Compte-rendu et résultats de la DreamHack 2015

Par , publié le 11 Mai 2015 à 21:05. Dernière modification le 21 Octobre 2015 à 15:03

Compte-rendu et résultats de la DreamHack 2015

Compte-rendu et résultats de la DreamHack 2015

Compte-rendu et résultats de la DreamHack 2015

L'édition 2015 de la Dreamhack qui s'est déroulée en France, vient de se terminer et le moins que l'on puisse dire, c'est que cet événement était gigantesque : 7 500 participants se sont donné rendez-vous au Centre International de Congrès de Tours du 8 au 10 mai 2015 et une seconde édition est déjà prévue pour mai 2016 ! En effet, cette première DreamHack a comblé toutes les attentes des organisateurs suédois, en termes de fréquentation visiteurs, de participant à la LAN ainsi qu'à l'audience en ligne.

Denis Schwok, président de Tours Evénements, revient sur cette première édition :

« nous avons osé organiser un open du plus grand festival numérique au monde à Tours, pour la première fois en France et je suis ravi de vous dire que nous avons réussi à relever le défi ! Un grand merci à toute l’équipe de Tours événements et à nos partenaires avec qui nous préparons d’ores et déjà l’édition 2016 ! »

Je suis resté deux jours à Tours. Tout à commencé par une invitation envoyée par Acer, l'un des principaux partenaires de l’événement. J'ai eu l’occasion de visiter en avant-première et avant l'ouverture officielle, l'installation prévue par les organisateurs de la DreamHack au Centre International des Congrès du Vinci.
Autour d'un cocktail et de nombreux autres blogueurs (Asgard, Les illuminati, Parole Pascal, pixgeeks, actualitesjeuxvideo, Praska, etc.) la soirée a commencé par une introduction de Fabrice Massin, directeur marketing et communication d'Acer France et par un tournoi de jeux sur PC où nous avons pu affronter les membres de la TeamAcer e-Sport : le coréen Mun '"MMA" Seong Won et la canadienne Sasha "Scarlett" Hostyn, deux joueurs de très haut niveau notamment sur le jeu StarCraft 2.


Fabrice Massin et la TeamAcer e-Sport

La mini compétition s'est déroulée sur des machines bâties pour les compétitions esport comme le portable Acer VN7-791G et l'ordinateur de bureau Predator G3-605 branché sur un moniteur Predator XB280HK, Ultra-HD 4K. Vous l'aurez compris, des machines de guerre, dédiées pour les gamers.
De nombreux autres invités étaient également présents comme Julie "Furiie" Mars, Benoit "Diablox9", Cyril "SUP3RKONAR" et des représentants de Blizzard.

Bon, je ne vous cache pas que je n'ai pas osé affronter ces professionnels et j'ai profité du calme qui régnait dans le centre pour :

  • - Faire un tour au niveau des stands pour le moment, vides de monde au niveau de la zone DreamExpo en bas du complexe (où j'ai pu défier Chahid du blog Les illuminati sur des bornes Mortal Kombat X),
  • - Rencontrer les joueurs de la LAN party qui commençaient à s'installer au dernier étage du bâtiment et
  • - Visiter les trois grands auditoriums du Vinci où se sont déroulées les phases finales de la DreamHack Open.


Les joueurs commencent à prendre place pour la LAN Party


Le grand auditorium où se dérouleront les finales

Un lieu, trois univers et une seule passion, le jeu vidéo.

Dès le lendemain, jour officiel de l'ouverture de la DreamHack, de nombreux joueurs et visiteurs étaient déjà présents dès l'ouverture. Ma visite a commencé par la DreamExpo où les stands étaient disposés comme ceux qu'on peut voir à la Paris Games Week avec bien entendu le lot de cosplayers qui se baladaient dans les allées. L'un des stands les plus imposants était celui d'Acer (96 m2), situé judicieusement au centre de la zone. Il y avait également de nombreuses boutiques de goodies, des équipementiers comme Steelseries, Roccat, Samsung et des acteurs majeurs comme Xbox. Tout était fait pour pouvoir prendre en main les accessoires de jeux et les fameux joueurs Kayane et Norman "Gen1us" Chatrier étaient présents pour animer les parties de Mortal Kombat X et Trials Fusion.


Jour J


Un événement à la cool


Mario et Luigi étaient présents


Le stand acer au centre de la DreamExpo

Côté compétitions officielles, Acer a organisé trois tournois. Celui de Starcraf II où 64 joueurs se sont affrontés pour tenter de remporter les 2 000 € mis en jeu, HearthStone avec 128 joueurs et un cash-prize de 3 000 € et Heroes of The Storm où 16 équipes de 5 joueurs se sont affrontées pour essayer de gagner les 5 000 € en jeu.

Les résultats DreamHack 2015

A mon grand regret, je n'ai pas assisté aux finales. Je devait rentrer vendredi soir.
Voici la liste des vainqueurs des différentes compétitions :

League of Legends

imG remporte la compétition face à l'équipe LDLC et empoche 5 000 €.

Hearthstone

Tars remporte la compétition face à Wolwiloreal et empoche 3 000 €.

StarCraft II

Deux tournois étaient organisés. D'un côté nous avions le StarCraft II Open où 96 joueurs pro se sont affrontés pour un cash-prize de 25 000$ ! Finalement c'est PartinG qui a remporté la compétition et il gagne 10 000 $. Le StarCraft II BYOC, un tournoi particulier où les joueurs devaient apporter leur propre machine (BYOC comme Bring Your Own Computer).

Heroes of The Storm

Le titre a été remporté par l'équipe Natus Vincere face au français MadCorps. Breez, ScHwimpi, ethernal, cilium et Splendour remportent 5 000 €.

Counter-Strike: Global Offensive

La Team LDLC White composée de matHEND, DEVIL, Fuk5, bodyy et to1nou remporte 2 000 $.

Mortal Kombat Cup

Vainqueur : SaJa qui remporte une version kollector EMEA du jeu et se qualifie pour la finale à la Japan Expo.

En savoir plus sur www.acer.fr.

Carte

A propos de Consollection

Consollection.com est un site créée en 1999 par Benjamin, qui parle aujourd'hui de jeux vidéo, de cinéma et tout ce qui tourne autour de la culture geek.

La rédaction vous recommande de lire également

Ajouter votre commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en mode non connecté. Pour vous identifier, veuillez vous connecter ou créer un compte.
Votre adresse e-mail ne sera jamais dévoilée.

Informations complémentaires
  • Benjamin Levy

    Benjamin Levy

    7120 aricles.

    blogueur Développeur open source, Ben-J est un collectionneur et joueur. Sa première machine ? Un Apple...

Micromania