Test de Tropico 5 sur PS4

Par Publié le 29 Juillet 2015 à 11:58. Dernière modification le 30 Juillet 2015 à 16:57
Temps estimé pour la lecture de ce test : 5 min. 0 commentaire

Tropico

Tropico 5

Tropico

Qui n'a jamais rêvé d'un petit coin de paradis où vivre une vie paisible entouré de cocotiers ? Une île rien que pour vous, sur laquelle vous pourrez déguster des cocktails en enchainant quelques pas de salsa non maîtrisés. Et bien dans Tropico 5, vous pourrez obtenir tout cela. Il faudra cependant faire avec une population à gérer, un budget à surveiller, des invasions à repousser, les caprices de mère nature et tout un tas d'autres choses qui feront que le Eddie Torres qui sommeille en vous ne se réveillera pas de sitôt. Mais bon, tout cela n'est qu'un détail lorsque l'on est dictateur.

  • Tropico

  • Tropico

  • Tropico

  • Tropico

  • Tropico

  • Tropico

L'histoire de Tropico 5

10/20

Vous voilà donc fraîchement débarqué sur cette île des caraïbes. A peine le temps de sentir le sable chaud dans les tongs que le devoir vous appelle. Car évidemment, cette île est bien déserte et hormis votre précieux QG, quelques fermes et deux, trois bidonvilles, il reste beaucoup à faire avant de pouvoir vous la couler douce et ça commencera déjà par tenter de rester au sommet de la hiérarchie pour ne pas finir exiler à l'autre bout de la planète sur un continent au climat nettement moins favorable.

Un détail lorsque l'on est dictateur

Vous l'aurez compris, dans Tropico 5, l'histoire n'est pas le point principal, si ce n'est un prétexte à vous faire traverser les différentes époques présents dans le jeu. Vous passerez ainsi de l'ère coloniale à l'ère d'aujourd'hui en passant par la guerre froide, tout cela sans prendre une ride et toujours avec le sourire grâce notamment à la VF très sympathique aux accents parfois très prononcés qui ajoutent encore au dépaysement.

Game System

12/20

Pour vous aiguiller et vous permettre de démarrer l'aventure sereinement, plusieurs protagonistes interviendront régulièrement en vous prodiguant conseils et autres propositions alléchantes afin de remplir les caisses et/ou rendre votre chère population tropiquienne satisfaite de son dévoué dictateur. Car oui il va falloir faire attention au bien être de vos minions sous peine de se voir évincé de sa chaise longue. Pour cela, de nombreuses options se tiennent à votre disposition.

Si vous êtes novice à l'univers des jeux de gestion et plus particulièrement de Tropico, vous passerez d'abord par l'étape cruciale du didacticiel qui vous apprendra la dictature pour les nuls. Ce dernier même s'il ne s'avère pas indispensable au plaisir quasi immédiat de la série permet néanmoins de se repérer dans les menus qui au premier abord peuvent sembler nombreux et pour une bonne raison, c'est le cas.
Si le jeu peut passer pour un jeu de gestion "sympa" au début, on se rend vite compte que les petites options pour optimiser son joyau des caraïbes son nombreuses. Vous pourrez, accélérer le temps ou le ralentir, obtenir des informations sur la vie de chaque tropiquien ou au contraire surveiller la satisfaction générale par critère tels que le divertissement ou la sécurité entre autres mais aussi gérer les voies commerciales et les employés de chaque bâtiment.

Les bâtiments que vous pourrez construire dépendent de votre avancée technologique et chacun pourra fonctionner à des niveaux d'efficacité différents en fonction de la zone sur laquelle vous les bâtissez (une grille apparait lors du placement allant de la couleur verte pour un endroit optimal à rouge). Pour évoluer, il vous faudra obtenir des points à investir dans la recherche à l'aide d'une Bibliothèque qui fera office de Silicon Valley. Ces mêmes recherches qui après quelques mois virtuels vous donneront accès à de nouvelles constructions afin de faire de votre petit paradis un endroit incontournable des caraïbes. Vous pourrez ainsi investir dans différents domaines allant de l'amélioration de l'agriculture au programme spatial en passant par l'incroyable invention du pain en tranches (#truestory). La courbe de progression est donc plutôt large et il est assez agréable de voir l'impact des technologies sur l’esthétique de notre île, les bâtiments se modernisent les industries également, apparition de nouveaux moyens de transports... Tous les bâtiments ont des ouvriers, un budget et un directeur alloués. Ces directeurs sont des citoyens de niveau "supérieur" ayant un don leur permettant de discrètement mettre de côté quelques pièces pour votre compte en suisse ou par exemple augmenter l'efficacité des bâtiments aux alentours.

Quelques billets suffisent...

Vos chers tropiquiens ne sont pas en reste, en cliquant sur chacun d'eux, vous pourrez ouvrir un panneau d'informations très complet vous indiquant leur niveau d'approbation d'El Presidente, leur travail, leur affinité politique ainsi que quelques options pratiques indispensables à tout dictateur comme la possibilité d'extorquer leur vote ou de les discréditer si l'envie vous en prend. Dans tous les cas, il faudra veiller au grain et veiller au bien être de vos habitants pour ne pas s'exposer à un coup d'état ou ne pas échouer aux réélections qui interviennent régulièrement car votre côte de popularité est aussi stable que celle d'une Kardashian. Mais ne vous inquiétez pas, dans les situations difficiles, quelques billets peuvent parfois mener à une situation électorale inattendue. Et oui même si la gestion globale se veut accessible pour notre plus grand plaisir de gamer, certains détails sont assez réalistes.

Dans les à côtés mais à ne pas négliger, vous pourrez créer la constitution, promulguer de nouvelles lois, créer des alliances avec d'autres factions (qui différent selon l'époque) et ainsi ouvrir de nouvelles voies commerciales et même avoir des héritiers non dénués de fantastiques compétences issues de leur ainé. Petit plus pour les évènements météorologiques sympathiques tels que tornades et autre tsunamis qui ajoute un petit plus au gameplay.

Graphisme

14/20

Soyons honnêtes, le jeu ne vas pas vous décrocher la mâchoire mais l'esthétique globale est très agréable à l’œil et nous transporte facilement. De plus le jeu tourne sans soucis la grande majorité du temps. Seuls quelques ralentissements mineurs sont à prévoir à partir d'une taille très conséquente d'éléments affichés à l'écran. Mais cela reste très rare et ne nuit aucunement à l'expérience de jeu.

Bande son

14/20

Pour peu que l'on ne déteste pas le genre, les musiques majoritairement Salsa collent parfaitement à l'ambiance et les voix françaises fonctionnent particulièrement. Les bruitages quand à eux sont présents de façon variable en fonction de votre niveau de zoom.

Durée de vie

14/20

Beaucoup de petites options à gérer et maîtriser. Comptez une quinzaine d'heure pour tout voir mais vous y reviendrez avec plaisir durant de nombreuses heures si vous accrochez à l'univers. Malheureusement, le online était désert (sur PS4) lors de mes tentatives mais j'imagine qu'il rajoute encore pas mal d'heures à la durée de vie.

En résumé

  • Agréable à l’œil
  • Le zoom / dézoom assez important
  • L'humour omniprésent
  • Très complet
  • Courbe de progression agréable
  • Les différentes ressources et leur exploitation
  • Un peu de temps pour maitriser l'interface
  • Peu d'îles de départ disponibles
  • Un online déserté

Trailer de gameplay

 Article suivant :
Lucky Luke et les Dalton

Ajouter votre commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en mode non connecté. Pour vous identifier, veuillez vous connecter ou créer un compte.
Votre adresse e-mail ne sera jamais dévoilée.

A propos de Consollection

Consollection.com est un site créée en 1999 par Benjamin, qui parle aujourd'hui de jeux vidéo, de cinéma et tout ce qui tourne autour de la culture geek.

Si cet article vous a plu, la rédaction vous recommande de lire également

Le test de Yonder: The Cloud Catcher ChroniclesLe test de Yonder: The Cloud Catcher Chronicles

Découvrez le test de Yonder: The Cloud Catcher Chronicles sur PlayStation 4

Test de Oh...Sir! Le simulateur d'insultes sur PS4Test de Oh...Sir! Le simulateur d'insultes sur PS4

Test de Oh...Sir! Le simulateur d'insultes sur PS4

Test du jeu Cars 3 : Course Vers la Victoire sur Nintendo SwitchTest du jeu Cars 3 : Course Vers la Victoire sur Nintendo Switch

Découvrez le test du jeu vidéo Cars 3 : Course Vers la Victoire sur console Nintendo Switch

Le test de Solstice Chronicles: MIA : Un soldat solitaireLe test de Solstice Chronicles: MIA : Un soldat solitaire

Le test de Solstice Chronicles: MIA sur PC Steam, développé par Ironward

Entrez dans la matrice avec le test de SUPERHOT VR sur PlayStation 4Entrez dans la matrice avec le test de SUPERHOT VR sur PlayStation 4

Entrez dans la matrice avec le test de Superhot VR sur PlayStation 4

Theseus, le jeu VR qui revisite le mythe de Thésée et le MinotaureTheseus, le jeu VR qui revisite le mythe de Thésée et le Minotaure

Theseus, le jeu VR qui revisite le mythe de Thésée et le Minotaure

The Witcher 3: Wild HuntThe Witcher 3: Wild Hunt

Le test du jeu The Witcher 3: Wild Hunt sur PlayStation 4

Horizon Zero Dawn Test PS4Horizon Zero Dawn Test PS4

Le test de Horizon Zero Dawn en exclusivité sur PlayStation 4

OverwatchOverwatch

Test du jeu Overwatch sur Xbox One

Beholder : L'incroyable jeu sur écouteBeholder : L'incroyable jeu sur écoute

Test du jeu Beholder sur PC

Let's Sing 2016 : Hits FrançaisLet's Sing 2016 : Hits Français

Test du jeu Let's Sing 2016 : Hits Français

  • Benjamin Levy

    Benjamin Levy

    7206 aricles.

  • Le blogueur : Développeur open source, Ben-J est un collectionneur et joueur. Sa première machine ? Un Apple...
Fiche technique Tropico 5 :
Editeur : Kalypso Media
Type : Stratégie
Machine : Sony Playstation 4
Support : Dématérialisé
Code EAN : 4260089416093
Prix constaté à sa sortie : 59.99
Comparer le prix de Tropico 5 Edition Day One PS4.
ViolenceJeux en ligne
Classification PEGI : Déconseillé aux - de 16 ans

Date de sortie
en France : 24 Avril 2015

FNAC.COM