faibles Les points faibles de Condor Claw

  • - Câble beaucoup trop court
  • - Manque de grip
  • - Léger bruit mécanique en déplaçant rapidement la souris

Présentation de la souris Condor Claw par Surefire

Les points faibles Acheter Condor Claw

Prix de base 33.45 €

Micromania