Raphaël Lévy : Magic, Jiu-Jitsu et vie de famille

Par Publié le 7 Avril 2016 à 21:46 dans le dossier Magic: The Gathering. Dernière modification le 30 Avril 2017 à 09:30
Temps estimé pour la lecture de ce dossier : 10 min. 0 commentaire

Raphaël Lévy : Magic, Jiu-Jitsu et vie de famille

Raphaël Lévy : Magic, Jiu-Jitsu et vie de famille

Avant de commencer l'interview de Raphael Levy, faisons une présentation rapide du personnage.
Joueur de Magic professionnel depuis 1997, Hall of Fame en 2006, record du joueur ayant le plus de Lifetime Pro Points, record de participation consécutive de Pro Tour (88 participations), vainqueur de 5 Grand Prix et World Magic Cup en 2014 et de très nombreux Top8 dans l’ensemble du circuit pro organisés au tour du monde.

Raphaël Levy
Raphaël Levy

Première question :

Connais-tu l'ensemble de tes statistiques ? À partir de quand arrête-t-on de compter ?

Je connais les plus importantes, mais je n'ai pas forcément tout en tête. Au fur et à mesure que tu atteints tes objectifs, tu oublies les « exploits » moindres. Certains accros des stats s'amusent à collecter toutes les informations relatives aux tournois du circuit (Grand Prix et Pro Tour), quand j'en ai besoin (ou que j'ai besoin de me faire peur !) je sais où les trouver.

On parle de plus de 200 000$ de gain, ça fait tourner la tête, non ?

Comme ça, hors contexte, $200 000 en jouant à Magic, ça peut sembler complètement fou. Quand les gens regardent ma page wikipedia et qu'ils tombent sur ça, leur première réaction c'est : « Wow, j'aurais jamais dû arrêter Magic ! ». En réalité, il suffit de faire un calcul rapide pour réaliser que ce n'est pas non plus astronomique. Je joue depuis quasiment 20 ans sur le circuit. Lors de ces 20 dernières années, j'ai dû dépenser une somme assez importante en billets d'avion, chambres d'hôtel… Donc oui, jouer à Magic pour voyager, c'est formidable, c'est un style de vie différent et enviable. Mais jouer à Magic pour être riche, c'est pas vraiment possible !

As-tu une salle pour tes trophées ?

J'ai une étagère sur lesquels s'accumulent mes trophées, dans la chambre d'amis. Au final, quand je serai vieux et sénile, je pourrai me dire que c'était le bon vieux temps !  

Raphaël Levy
Raphaël Levy

Sur l'ensemble des tournois auxquels tu as participé, quel est ton meilleur souvenir ?

Chaque victoire est un souvenir privilégié. Chaque gros tournoi que j'ai gagné a une histoire particulière. Le premier GP à Lyon en 1998 alors que je n'avais que 16 ans. Le deuxième en 2007 a relancé ma « carrière »… la World Magic Cup en 2013 qui a donné à la France sa première victoire en équipe...

Joues-tu aussi à des formats alternatifs de Magic ?

Rarement. Je joue quasiment exclusivement pour me préparer pour les tournois et préparer les articles que j'écris pour TCGPlayer.com. Pour rester compétitif et garder la motivation, j'évite de jouer à Magic en dehors des périodes de préparation.

Note de la rédaction : Voir notre article sur les formats alternatifs de Magic.

Quelle extension t'a le plus marqué ?

J'ai beaucoup aimé le format limité quand Innistrad est sorti pour la première fois. Énormément de combinaisons possibles avec des cartes « dormantes », c'est-à-dire que les joueurs sous-estiment.

Les tournois pros attirent de plus en plus de personnes, on parlait de record il y a quelques années de tournois à plus de 1 000 joueurs, on est maintenant à plus de 2 000 joueurs à presque chaque tournoi...

Attention, il y a une grosse différence entre les Grand Prix et les Pro Tour. Les Grand Prix sont des tournois Open, tout le monde peut y participer et ils attirent de plus en plus de monde. Le Pro Tour, tournois le plus proche d'un tournoi « pro » (bien qu'il n'y ait à proprement parlé aucun tournoi pro) ne rassemble au maximum que 400-450 joueurs.

Quel conseil peux-tu donner aux joueurs qui veulent tenter l'expérience ?

Pour les joueurs qui veulent se faire plaisir, les Grand Prix sont une expérience sympa, qu'il faut partager avec son groupe de potes. Partir un weekend, découvrir la ville, se faire un petit tournoi, c'est sympa.

La formule miracle, comment gagne-t-on un tournoi ?

Il n'y a évidemment pas de formule miracle. Il faut comprendre le jeu, ses mécanismes, rester concentrer, avoir le bon deck…

Tu as beaucoup parlé du fait qu'à Magic le facteur chance n'existait pas, ou alors de bien plus infime qu'on l'imagine. La chance n'est vraiment qu'une illusion ?

Il va falloir relire mes articles, car ce n'est pas du tout ce que je dis ! Je dis que la chance dans sa définition populaire, n'existe pas. Quoi qu'il arrive dans la vie, notamment dans une partie de Magic, sera dicté en partie par une multitude de facteurs aléatoires. J'explique que plus la différence de niveau entre deux joueurs est importante, moins le hasard influencera la partie. Si c'est un sujet qui vous intéresse, je vous invite à lire l'article correspondant sur espacemagic.fr !

Ce qui est intéressant dans l'univers de Magic c'est bien entendu les rencontres que l'on fait. En 20 ans, les amis Magic, ça va, ça vient ?

Evidemment, tous les joueurs ont des profils différents, certains sont étudiants, certains ont déjà un boulot, certains se cherchent. Au fil des années, les intérêts de chacun évoluent, certains arrêtent de jouer, d'autres ne sont jamais loin. J'ai connu un paquet de personnes en jouant, j'ai gardé le contact avec une partie d'entre eux, et d'autres non. 

Que penses-tu de l'évolution de Magic ? Les dernières extensions sont principalement des suites avec le retour de Mirrondin, le retour de Zendikar, Innistrad

Tant qu'il y a de nouvelles cartes, de nouvelles interactions et des tournois, peu importe ce qu'ils sortent, je serai dans le coin. Certaines extensions me plaisent, d'autres moins, mais au final, je trouve que le R&D de WotC fait un boulot formidable pour trouver de nouveaux concepts.

Note de la rédaction : Voir notre article sur La bataille de Zendikar.

Certaines capacités reviennent à nouveau, n'as-tu pas l'impression qu'il y ait un manque de nouveauté ?

Tant que celles-ci sont attachées à de nouvelles cartes, ça ne me dérange pas.

À une époque, Wizards proposait au champion de créer leur propre carte, c'est un honneur qui t'a échappé. Y as-tu déjà pensé ?

J'ai participé à l'Invitational en 2007. J'avais créé une carte pour l'occasion. Je n'ai pas remporté le tournoi, c'est Tiago Chan, incarné en Snapcaster Mage, qui avait gagné. Le tournoi a évolué et est devenu le championnat du monde. Dommage que l'opportunité de créer une carte ne se présente plus, mais j'arrive quand même à dormir la nuit.

Raphaël Levy
Raphaël Levy

Travailler chez Wizards serait une finalité de carrière possible ?

Yeuk, non merci. Je m'occupe de la logistique pour mon magazine, et j'adore faire ça. J'adore jouer les tournois. Travailler chez Wizards, c'est abandonner les tournois, ne plus m'occuper de mon magazine, ne plus voyager, déménager (en Belgique ou à Seattle)… Bref, ça ne m'intéresse pas du tout !

Hearthstone: Heroes of Warcraft a fait une révolution ces dernières années, qu'en penses-tu ?

Je ne suis pas fan de Heartstone. L'interface du jeu est splendide et le soft marche super bien. J'espère simplement que Wizards arrivera un jour à faire aussi bien avec Magic Online.

Es-tu déjà tombé sous le charme d'un autre CCG ?

J'ai joué, et je joue de temps en temps à Vampire : the Eternal Struggle, un jeu dans l'univers du « World of Darkness » que Wizards éditait à la base (en 95 je crois) et qui est passé par la suite dans les mains de White Wolf. Malheureusement, le jeu est « en torpeur », il n'est plus édité. Seuls quelques fanatiques qui s'occupent des tournois et les homologuent, créent des cartes de toute pièce, imprimables et jouables en tournoi. C'est un jeu multijoueur (4-5 joueurs), mêlant cartes, politique, stratégie… Vraiment un super jeu.

Sans Magic, à quoi te destinais-tu ?

Je n'ai jamais vraiment eu de plan. J'ai commencé à jouer à Magic, j'avais 12 ans. Quand j'étais au lycée, je jouais à Magic. Quand je suis allé à la fac, je jouais à Magic. J'ai fait des études de langues (après un petit semestre en maths-info) parce que je savais que ça allait être facile. Après ça, j'ai fait des petits boulots en freelance (de la traduction notamment), tout en jouant à Magic. Quand j'ai finalement compris que ma vie allait tourner autour de Magic, et que je n'avais pas besoin de chercher autre chose, je me suis senti léger et soulagé de ne pas avoir à répondre à cette question que tout le monde m'a posée pendant des années : « qu'est-ce que tu vas faire de ta vie ? »  

L'arrive de Twitch.tv a changé l'approche de jouer en ligne, pas trop perturbant de jouer devant un joueur probablement connecté ?

Ça ne change absolument rien pour moi.

Comment gères-tu ton compte Twitch.Tv ?

Je streame assez rarement, pour ne pas dire quasiment jamais. Quand je fais quelque chose, je veux le faire bien. Offrir un bon stream, c'est se caler 4 ou 5 heures devant son PC, jouer sans aucune autre distraction. C'est une activité sympa de temps en temps, mais je ne compte pas en faire un truc de super régulier.

Très actif sur ta deuxième passion, le Jiu-Jitsu, peux-tu nous en dire deux mots ?

J'ai commencé le Jiu-Jitsu Brésilien il y a 7 ans, je suis ceinture violette et je m'entraine 4 fois par semaine. Dès que je peux, quand j'ai un tournoi à l'extérieur ou à l'étranger, j'essaie de caler un entrainement sur place. C'est un sport extrêmement intense qui me permet de garder ma santé mentale ! Jouer à Magic, ça « prend la tête », j'ai besoin de me défouler. La pratique sportive aide à canaliser cette énergie.
D'ailleurs, je dirige le seul magazine de JJB en France : Jits Magazine.

Marié depuis peu, félicitations, comment conjugue-t-on Magic avec la vie de famille ?

Magic fait partie de ma vie, et ma femme sait très bien pour quoi elle a signé, mais elle ne s'en plaint pas, au contraire ! Elle se déplace avec moi sur les tournois, ça lui permet de voyager également. Elle sait que mes heures de travail sont un peu décalées, que parfois je dois aller drafter une soirée pour me préparer pour un tournoi, ou partir quelques jours avant pour tester, mais la contrepartie en vaut la chandelle.

Une partie sur console ça te tente aussi ?

De Magic ? Non, pas vraiment. Je me suis fait à l'adaptation PC (Magic Online) et le papier me convient très bien. Les parties sur consoles sont aussi beaucoup plus casual, donc pas vraiment le jeu auquel je joue !

Tu es plus PS4, Xbox One ou MegaDrive ?

Je suis encore sur X-Box 360 (que j'avais gagnée sur un tournoi). Je joue très occasionnellement, plutôt sur Farcry (je suis sur le 4 en ce moment). Après, j'ai été un fana inconditionnel de consoles quand j'étais plus jeune. La SuperNes et la Megadrive n'ont aucun secret pour moi, j'ai dû jouer à peu près tous les jeux.

Bomberman, Stret Fighter, Mario Kart, ça te parle ?

J'ai dû jouer quelques centaines d'heures à chaque jeu que tu as cité !


Merci pour le temps que tu nous as accordé.
Nous continuons à te suivre, en espérant bien sûr lire ton nom en tête des prochain palmarès.

Ajouter votre commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en mode non connecté. Pour vous identifier, veuillez vous connecter ou créer un compte.
Votre adresse e-mail ne sera jamais dévoilée.

Lire la suite de l'article
A propos de Consollection

Consollection.com est un site créée en 1999 par Benjamin, qui parle aujourd'hui de jeux vidéo, de cinéma et tout ce qui tourne autour de la culture geek.

Si cet article vous a plu, la rédaction vous recommande de lire également

Ideealizse - Triangul'artIdeealizse - Triangul'art

L'interview de lise halluin alias Ideealizse l'artiste pop qui pratique le triangulart

Full Game : Interview de Guillaume NunesFull Game : Interview de Guillaume Nunes

L'interview de Guillaume Nunes, fondateur de Full Game

Interview de David Musset - HintHunt ParisInterview de David Musset - HintHunt Paris

Questions, réponses avec David Musset, co-fondateurs de HintHunt Paris

Interview de Gilles Cormerais et Axel Rosiefsky - Mystery EscapeInterview de Gilles Cormerais et Axel Rosiefsky - Mystery Escape

Questions, réponses avec Gilles Cormerais et Axel Rosiefsky, fondateurs de Mystery Escape

Interview Stéphane Bouillet, co-fondateur de GamoniacInterview Stéphane Bouillet, co-fondateur de Gamoniac

Interview Stéphane Bouillet, co-fondateur de Gamoniac

Interview Julien TellouckInterview Julien Tellouck

Questions / Réponses avec Julien Tellouck, le célebre présentateur de GameOne

  • yvel

    yvel

    11 aricles.

  • Le blogueur : yvel est un grand joueur de Magic et globe-trotter.
  • Editeur : Wizards of the Coast