Hatsune Miku: Project Mirai DX

Par Publié le 7 Octobre 2015 à 09:45. Dernière modification le 7 Octobre 2015 à 11:51
Temps estimé pour la lecture de ce test : 4 min. 1 commentaire

Hatsune Miku: Project Mirai DX

Hatsune Miku: Project Mirai DX

Sorti en mai dernier au Japon sous le nom Project Mirai 2, Project Mirai DX arrive à présent entre nos mains rodées d’européens. Hatsune Miku: Project Mirai DX est le dernier né de la lignée des jeux basées sur la franchise Vocaloid. Dans la lignée des jeux de rythmes mettant en scène Hatsune Miku, Rin, Len, Luka et bien d’autres encore, le jeu nous propose de marteler les boutons de notre console 3DS en symbiose avec les notes des nombreuses chansons que possèdent le titre.

Si ce jeu est le premier de la franchise à sortir de par chez nous sur console Nintendo, il s’agit en fait du troisième jeu Miku sorti sur ces machines. A la différence des Project Diva sur PSP et Vita, on opte ici pour un style plus minimaliste, basé sur le design des très célèbres figurines Good Smile : Les Nendoroids.

On se retrouve alors dans un univers fort coloré qui se veut donc plus enfantin que les Project Diva dans l’apparence. Avec plus de 45 chansons à son actif pour la plupart différentes de celles trouvables sur les autres titre de console portable et de nombreux bonus, Hatsune Miku: Project Mirai DX maintient une durée de vie honorable pour un jeu de rythme.

Au niveau des visuels accompagnant les chansons, c’est assez inégal. Si un bon paquet de tracks nous présentent juste les chanteurs se trémoussant vaguement sur une scène, certaines (comme Aku no meshitsukai, Senbonzakura, Aku no Musume ou encore Deep sea girl) nous offre vraiment une imagerie et une mise en scène assez planantes.

Le train de tes injures roule sur le Mirai de ma différence.

Laissant de côté les notes virevoltantes sur l’écran des Project Diva, ici les touches à actionner apparaissent sous la forme d’un fil d’Ariane parcourant l’écran dans tous les sens au cours de la chanson, donnant lieu parfois à des scènes particulièrement immersives quand le mouvement de ce même fil accompagne celui du clip de la chanson en arrière-plan. Sans révolutionner le genre, ce système s’avère plutôt efficace, même si parfois certains mouvement s’avèrent peu logiques et donc difficiles à prévoir.

Usant des attributs de la 3DS, le titre nous offre deux modes de jeu différents : Le classique mode touche (où il faudra enchainer les boutons d’actions et les touches directionnelles pour jouer les notes) et le mode stylet où il vous faudra user de toute votre dextérité pour effectuer les mouvements de stylet nécessaire à la réussite des chansons dans leurs nombreux niveaux de difficulté.

Hatsune Miku: Project Mirai DX ne semble pourtant pas s’annoncer comme le plus dur de ses congénères, même les niveaux plus poussés ne présentent pas de difficulté excessive, vous devriez pouvoir vous affranchir du mode Hard sans trop de contraintes. Cela vous offrira néanmoins un bon petit paquet d’heures pour finir tout ça, d’autant plus que le jeu contient de nombreux petits bonus qui viennent s’ajouter au contenu.

  • Hatsune Miku: Project Mirai DX

  • Hatsune Miku: Project Mirai DX

  • Bon nombre de mini-jeux (solo ou multi) et de contenus supplémentaires sont à prévoir

  • Le Rail de notes en question

  • C´est coloré, c´est mignon. Pas de doute, c´est du Miku!

  • Bon parfois les designers se lâchent, et ça donne des trucs comme ça...

Game System

12/20
Hatsune Miku: Project Mirai DX

Simple, amusant.

Les jeux Vocaloid restent une référence pour s’amuser en quelques minutes entre deux trains ou pour mettre sa dextérité à l’épreuve jusqu’au bout de la nuit. Sans être particulièrement original le système de fil directeur qui se suit tout le long des chansons s’avère dans l’ensemble particulièrement efficace.

A noter, que la version physique du jeu est vendu avec 19 cartes de réalité augmentée double-face que nous n'avons pas pu tester.

Graphisme

12/20
Hatsune Miku: Project Mirai DX

Alors oui, je joue sur une 3DSXL et comme d’habitude tout ce que je peux voir c’est de l’aliasing partout, néanmoins cela choque moins sous la forme chibi  des Nendoroids. Les personnages sont attachants, le jeu est tout en couleur et certaines chanson s’illustrent particulièrement bien grâce à des visuels et une mise en scène fort sympathique.

Bande son

15/20

Alors là, on aime ou on n’aime pas Vocaloid. Néanmoins la playlist assez large nous permet tout de même un peu de variété en passant d’une chanson à l’autre. Après même quand on apprécie les chansons du célèbres logiciel de synthèse vocale, certaines (jamais les mêmes selon les personnes) risquent de vous vriller les tympans, c’est le jeu ma pauv’ Luka. 

Durée de vie

16/20

Près d’une cinquantaine de chanson en plusieurs difficulté, pas mal de contenu supplémentaires (une chambre à décorer, des mini-jeux, boutique cosmétique, RA , studio danse pour créer des chorégraphies, etc...), une rejouabilité par principe énorme. Même si on s’en lasse, c’est le genre de jeu auquel on peut s’y remettre des années après sans souci.

Conclusion

14/20

Que reste-t-il des idéaux sous la Mirai ?

Enfin un peu de Vocaloid du Nintendo 3DS, si vous voulez un petit jeu de rythme sympathique sans prise de tête Project Mirai DX peut s’avérer un bon choix. Pour des parties de quelques minutes tout comme de longue soirée à remporter des rangs S+ dans toutes les difficultés.

Les plus et les moins

  • Possibilité de choisir l’apparence des touches apparaissent à l’écran
  • Choix assez large de playlist
  • Gameplay simple, mais efficace
  • Fun et distrayant quand on a quelques minutes à perdre
  • Forcément plus graphiquement limité qu’un épisode Playstation
  • Certains contenus pas forcément très utiles
  • Les mouvement du rail de touches parfois un peu inopinés

Bande annonce du jeu Hatsune Miku: Project Mirai DX

La rédaction vous recommande de lire également

Julien Tellouck vs Carole Quintaine : le clashJulien Tellouck vs Carole Quintaine : le clash

19 Février 2014 à 22:29244707

Amiibo : Le point sur les figurines de NintendoAmiibo : Le point sur les figurines de Nintendo

27 Décembre 2014 à 20:24015134

Preview WRC4 sortie prévue le 25 OctobrePreview WRC4 sortie prévue le 25 Octobre

8 Octobre 2013 à 17:5109838

Ajouter votre commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en mode non connecté. Pour vous identifier, veuillez vous connecter ou créer un compte.
Votre adresse e-mail ne sera jamais dévoilée.

1. YukaChan, le 13 Octobre 2015 à 15:15
Hello, je suis japonaise d'origine et je peux vous dire que ce jeu fait fureur auprès des petites adolescentes au Japon. Ma petite cousine est d'ailleurs bien meilleure que moi. Je l'ai ramené et je dois dire que j'y joue toujours autant, mais bon, en même temps, je suis une grande fan de musique japonaise et de la culture kawai, tout ce que ce jeu réuni.


A propos de Consollection

Consollection.com est un site créée en 1999 par Benjamin, qui parle aujourd'hui de jeux vidéo, de cinéma et tout ce qui tourne autour de la culture geek.

  • KamenSoviet

    KamenSoviet

    5 aricles.

  • Le blogueur : "MGS c’était quand même vachement mieux en VF"
Fiche technique :
Editeur : Sega
Type : Jeux musicaux
Machine : Nintendo 3DS
Support : Cartouche
Code EAN : 5055277026289
Prix constaté à sa sortie : 39.99
Comparer le prix de Hatsune Miku Project Mirai DX 3DS - Nintendo 3DS.

Classification PEGI : Déconseillé aux - de 3 ans

SORTIE
France : 11 Septembre 2015
Japon : 08 Septembre 2015
USA : 28 Mai 2015

Logitech